Terrasson - Tourisme: Exposition de photographies à Terrasson - Samedi, 16 Octobre 2021 07:54
Terrasson - Société: Octobre rose et lâcher de ballons - Vendredi, 15 Octobre 2021 16:16
Terrasson - Société: Beauregard : objectif Agenda 2030 - Vendredi, 15 Octobre 2021 14:48
Terrasson - Loisirs/Culture: Le Lardin infos et brèves - Samedi, 16 Octobre 2021 00:00
Terrasson - Société: Dernière plantation des Mais des élus - Mardi, 12 Octobre 2021 00:00

12
Nov
2012

Terrasson. L'église Saint-Sour rénovée accueille l'Evêque

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Société

(9 votes, moyenne 4.44 sur 5)

Dimanche 2 septembre 2012, une messe inaugurale a eu lieu à Saint-Sour en présence de l'Evêque Mgr Mouïsse et du maire de Terrasson Pierre Delmon. Après 10 ans de travaux pour un montant d'au moins 10 M€* comprenant la consolidation de la falaise du Malpas et les abords, l'église a fait peau neuve du sol au plafond en passant par les extérieurs, les lustres et les vitraux. Clair et lumineux, l'édifice rénové domine la ville ancienne. Une inauguration officielle est prévue plus tard et englobera la nouvelle Maison du patrimoine ouverte au public depuis l'été 2012 dans l'ancien couvent.

Dans une église comble, devant 5 à 600 personnes, l'office était majestueux, avec les chants de l'Ensemble Vocal de Terrasson qui a notamment interprété un magnifique Hallelujah du messie de Haendel. La Concorde et l'antenne locale du Conservatoire de la Dordogne de David Gourvat  ont assuré la partie musicale avec des passages à l'orgue ou avec les instruments à vents. Les enfants du catéchisme ont participé également à la messe. Chacun d'eux portait l'un des prénoms des 12 Apôtres. Des bougies ont été allumées alors sur chacune des 12 croix de consécration situées sur les 12 piliers et qui symbolisent les 12 apôtres ou les 12 Tribus d'Israël. Côté discours, le maire Pierre Delmon et l'Evêque ont chacun leur tour évoqués les travaux et le renouveau de Saint-Sour, "lieu de prière, de méditation et de recueillement". L'Office religieux avait aussi un air de passage de flambeau entre l'ancien prêtre de la Paroisse Michel Ventoze et le nouveau, l'abbé Magimel, en place depuis un an. Alain Rassat


Un peu d'histoire...

Le terrassonnais conserve des traces d'occupation humaine très anciennes. L'homme préhistorique habita ses grottes et abris. Les Gaulois y adoraient les fontaines et les Gallo-Romains leurs dieux à la villa de Gaubert notamment. Depuis toujours, Terrasson est un point de franchissement de la Vézère. C'est l'essor d'un établissement religieux au Moyen-Age qui est considéré cependant comme l'origine de la cité actuelle.

La légende veut qu'au VIe siècle, le moine Sorus (Sour) s'installe en ermite dans une grotte des rochers dits désormais de Saint-Sour, avant de fonder le monastère de Genouillac autour de 585 (en lieu de l'actuelle place Genouillac, devant la billetterie des Jardins de l'Imaginaire). Ses compagnons Amand et Cyprien fonderont Saint-Amand-de-Coly et Saint-Cyprien. C'est au Xe siècle que les moines décident de bâtir une autre église sur la colline en lieu fortifié. L'abbaye bénédictine est florissante jusqu'à la guerre de Cent Ans, assez pour s'affranchir au XIIe siècle de la tutelle de Cluny et d'être placée sous l'autorité directe du Pape Alexandre III (acte du 28 mai 1165) et plus tard en 1229 sous la protection du Roi de France. Puis c'est une histoire mouvementée avec une reconstruction à plusieurs reprises de l'église à travers les siècles : pillage et destruction de l'église vers 1350, construction d'une nouvelle église au début du XVIe siècle à l'initiative de l'abbé Bertrand de Rofignac, nouveaux pillages et incendie en 1569... C'est au XIXe siècle que l'abbé Pergot restaure l'église avec l'aide de l'abbé architecte Chevals (qui avait restauré Rocamadour). L'église est consacrée en 1889.

L'église Saint-Sour est de style gothique. Elle possède un plan en croix latine comprenant un vaisseau transversal, le transept, qui sépare le choeur de la nef. Deux chapelles latérales s'ouvrent dans le choeur. Le portail occidental est aussi des XVe et XVIe. C'est au XIXe qu'a été dressé le clocher mur triangulaire encadré de deux clochetons en haut de façade ornée d'une rosace.

Le mobilier a été aussi restauré, notamment la descente de croix signée Robert Merle datée de 1843, la crucifixion "certes non signée mais datée du XVIIe siècle", la statue et le reliquaire de Saint-Sour datant du XVIIIe, et le chemin de croix offert par Napoléon III à la ville de Terrasson.

Après six ans de travaux menés par l'actuelle municipalité, l'église Saint-Sour se présente aujourd'hui sous un nouveau jour. Après des fouilles archéologiques, la réfection et la reconstruction de la façade classée à l'Inventaire des Monuments historiques, la réfection des murs, sols, plafonds et soubassements, la réfection du mobilier et des tableaux, du chauffage et de l'électricité, une restauration complète de l'édifice menée par des artisans d'art locaux**, l'église Saint-Sour est claire et lumineuse. Le visiteur peut la découvrir, ainsi que la Maison du Patrimoine située à quelques pas. "Un ensemble architectural inscrit dans le présent mais aussi pour les générations futures" souligne le maire. Le 2 septembre 2012, cette messe inaugurale était vécue comme l'un des événements majeurs de la vie de la cité.

* Avec des subventions de l'Etat, du Conseil régional d'Aquitaine et du Conseil général de Dordogne. Les 10 M€ comprennent la consolidation de la falaise du Malpas pour 4M€, la Maison du Patrimoine, les abords dont les jardins et fontaines, les rues et places du vieux Terrasson, l’assainissement, et la restauration de l’église pour près de 3 M€.

** Sous la direction de M. Monceau architecte en chef des Bâtiments de France et de M. Rieux conservateur régional des Monuments historiques

 

- le dépliant sur l'église St Sour

- Reportage radio sur Cristal Fm à réécouter sur le blog

- Reportage vidéo (à venir) sur Terra Sunt

- plus de photos sur le blog (photos libres de droits pour usage privé ou associatif)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne