Terrasson - Société: France Alzheimer à La Résidence des 4 Saisons - Vendredi, 19 Janvier 2018 11:08
Terrasson - Infos municipales: Les voeux 2018 de Pierre Delmon à Terrasson - Jeudi, 18 Janvier 2018 00:43
Terrasson - Société: EELV s'exprime contre la déviation de Beynac - Mardi, 16 Janvier 2018 00:00
Terrasson - Loisirs/Culture: "By Heart" à Terrasson le mardi 6 février - Mercredi, 17 Janvier 2018 12:36
Montignac - Sport: AS Couze football : une victoire pour Pedro - Jeudi, 11 Janvier 2018 00:00

11
Jun
2013

Montignac : l'inauguration d’une stèle pour la mémoire des victimes juives

PDFImprimerEnvoyer

Montignac - Infos municipales

(0 votes, moyenne 0 sur 5)

Lundi soir, la commune de Montignac inaugurait avec le comité local de l’association des Anciens Combattants et Amis de la Résistance (ANACR) une stèle en la mémoire des victimes juives exécutées et déportées sous le régime nazi. Cette initiative menée par l’ANACR en partenariat avec la commune, qui a édifié la stèle, complète les « chemins de la mémoire » destinés à promouvoir la visite de lieux symboliques. Parmi les 19 martyrs figurant sur la stèle, 12 ont été arrêtés fin mars et début avril 1944 par la division Brehmer qui avait pour ordre d’exercer une triple répression : contre les maquis, contre les Israélites et contre la population qui venait en aide aux uns et aux autres.

C’est ainsi qu’ont été arrêtés et exécutés :

Sylvain Asch, 44 ans

Pierre Khantine, 19 ans

Henri Saler, 70 ans

Ont été déportés :

La famille Ackermann : Kopel, 52 ans, son épouse, Rosa, 56 ans, leur fils Armand, 22 ans

Berthe Cahen, 61 ans

Andrée Amélie Schoemann, 64 ans

Siegried Schoemann, 62 ans

Berthe Israël, 60 ans

Salomon Israël, 65 ans

Moise Roth, 61 ans

Camille Israël, 34 ans

Ernest Israël, 51 ans

Estéra Mojer, 28 ans

Hala Mirel, 19 ans

Salomon Gerber, 20 ans

Joseph Kurzmann, 54 ans

Zalma Glicensztjen, 38 ans

Tour à tour, M. Gaillard, président du comité de l’ANACR de Montignac, M. Mathieu, maire de Montignac, M. Peiro, député de la Dordogne et Mme Christian, sous-préfète de Sarlat, se sont exprimés en délivrant un message commun qui est celui du devoir de mémoire. « Ces femmes juives et ces hommes juifs sont morts. Ils sont morts parce qu’ils étaient juifs. Ils sont morts pour des idées malsaines et des préjugés qui malheureusement encore peuvent ressurgir à tout moment. Ils sont morts pour que la mémoire de leur sacrifice demeure en chacun de nous et agisse sur nos consciences. En cela leur sacrifice n’a pas été vain. Les nouvelles générations doivent avoir conscience de la valeur primordiale des principes que les nazis avaient foulés au pied car nous savons que la tolérance et le refus des discriminations appartiennent aux valeurs inaliénables des droits de l'homme. »

Un membre de la famille Schoemann était présent pour cette inauguration et a remercié chaleureusement l’ensemble des personnes pour cette initiative et leur présence nombreuse.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne