Terrasson - Loisirs/Culture: Médiathèque : des animations samedi... - Dimanche, 16 Janvier 2022 00:00
Terrasson - Société: Le Lardin : demande de subventions et grands travaux - Lundi, 17 Janvier 2022 23:33
Terrasson - Société: Voeux 2022 : les élus en vidéo sur Ewanews - Lundi, 17 Janvier 2022 00:00
Terrasson - Société: Le Lardin : le décès de Gilles Cron - Mercredi, 12 Janvier 2022 00:00
Montignac - Loisirs/Culture: Le "Jazz Chamber Orchestra" le 28 janvier - Jeudi, 13 Janvier 2022 00:00

Canton Haut-Périgord noir : Dominique Bousquet et Francine Bourra en campagne

PDFImprimerEnvoyer

Hautefort Thenon - Education/Jeunesse

(3 votes, moyenne 5.00 sur 5)

Les candidats aux départementales sont en campagne, parfois même dans de petites salles. Dominique Bousquet, Francine Bourra, Eric Grandchamp et Isabelle Desmond forment l'équipe UDD (Divers Droite) sur le canton du Haut-Périgord noir. Le conseiller général sortant, Dominique Bousquet, précise à propos de son équipe : "ils sont tous impliqués dans la vie active et associative. C'est une équipe bien soudée et décidée à s'investir en cas de victoire aux élections départementales des 22 et 29 mars 2015".

Mardi 17 févier, à 19h05, salle de la mairie à Châtres, les candidats s'installent après avoir pris le temps de serrer la main de chacun des quinze participants dont le maire, Bernadette Merlin. Ils s'excusent du petit retard en raison de certains candidats qui sortent de leur travail. Dominique Bousquet s'exprime tout d'abord sur l'étendue de ce nouveau canton. "Hautefort, Terrasson et Thenon, c'est naturel quand même. Nous sommes déjà réunis dans la même communauté de communes. Mais les autres sont dans le Grand Périgueux. On fera avec, mais c'est toute la difficulté de trouver l'unité, un projet commun à ce territoire" dit-il.

A parts égales...

"Avec ce nouveau scrutin, c'est la parité qui s'installe, mais c'est aussi une équipe élargie pour laquelle on va voter" dit D. Bousquet. Certes, seuls les deux titulaires siégeront à l'assemblée départementale. Mais, "les quatre élus assureront les permanences et s'impliqueront pour faire avancer les dossiers. Nous sommes tous à égalité et liés. On va se partager le territoire et les dossiers" dit-il. Pour composer son équipe, Dominique Bousquet a souhaité s'entourer de Francine Bourra "qui connaît bien le secteur industriel, économique et de l'emploi, notamment sur Le Lardin où elle est directrice d'entreprise", d'Isabelle Desmond "agricultrice qui connaît bien le secteur de Saint-Pierre", et d'Eric Grandchamp sur le canton d'Hautefort "qui est plutôt commercial. Il travaille dans un organisme bancaire et s'occupe d'associations comme l'auto-cross de Badefols".

Puis, chacun s'est présenté tour à tour. Dominique Bousquet, antérieurement vétérinaire, ne travaille plus depuis mars dernier, où il a été élu président de la Communauté de communes. A l'âge de 19 ans, il avait créé sa première association à Cublac pour le tennis de table. Selon lui : "un conseiller général, c'est un peu comme un maire, c'est un peu l'assistante sociale. Quand quelque chose ne va pas, on prend rendez-vous dans une permanence. On essaiera de se partager le territoire et de travailler à quatre sur l'ensemble des dossiers. Le premier rôle, c'est écouter les gens et régler les problèmes de la vie quotidienne. D'autant plus que, jusqu'à présent, les domaines de compétence du conseiller général correspondaient aux grands moments de la vie, de l'enfance, des groupes scolaires, de l'économie, aux maisons de retraite. Le 2e volet, c'est la défense du territoire, de la vie locale, avec l'aide aux communes. La 3e fonction est de définir une politique départementale. On est dans la majorité ou dans l'opposition. J'ai été principalement dans l'opposition mais cela ne m'a pas empêché d'obtenir ce que je veux."

Selon Dominique Bousquet : "que l'on soit de la majorité ou de l'opposition, cela n'a pas d'incidence réelle sur la façon de faire avancer les dossiers. Deux grands dossiers lancés par Bernard Cazeau continueront d'avancer, quelle que soit la majorité, c'est le déploiement de la fibre optique pour le très haut débit et Lascaux 4. Pour louer un gîte maintenant, on ne demande plus si la piscine va bien mais si internet fonctionne" dit-il. "La fibre optique, il y en a pour vingt ans. Et à condition que l'on s'y mette tout de suite ! Le budget c'est 600 millions d'euros, soit quatre tranches de 150 millions. Les gros tuyaux arrivent à Terrasson et c'est à partir de Terrasson que la toile d'araignée se développera. Dans un premier temps, seront servis les zones industrielles, les collèges, les maisons de retraite, les endroits spécifiques... Pour Lascaux 4, c'est 67 millions d'euros aujourd'hui. Mais il faudra faire des choses autour. Ces deux dossiers vont peser de manière importante sur le budget. Il y a aussi les routes, 23 millions cette année. Et le budget essentiel du Département c'est du fonctionnement, c'est tout ce qui est politique sociale. Sur 510 millions de budget annuel, il y en a 240 obligatoire pour le social, avec l'APA qui permet de financer les maisons de retraite et l'aide à domicile, pour 51 M€, et le RSA pour 56 M€. Les marges de manoeuvre sont très réduites et il va falloir gérer au plus près, si l'on veut faire de gros investissements. D'autant plus que la fiscalité n'est pas très basse et que l'on ne peut pas trop l'augmenter" souligne le candidat. Sans compter que les futures compétences du Département n'ont pas encore été décidées.

Après, "le désenclavement ferroviaire peut être intéressant pour nous" dit-il. "Des navettes toutes les heures entre Brive et Périgueux, cela pourrait être intéressant" affirme Dominique Bousquet qui reprend la parole en fin de la réunion pour présenter rapidement quelques projets comme "une crèche de plus et une piscine chauffée pour apprendre à nager".

Chaque candidat se présente

Isabelle Desmond présente son parcours personnel et professionnel. Mariée à un agriculteur, elle est adjointe à Blis-et-Born et élue à la communauté de communes du Manoire. Elle a créé une association de producteurs pour la vente directe. "On a démarré, on était une dizaine. Aujourd'hui on est 60 et on a créé deux emplois" dit-elle. Elle souhaite développer les circuits courts et notamment "approvisionner les cantines en produits frais et locaux".

Elu de terrain également, Eric Grandchamp a laissé sa place à son épouse dans l'équipe de Gérard Debet à la mairie de Badefols d'ans. Entre 89 et 95, il monte le dossier Vézine qui a suscité une dizaine d'emplois et a créé une station service sous couvert de la municipalité. Avec l'association de l'auto-cross, "c'était une mini-entreprise" dit-il. Il a arrêté l'auto-cross en 2003 et a créé en 2004 l'association des Donneurs de sang plaquettes, plasma, sur la région d'Hautefort. Il pense "pouvoir apporter son soutien dans le montage des dossiers pour la technicité des financements" et souhaite soutenir la création d'associations pour l'insertion des jeunes au chômage et pour regrouper des employeurs.

Francine Bourra est fille et épouse d'agriculteur. Elue au Lardin St Lazare de 1995 à 2008, elle avait monté le projet de la crèche. "Aujourd'hui elle est trop petite" dit-elle. Elle était présidente de l'Amicale Laïque durant dix ans, et au conseil d'administration d'une banque durant 5 ans Elle présente son parcours professionnel : un diplôme de gestion des entreprises, une mission de ressources humaines aux papeteries de Condat durant deux ans et demi, un poste durant 8 ans à Montignac dans une entreprise de menuiserie industrielle où elle assure la prise des commandes et le suivi des expéditions. Puis c'est l'Institut de Soudure où elle rentre comme secrétaire à mi-temps, avant de passer à plein temps, puis devient adjointe de direction et directrice. En 2011, la politique de l'entreprise est de centraliser sur les grosses métropoles. Toute l'équipe est licenciée. Elle décide alors de reprendre la société en janvier 2012. "Nous avons démarré à deux, nous sommes aujourd'hui neuf" dit-elle. Les deux activités de l'entreprise sont la formation professionnelle en soudure, ce qui existait avant, et la prestation spécifique pour la soudure dans le domaine de l'aéronautique. "Nous travaillons pour Airbus, Snecma..." dit-elle. Ses priorités sont la sauvegarde des emplois existants avec une bonne connaissance des entreprises locales et de leurs problématiques, de favoriser l'implantation des nouvelles entreprises avec la mise en place de pépinières d'entreprises, de favoriser les groupements d'employeurs et la mise en commun des moyens de production, de mettre en place des plateformes techniques de formation dans les différents domaines de compétences sur ce territoire : agroalimentaire, agricole, métallurgie, tourisme...

Ce soir-là, Dominique Bousquet a dû quitter le podium près d'une demi-heure pour accompagner le maire de la commune auprès d'un habitant en état de malaise, le temps que les pompiers arrivent...

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne