Terrasson - Education/Jeunesse: Un projet Erasmus se prépare au lycée de Terrasson - Mardi, 18 Décembre 2018 17:49
Terrasson - Sport: L’Union Sportive Bachelière récompensée - Mardi, 18 Décembre 2018 16:51
Terrasson - Société: 30% d'aides pour un projet d'investissement - Mardi, 18 Décembre 2018 11:09
Terrasson - Loisirs/Culture: Le Retour du Grand (Pas si ?) Méchant Loup - Lundi, 17 Décembre 2018 10:08
Terrasson - Loisirs/Culture: Chavagnac : bilan mitigé pour le marché de Noël - Dimanche, 16 Décembre 2018 17:04

23
Oct
2018

ARES : Denis Tillinac, libre face aux médias

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Société

(3 votes, moyenne 1.67 sur 5)

"Je ne crois pas un mot de ce qui se dit et de ce qui s'écrit dans les médias" déclare Denis Tillinac ! L'écrivain, polémiste et éditeur, accueilli par l'ARES jeudi 16 avril,  au Lardin Saint-Lazare, sur le thème "Médias et libertés" ne s'est pas privé d'exprimer son jugement critique à l'égard des médias largement captifs de l'événementiel, de façon très immédiate et émotionnelle, au détriment de la réflexion. Dans une salle socio-culturelle pratiquement comble, le débat, initié par  Henri Delage, responsable de l'Atelier de Réflexion Ethique et Social, a été particulièrement riche, notamment au sujet des paradoxes et des limites de la liberté d'expression, laquelle inclut avant tout selon Denis Tillinac "une responsabilité que l'on doit mesurer". A cet égard, il n'a pas cautionné le "Je suis Charlie". Quoi qu'il soit un fervent défenseur de la liberté d'expression, il pense "qu'il faut savoir respecter le sentiment  de millions de croyants heurtés par les caricatures de Mahommet".

Les interrogations de la salle étaient fortes : est-ce que l'on a vraiment une garantie de la liberté de la presse ? Comment un journal façonne l'opinion ? Comment le journalisme peut-il se redéfinir quand tout le monde participe à l'information sur internet ? L'invité rappelle des modèles qui l'ont fasciné comme Albert Londres et Joseph Kessel. Il reconnaît qu'il y a diverses vocations dans le journalisme. Certains journalistes font découvrir en profondeur ce qui se passe dans le Monde. D'autres se consacrent à l'enquête dénonçant des dysfonctionnements institutionnels ou des scandales (comme Médiapart). Denis Tillinac voit cependant les prémices d'une évolution résistant au consensus médiatique.

"On façonne des psychismes formatés" dit-il, suspectant les écoles de journalisme de participer elles-mêmes à ce formatage. Pour lui, il est clair que "le choix d'un titre, de certains mots et donc du contenu d'un journal peut influencer indirectement les lecteurs". Et il va beaucoup plus loin en désignant "un matraquage permanent de tous les médias en général, publicité et jeux vidéos compris, qui participent à la construction d'un champ mental qui, selon lui, incite à l'égocentrisme et au mépris de l'autre". Certes l'opinion publique est née avec le journalisme, mais peut-elle être une façon de penser ensemble la société ? "Les médias audiovisuels ne sont pas faits pour réfléchir, trop basés sur l'émotion. L'émotion ne dure pas" dit-il. "L'homme politique s'y est soumis" regrette-t-il, dénonçant un système où "le chef d'Etat devient le rédacteur en chef du journal France, comme s'il avait toujours à produire de l'info. C'est un système qui risque de fatiguer et d'user l'opinion". Toujours envers les journalistes, il déclare "je ne crois pas en la neutralité totale, à l'objectivité entière, mais tout au plus à un maximum de distance possible pour essayer de nuancer". Face à l'activité de journaliste qui a absorbé une grande part de sa vie, l'auteur avoue : "je n'ai jamais aimé ce métier et j'ai toujours refusé la carte de presse".

- Le compte-rendu de cette soirée par l'ARES sur leur site internet

- Polémiste, Denis Tillinac est souvent invité dans RTL Soir, entre 19h et 20h, c'était le cas le lendemain de cette soirée, le vendredi 17 avril : replay sur RTL

- Portrait paru dans Libération en septembre 1996 : cliquez-ici

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne