Terrasson - Tourisme: Les habitants invités à participer à l'aventure touristique - Mercredi, 18 Avril 2018 15:57
Terrasson - Education/Jeunesse: Collège de Terrasson : la FCPE monte au créneau - Vendredi, 20 Avril 2018 00:00
Terrasson - Société: Coly : le multiple rural inauguré samedi - Lundi, 16 Avril 2018 08:25
Terrasson - Sport: « Marche avec Camille » représentée aux 100 km de Belvès - Lundi, 16 Avril 2018 00:00
Terrasson - Loisirs/Culture: Portes Ouvertes à l'atelier modelage et poterie du Lardin - Lundi, 09 Avril 2018 00:00

Collège de Thenon : les parents d'élèves en colère

PDFImprimerEnvoyer

Hautefort Thenon - Société

(6 votes, moyenne 4.83 sur 5)

Les parents d'élèves du collège Suzanne Lacorre de Thenon (24) ont bloqué, lundi 7 septembre, l'entrée de l'établissement aux professeurs pour demander l'ouverture d'une troisième classe de 3ème. Les deux classes existantes accueillent l'effectif maximum, soit 32 et 31 élèves, et les parents sont très remontés car l'année de troisième est une année charnière selon eux. Le maire et président de la communauté de communes, Dominique Bousquet, a apporté son soutien. Une pétition a été lancée et des tracts ont été distribués devant le collège.

Les parents d'élèves ont empêché les professeurs de pénétrer dans l'établissement, tout en laissant rentrer les élèves, les personnels administratifs et les assistants d'éducation. Sandrine Laflaquière, présidente de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) de l'établissement, précise que "si l'un des professeurs assure quand même son cours, nous entrerons dans la classe pour perturber la séance". Pour Patrick Ferreti, parent d'élève, "dans la classe de 3ème où ils sont 31 élèves, le 32e n'est pas là car il a été refusé, alors qu'il est pourtant du secteur. C'est scandaleux. Maintenant on refuse les gens de secteur" dit-il.

Pour Déborah Le Razer, parent d'un élève de 3e : "c'est trop chargé autant pour les élèves que pour les enseignants. C'est une année très lourde. Ils ont un stage à faire, deux brevets blancs à passer et le brevet en fin d'année. J'ai du mal à concevoir que l'on puisse pénaliser des troisièmes. C'est pour la qualité, le bien-être des enfants. La classe de 3ème est une classe décisive dans l'orientation". La surcharge des classes pénalise notamment les élèves en difficulté, selon elle. "C'est le temps consacré à chaque élève qui est d'autant diminué". Un professeur d'histoire, M. Pradviel, soulève même un problème de sécurité dans ces classes surchargées : "il y a une table d'élève devant la porte de secours !"

Frédéric Lacoste, professeur de sciences de la vie et de la terre, rappelle l'évolution du problème durant les derniers mois : "l'année dernière, on avait 12 classes. Dès le mois de février-mars, l'inspection académique avait décidé d'ouvrir pour cette rentrée dix classes seulement, au regard des effectifs prévisionnels, et de supprimer donc deux classes. Il y a eu un petit mouvement d'humeur de la part des enseignants et on a obtenu 11 classes. Et au mois de juin, beaucoup de dérogations d'entrée en 6ème ont été refusées, et même des fratries qui ne pouvaient plus venir au collège. Du coup, des actions ont été menées par les parents d'élèves. On nous a donné une 12e classe en nous laissant le choix de l'ouverture et l'on a décidé d'ouvrir une quatrième classe de 6ème de façon à avoir des effectifs convenables en 6ème, tout en sachant que cela poserait problème pour les 3èmes."

Le conseiller départemental et maire de Thenon, Dominique Bousquet, voit l'effectif de son collège diminuer d'année en année. "Ce n'est pas d'aujourd'hui que la municipalité défend ce collège qui, pendant un temps, avait trop d'enfants" dit-il. "On était monté à 362 alors qu'au départ c'était un collège 300. A l'époque d'ailleurs des parents n'étaient pas contents car des dérogations sur St Rabier ont été supprimées, d'autres sur Auriac..." Aujourd'hui, le problème ne peut que s'accélérer. Par l'effet pyramidal, il y a trois classes de 4ème. L'année prochaine, le problème se reposera de façon encore plus importante. Une classe supplémentaire serait l'idéal, au moins des dédoublements."



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne