Terrasson - Société: Les Gilets jaunes répondent présent à Terrasson et La Bachellerie - Samedi, 17 Novembre 2018 10:14
Terrasson - Infos municipales: Le discours du maire de Terrasson pour le 11 novembre - Mercredi, 14 Novembre 2018 16:39
Montignac - Loisirs/Culture: Coly-Saint-Amand va voir le jour le 1er janvier - Mardi, 13 Novembre 2018 17:27
Terrasson - Education/Jeunesse: Collège : l'un des sacs pesait 10,5 kg ! - Lundi, 12 Novembre 2018 00:00
Terrasson - Société: Spécialiste de la boîte métallique, la SPEM reçoit l'AIT - Samedi, 10 Novembre 2018 00:00

29
Jan
2016

Communauté de Communes de la Vallée de l'Homme : de gros dossiers en cours

PDFImprimerEnvoyer

Montignac - Infos municipales

(2 votes, moyenne 2.50 sur 5)

Lors du conseil communautaire de la Communauté de Communes de la Vallée de l'Homme (CCVH), à Plazac le 14 janvier 2016, plusieurs gros dossiers ont été abordés comme le contournement du barrage d'Aubas, la stratégie territoriale touristique et le futur siège de la CCVH. 

Contournement du barrage d'Aubas. Une discussion a été engagée à propos d'
un projet ancien dont le financement sera partagé à 50/50 entre la CCVH et le Syndicat mixte du bassin versant de la Vézère en Dordogne. Une participation est possible à hauteur de 20% chacune, de la région Aquitaine et de l'Association Initiative Biosphère Dordogne (+/- ÉPIDOR). Les élus vont choisir entre une solution à minima, une passe-toboggan pour les canoës, et un bras de contournement de deux à trois cents mètres pouvant se transformer en stade d'eau vive. Le budget entre les deux options est sans commune mesure. La deuxième solution a les faveurs de la Fédération de canoë et du maire d'Aubas. La décision dépendra, en fait, du porteur de projet et surtout de qui le financera, sachant que dans ce secteur, la rivière est en domaine privé. Il est décidé une étude avec l'option minimale et des options supplémentaires.

Chef de projet d'étude une stratégie touristique territoriale. En réponse à un appel à projets d'initiative régionale pour une stratégie territoriale du tourisme, sachant que la région exige qu'au minimum deux communautés de communes s'associent pour pouvoir y répondre, il a été proposé à la région en septembre de travailler avec la Communauté de communes du Terrassonnais en Périgord noir Thenon Hautefort autour du projet Grand site sur la vallée de la Vézère et au-delà, jusqu'à Tourtoirac, pour développer une politique commune et cohérente du tourisme. La région demande qu'un chef de projet soit désigné pour étudier et mettre en œuvre celui-ci durant trois ans en lien avec les deux offices du tourisme de chaque communauté. Une mutualisation plus ou moins partiellement sur certains aspects pourra se faire avec Sarlat. La CCVH profitera du départ à la retraite d'un agent pour embaucher une personne qui remplacera un agent en congés maternité et qui possède la compétence pour cette étude. Les anciennes attributions de la personne qui part à la retraite seront soit réparties sur d'autres postes, soit supprimées, car devenues inutiles.

Le futur siège de la Communauté de Communes de la Vallée de l'Homme. Les études du futur siège de la CCVH (avenue de la Forge aux Eyzies-de-Tayac-Sireuil) progressent. Les personnels qui y seront affectés ont été consultés pour optimiser le regroupement de ceux venant de Montignac et des Eyzies. Initialement, il avait été prévu de rajouter une antenne au bâtiment existant, mais les contraintes de sol imposées de bâtir sur des micropieux (1), il a donc été décidé de démolir puis de reconstruire sur une dalle flottante, une solution dont le coût est quatre fois inférieure aux micropieux.

Le futur bâtiment aura une architecture contemporaine, de plein-pied (pour en limiter le coût), avec un toit-terrasse et construit en retrait de la route départementale, tout en respectant les contraintes d'accessibilité avec des locaux adaptés. La salle de réunion est calibrée à 70 m2 permettant d'accueillir soixante-dix personnes (soit une personne par m2), ce que certains ont jugé un peu limité, mais comme d'autres locaux existent à proximité pour réunir de grand nombre de personnes, cela ne pose pas de problème. Les bureaux des personnels actuellement dispersés entre Montignac et Les Eyzies y seront regroupés.

Des discussions ont surtout concerné l'aspect contemporain de la construction « à l'entrée des Eyzies », mais Philippe Lagarde précise que celui-ci est à mettre en parallèle avec quelques autres bâtiments voisins tels le PIP2, la supérette et le pavillonnaire des années soixante-dix. Par contre, il respectera le code couleur de la CCVH. Il a été précisé que le projet discuté en séance était celui du cabinet d'architecture (Atelier d'architecture Charles Widmann) qui a été choisi à l'issue d'un appel d'offres. Dans l'état actuel du projet, il est prévu un bardage bois pour l'habillage extérieur. Joël Carbonière (élu de Tursac) a relevé la hausse du budget initialement prévu, mais qui ne prenait pas en compte les difficultés liées à la nature du terrain ; il lui a était répondu qu'il avait eu la possibilité de participer à la commission d'étude sur le sujet.

Le bâtiment sera conforme aux normes d'isolation en vigueur (RT2012), la possibilité de répondre aux normes BEPOS (bâtiment à énergie positive) pourrait être envisagée s'il y a la possibilité d'obtenir l'attribution de subventions à cet effet. Un chauffage par géothermie profonde serait une alternative plus performante à une solution d'aérothermie à base de pompe à chaleur.

Site internet de la CCVH et des communes volontaires. Selon Anne Roger : "la création de sites internet sur la base d'un outil informatique commun entre la Communauté de commune et les communes entre-elles serait un atout, afin d'amplifier le sentiment appartenance à un même territoire. On pourrait y trouver un agenda commun, des passerelles entre les activités disponibles et une chartre graphique commune minimum, c'est-à-dire une interface d'aspect semblable pour toutes les communes qui y adhéreront". Certaines communes n'ont pas encore de sites et d'autres veulent faire évoluer le leur, pour le moment, trois communes sont partantes. "Le site de la CCVH doit évoluer, car la technologie employée ne permet pas de faire la mise en relation que nous souhaitons. La commission qui a étudié le dossier s'est accordée sur une trame et des contenus qui pourront être adaptés à chaque commune, un cahier des charges a été élaboré. Nous allons recenser les communes qui pourraient être intéressées et nous pourrons lancer la consultation sur un groupement de commandes pour la réalisation des sites web interconnectés. Pour établir ce cahier des charges, trois prestataires présents sur la Communauté de communes ont été consultés, l'idée étant dans le temps de disposer d'un outil commun".

L'annulation de la présentation sur le schéma départemental sur la fibre optique, l'intervenant étant malade, a un peu bouleversé l'ordre du jour. Cette présentation a été remise à une séance ultérieure.

(1) Forage d'un diamètre généralement inférieur à 250 mm sur des profondeurs de l'ordre de plusieurs dizaines de mètres dans lequel on coule un béton armé.
(2) Pôle International de la Préhistoire

Photo. 2ème à partir de la gauche : Philippe Lagarde, président de la CCVH et maire des Eyzies. 1ère à droite : Anne Roger, responsable communication de la CCVH et maire de Fanlac, qui est intervenue sur deux dossiers.

Article et photos de Jean-Luc Kokel

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne