Terrasson - Infos municipales: Les voeux 2018 de Pierre Delmon à Terrasson - Jeudi, 18 Janvier 2018 00:43
Terrasson - Société: EELV s'exprime contre la déviation de Beynac - Mardi, 16 Janvier 2018 00:00
Terrasson - Loisirs/Culture: "By Heart" à Terrasson le mardi 6 février - Mercredi, 17 Janvier 2018 12:36
Montignac - Sport: AS Couze football : une victoire pour Pedro - Jeudi, 11 Janvier 2018 00:00
Terrasson - Société: Bernard Cochet, président d'Itinérance, disparaît - Vendredi, 12 Janvier 2018 16:27

05
Mar
2016

Traverse de Terrasson : la portion en travaux sera prête pour l'été

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Infos municipales

(8 votes, moyenne 3.50 sur 5)

Le chantier de rénovation de la traverse de Terrasson avance à grands pas sur l'avenue Victor Hugo (RD 6089). La portion actuelle des travaux se situe entre l'avenue Brossolette et le parking du stade de rugby. Cette portion devrait être prête pour la mi-juin.

Malgré trois semaines de retard en raison des intempéries de ce début d'année, le directeur des services techniques de la ville, Bruno Lecoindre, se veut confiant : "nous essayons de recaler le planning pour rattraper une partie de ce retard. Trois équipes de l'entreprise de travaux publics assurent les aménagements urbains, soit une vingtaine de personnes, plus une entreprise d'éclairage public, ainsi que tous les concessionnaires : électricité, gaz, France Télécom, télévision cablée. Nous devons les coordonner en même temps".

Les candélabres arriveront dans la semaine. La circulation est toujours à sens unique alterné. Toutefois, une coupure complète aura lieu pour faire les enrobés entre mi-mai et fin-juin.

La chaussée à deux voies sera encadrée d'espaces végétalisés et mis en herbe avant la saison touristique, mais la plantation des arbres devra attendre à l'automne prochain. En effet ajoute le directeur des services techniques, "on sera trop tard dans la saison. On va choisir la semaine prochaine les arbres d'alignement, toujours dans le même esprit : des magnolias, des platanes, des tilleuls... Nous restons toujours dans l'esprit d'aménagement de la première tranche. M. Le maire (Pierre Delmon), les élus et les services techniques ont travaillé en amont avec l'architecte paysagiste de Bergerac pour finaliser le projet. Ce que l'on souhaite, c'est une traversée qui marque la signature de Terrasson, qui soit atypique, et M. le maire s'est beaucoup investi dans ce projet. On a une charte paysagère qui limite le nombre d'espèces végétales, et qui définit parfaitement la variété des végétaux utilisés, et nous restons dans ce cadre fixé au départ par les élus. Quelques arbres ont été coupés parce que, malheureusement, comme sur le parking du stade de rugby, il y a des arbres qui ne correspondent pas aux aménagements futurs. Nous ne pouvions pas les garder au milieu. Mais nous avons énormément planté d'arbres sur Terrasson. Je n'ai pas le nombre exact de plantations mais c'est au moins 5 à 6 fois plus d'arbres plantés que ceux  que l'on a abattus".

Sur chaque portion réalisée, les enfouissements de réseaux précèdent forcément les travaux de surface. Pour le tronçon en cours, ils avaient été effectués l'an passé. M. Lecoindre explique : "c'est une volonté de M. le Maire. Partout où l'on passe en aménagement urbain, tout ce qui est en dessous a été refait à neuf. C'est ce qui explique une durée de chantier très longue, qui peut aller jusqu'à deux ans. Souvent, ces réseaux, il faut les recalibrer. Celui d'assainissement pluvial, par exemple, a été recalibré en diamètre mille alors que le réseau était en mauvais état et en diamètre 500. C'est ce qui explique des débordements quand il y avait des pluies importantes, notamment les eaux pluviales des quartiers Pasteur et Léo Lagrange (qui passent sous l'avenue Victor Hugo pour rejoindre la Vézère). Et sous les aménagements urbains, il n'y aura plus à y intervenir".

La toute dernière phase de travaux de la traverse de Terrasson débutera à son tour en septembre prochain, de la rue Albert Camus au lycée, avec tout d'abord les enfouissements de réseaux et l'assainissement, en fin d'année, puis les aménagements urbains de surface, en début d'année 2017.

Le thème "Ville-jardin", fil conducteur

Quel visage aura cette nouvelle portion ? Bruno Lecoindre imagine déjà le résultat final, entre volumes et contrastes... "M. le maire a souhaité que l'aménagement soit en correspondance avec les premières tranches, avec beaucoup de zones d'espaces verts, une sécurisation de la circulation piétonne et cycliste. Nous allons avoir une piste cyclable très large d'un côté, et de l'autre côté une sécurité piétons avec séparation, des espaces verts, des haies, longeant la circulation automobile. Tout l'éclairage public va être refait. La zone du stade va être intensifiée au niveau éclairage puisque c'est une zone qui peut accueillir beaucoup de public à certains moments. Le parking du stade de rugby a été redessiné complètement, sécurisé, et on a essayé de l'optimiser au maximum au niveau du nombre de places. Esthétiquement, on a fait une ouverture en direction de Périgueux pour avoir une perspective. L'entrée du stade sera donc réorganisée. Les bus seront stationnés sur la RD 6089 avec deux arrêts de bus importants, et sur la rue Maryse Bastié, l'arrêt sera réaménagé. L'entrée du stade sera dédiée à la circulation piétonne et cela deviendra un espace public convivial".

"La ville-jardin, c'est le fil directeur" précise B. Lecoindre. "C'est de créer un espace public convivial et faire en sorte que les riverains se réapproprient l'espace public. Ce n'est plus la voiture qui est prioritaire, c'est le riverain. Ce sont des aménagements qui sont faits qualitativement pour durer".

Du côté de la partie routière, le directeur des services techniques précise "qu'il n'y aura pas de rehausseurs sur cette partie là. On n'est pas dans une zone centre urbain pour justifier des plateaux". Côté difficultés, ce chantier n'est pas épargné. Bruno Lecoindre explique que : "M. le maire souhaite rester dans le budget. Quand il y a des plus-values, et il y en a toujours, eh bien on essaie d'équilibrer. Ce qui est compliqué dans ce type de chantier, c'est qu'il y a toujours des surprises". AR

Les grands platanes à l'entrée de la ville seront sauvegardés.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne