Terrasson - Société: Cublac reçoit une étoile du label Village étoilé - Mardi, 20 Novembre 2018 10:19
Montignac - Loisirs/Culture: "Montignac a un incroyable talent", ce samedi à 15h et 17h - Lundi, 19 Novembre 2018 00:00
Montignac - Loisirs/Culture: "Dans ma bulle" par la Cie l'Envers du Monde - Dimanche, 18 Novembre 2018 00:00
Terrasson - Société: Les Gilets jaunes répondent présent à Terrasson et La Bachellerie - Samedi, 17 Novembre 2018 10:14
Terrasson - Infos municipales: Le discours du maire de Terrasson pour le 11 novembre - Mercredi, 14 Novembre 2018 16:39

24
Oct
2018

Socat : la Région en visite ce jeudi

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Société

(16 votes, moyenne 1.19 sur 5)

Bernard Uthurry, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge du développement économique, visitera l'entreprise Socat de Delmon Group ce jeudi 25 octobre à 11h à Terrasson-Lavilledieu. Créée en 1966, cette SAS est spécialisée dans la conception et la fabrication de pièces techniques en caoutchouc pour des applications d'étanchéité et antivibratoires. Ses produits s'adressent principalement aux marchés de l'automobile (70 %) et de l'aéronautique (20 %).

Dans le cadre du programme régional "Usine du Futur", l'entreprise terrassonnaise a bénéficié d'un diagnostic en performance industrielle en 2015 et a souhaité poursuivre sa diversification sur de nouveaux marchés à forte valeur ajoutée.Dans cette perspective, elle s'est lancée dans le développement d'une nouvelle famille de produits pour la filière aéronautique, soutenu par la Région avec aide à la R&D de 489 775 euros. La visite concerne l'îlot de production « plateforme LEAP-SAFRAN » développé dans le cadre du programme régional.

A noter par ailleurs que l'entreprise est membre du club des ETI (entreprises de taille intermédiaire) et a intégré l'accélérateur Nouvelle-Aquitaine. Dans un contexte de perte de compétitivité du tissu industriel, la Région Nouvelle-Aquitaine a souhaité engager une politique volontariste en faveur des entreprises à potentiel du territoire, considérant qu'elles sont stratégiques pour les territoires et les filières d'excellence, des ETI ayant pour ambition de devenir des leaders à l'international et des PME à potentiel souhaitant devenir des ETI.

Cette nouvelle politique régionale ambitieuse se traduit notamment par un programme régional d'accompagnement sélectif et personnalisé pour PME et ETI à fort potentiel de développement, intitulé « Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs », en partenariat avec BPIfrance. Lancé il y a un an, co-construit avec le club des ETI et ADI Nouvelle-Aquitaine, ce programme est une déclinaison régionale du programme Accélérateur expérimenté par BPIfrance au niveau national, et il vise à accompagner 70 entreprises à potentiel sur 3 ans en Nouvelle-Aquitaine. (Communiqué de la Région le 24 octobre 2018)

 


Article Ewanews du 18 octobre 2018 : Socat, des jeunes visitent l'entreprise. Des élèves du lycée Pré-de-Cordy de Sarlat en 1ère année de BTS CSRA (conception réalisation de systèmes automatisés) et de première année de bac pro électro-technique ont visité l'usine Socat, jeudi 17 mars 2016, notamment le secteur automobile et une partie robotisée (une quarantaine au total). Les jeunes ont donc profité de la Semaine de l'Industrie et de l'invitation exceptionnelle à visiter une entreprise comme celle de Delmon Industrie ou Mécatep à Terrasson proposée par la Maison de l'Emploi. "Le BTS CSRA est un concentré de mécanicien, électronicien, électrotechnicien, automaticien" explique un accompagnant. "Cela a remplacé le MAI, mécanique automatique industrielle". "Les élèves sont satisfaits d'avoir vu beaucoup de robotique et d'automatisme", confie un professeur.

Pierre Delmon, PDG de l'entreprise, a rencontré les élèves pour recueillir leurs impressions après la visite. "Je suis attaché à la jeunesse et à tous les porteurs de projets. Ce qui est intéressant, c'est de démontrer que dans ce Périgord noir, nous avons une carte de visite industrielle. Certains jeunes voudraient travailler dans l'aéronautique, dans la recherche pétrolière, l'automobile, etc. Et bien souvent, ils ne connaissent pas les entreprises de notre territoire. Certaines, comme la nôtre, sont validées ISO TS (démarche qualité dans l'industrie automobile). Le chef d'entreprise poursuit : "notre point fort c'est l'automobile. L'entreprise emploie 5 à 600 personnes et réalise un CA de 65 M€, avec une prévision de 100 M€ puisque l'on a une croissance de 15 à 20 % par an. Donc, on va réinvestir sur ce Périgord noir. Si l'on n'était pas passé à la robotique en 1985-86, on aurait complètement disparu. La robotique permet d'être beaucoup plus compétitif et de prendre davantage de marchés. Si l'on n'avait pas créé un centre de technique et  de recherche, sur lequel on a une trentaine d'ingénieurs et de techniciens supérieurs, on n'en serait pas à cette compétitivité aujourd'hui. Nous travaillons directement avec les constructeurs automobiles,  les avionneurs, Snegma, Schlumberger-Houston pour la recherche pétrolière. Et c'est un avantage de travailler directement avec ces grands meneurs d'ordre".

Côté recrutement, l'entreprise a pris cinq jeunes en contrat d'apprentissage cette année. "C'est une véritable volonté. Cela nous permet de voir la compétence des jeunes au travers de leur formation, et de leur inculquer le savoir-faire industriel" explique le directeur général adjoint de la Socat, Eric Chamboulive, qui ajoute : "tous les cursus de formation sur la chaîne de développement des produits, vont du BTS à l'ingénieur, en passant par les chimistes. On a besoin d'avoir des gens qui ont une compétence intellectuellement formatée dans la technique et l'industrie. Le minimum, c'est un bac pro".

Pierre Delmon s'est présenté aux jeunes venus le rencontrer. "Ce qui m'intéresse c'est l'économie, et j'ai deux casquettes : je suis par ailleurs maire de Terrasson. L'objectif de la ville, c'est de baisser l'endettement, les impôts et de faire le maximum d'investissements. Une petite ville comme Terrasson va faire cette année 8,2 millions d'investissements nets. Je gère un peu ma ville comme je gère mes entreprises. On a été l'un des premiers à créer une pépinière d'entreprises sur un site de près de 20.000 m2, on a rapidement saturé. On a encouragé tous les porteurs de projets. Des jeunes qui ont des idées, des projets, l'envie d'entreprendre, on les accompagne, et parfois même à tous les niveaux". L'industriel revient à son métier : "notre groupe est plus connu sur la place de Paris, Francfort, Stuttgart, Londres et Houston. Ce qui a fait la force de ce petit groupe, c'est la créativité, l'innovation. J'ai démarré à l'âge de 25 ans. Je n'avais pas plus d'argent dans une poche que dans une autre. Je sortais d'une famille de sept enfants. Mes parents étaient ouvriers. Et j'ai démarré dans un petit bout de hangar... La première année, j'ai eu six compagnons, et après 15. On a construit une première usine, une 2ème, une 3ème. On est à 15 aujourd'hui. Dans les années 70-72, on s'est attaqué à tout ce qui était centrale nucléaire. Nous avions participé à un forum avec le Président directeur général d'EDF qui m'avait laissé la parole. J'avais dit quelques mots et quand il a repris la parole, il a précisé : vous savez, une mouche a toujours emmerdé un éléphant ! Il ne s'agit pas d'être petit, il s'agit d'être efficace. Et là on a démarré dans le nucléaire. On est un petit parmi les gros. Et des petites entreprises peuvent donc aussi réussir. Bon, c'est vrai, on joue dans la cour des grands. Il y a 20 à 25 ans, on était à peu près 300 en Europe. Pour grossir, il faut d'abord gagner de l'argent, consolider ses capitaux propres... Je suis très cocorico, je l'ai prouvé d'ailleurs, je ne me suis pas expatrié dans tous les pays du monde. On a été en Chine parce que l'on était obligé d'aller en Chine, mais on a beaucoup d'entreprises en Europe".

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne