Terrasson - Tourisme: Le Vidéo Mapping 2018 de Terrasson dès le 25 juillet - Dimanche, 22 Juillet 2018 16:12
Terrasson - Tourisme: Les Jardins de Feu, le mardi à l'Imaginaire - Vendredi, 20 Juillet 2018 08:23
Terrasson - Infos municipales: Jumelage : le club de tennis de Theux en visite - Jeudi, 19 Juillet 2018 17:13
Montignac - Loisirs/Culture: Les Fabulesques donnent la parole aux Femmes de 14-18 - Samedi, 21 Juillet 2018 00:00
Terrasson - Infos municipales: Terrasson : un 14 Juillet très rétro - Samedi, 14 Juillet 2018 13:17

03
Jui
2016

Lycée Saint Exupéry de Terrasson : des voyages Erasmus+

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Education/Jeunesse

(5 votes, moyenne 4.00 sur 5)

Allemagne, Sicile, Espagne, Lituanie... Dans ces voyages à six ou quatre élèves, l'apprentissage des langues se conjugue avec enrichissement personnel. Les lycéens de Saint Exupéry de Terrasson ont fait un point sur leurs voyages grâce aux actions d'Erasmus+. Leur professeur, Emma Prado, explique : "le but est de développer des compétences chez les élèves, notamment en langue anglaise, à l'oral et à l'écrit. Ils ont écrit des articles (voir photo 2 : journal Defrit), un texte de chanson... Différents travaux ont été effectués sur le thème de L'inclusion dans l'école du futur. Ils se rendent compte que l'école n'est pas si égalitaire que ça et qu'il y a beaucoup de personnes exclues pour mille raisons, pour des raisons financières ou encore d'intolérance. Il y a énormément d'exclusion aujourd'hui dans le système et c'était donc pour faire réfléchir les élèves sur ce sujet, leur faire prendre conscience de ça..." Une vidéo a même été réalisée par les élèves pour présenter le lycée périgourdin aux élèves étrangers.

Les élèves s'accordent à dire que "c'était une expérience très enrichissante... Cela nous a permis d'acquérir un langage assez bon. Mais cela nous permet de grandir beaucoup en fait, parce que l'on se retrouve tout seul, sans ses parents". Il est vrai que les élèves avaient déjà un niveau assez bon en anglais avant de partir. "En deux mois, on arrivait bien à parler, mais il aurait fallu trois mois pour parler correctement l'espagnol et avoir de vraies discussions avec tout le monde" pense une élève. "C'est vrai que la maman d'accueil ne voulait pas qu'elle parte, elle voulait l'adopter" précise avec le sourire Mme Prado. "Déjà, se retrouver à six à l'aéroport espagnol, un peu perdu, on est mis dans le bain directement" témoigne une autre élève. "Je vais beaucoup plus vers les gens maintenant pour parler sans forcément les connaître, alors qu'avant, je n'étais pas du tout comme ça", remarque une lycéenne. Un garçon appuie en ce sens... "Après le voyage, on a beaucoup moins peur de l'autre en fait, de l'inconnu. Les autres cultures, on ne sait pas comment ça se passe au début. J'ai eu la chance de faire deux voyages et au premier, je n'étais pas trop ouvert. En Espagne, il nous a fallu presque toute la semaine pour bien communiquer et c'était bien le dernier soir. Alors en Lituanie, je me suis mélangé avec les gens dès le premier jour et je n'ai pas perdu de temps pour apprendre à les connaître. Bon, c'est vrai que l'on a le temps de s'attacher aux gens et après, quand on repart, il y a quelques larmes... Mais si non, sur le plan social, c'était très bien". Un autre lycéen souligne avec humour certaines différences, comme le petit-déjeuner : "c'est vraiment bourratif, avec charcuterie et fromages" !

Beaucoup d'élèves ont été étonnés par la grande hospitalité des familles d'accueil. "Même sans se comprendre avec les parents, ils étaient très chaleureux, souriants et attentionnés" dit un élève. Du côté des activités qui ont permis d'améliorer l'osmose entre les jeunes, on notera les soirées "guitare", des chansons écrites pour Erasmus qui étaient reprises en soirée, mais aussi des visites et des danses traditionnelles. "Les danses typiques, ce n'est pas ringard pour eux... Et à la chocolaterie, on était par petits groupes et on a cuisiné du chocolat !"


Le compte-rendu d'une élève, après un voyage en Sicile :  "Le projet Erasmus+ s'est déroulé durant la semaine du 11 au 17 octobre 2015. Nous étions 4 élèves du lycée Antoine de Saint-Exupéry de Terrasson à partir en Sicile. Durant notre séjour, nous avons été reçus très chaleureusement par des familles. Au départ, nous avions des inquiètudes comme celles de se retrouver dans un pays étranger sans pouvoir communiquer, ou sans être capable de s'intégrer. Mais nos craintes ont très rapidement disparu, et cela dès notre arrivée à Canicattí. Nos familles d'accueil ainsi que les élèves participant à l'organisation ont tout fait pour que l'on puisse se sentir bien durant cette semaine de projet. Nous étions considérés comme des membres à part entière de la famille. De nombreuses activités (toutes en anglais ou en italien) ont été organisées avec beaucoup de détails et de précisions comme des conférences ainsi que les sorties pédagogiques et culturelles. Ces conférences et le "public speaking" (parler en public) m'ont personnellement aidée à développer des compétences qui serviront dans notre système scolaire et même dans le monde du travail, que ce soit dans le cadre d'échanges d'idées, lors de débats ou de prise de parole devant un auditoire. En résumé, ce projet a permis des échanges au niveau social ou culturel. Je suis très reconnaissante pour cette expérience magnifique qui restera avec moi pour les années à venir". Gabriella Hill

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne