Terrasson - Loisirs/Culture: Azerat : Tony Quimbel expose - Dimanche, 17 Juin 2018 06:04
Terrasson - Loisirs/Culture: La médaille vermeille du dévouement auprès des seniors - Samedi, 16 Juin 2018 06:51
Terrasson - Loisirs/Culture: Jérôme Coiff' organise sa 1ère Nuit de la Coiffure ! - Mercredi, 06 Juin 2018 00:00
Terrasson - Education/Jeunesse: La Médiathèque a la tête dans les étoiles... - Mercredi, 13 Juin 2018 10:09
Terrasson - Education/Jeunesse: Une opération alternance et apprentissage à Terrasson - Dimanche, 10 Juin 2018 10:06

01
Dec
2016

Carnets de Voyage au Népal

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Tourisme

(25 votes, moyenne 4.88 sur 5)

Le 30 novembre à 22h. La Casamance, le grenier à riz du Sénégal...

Nous quittons Terrasson en direction de Paris. Comme nous sommes très en avance à l'arrivée, nous nous autorisons une petite sieste dans la voiture. A deux heures, les portables sonnent, et il est temps de rejoindre l'aéroport à pied en drivant nos valises. Pas grand monde dans le hall à part quelques badauds, les yeux hagards ! Après les formalités d'usage et le parcours du combattant, nous prenons nos places dans l'avion. C'est seulement à 6h45 que le train d'atterrissage de notre Boeing 747-800 quitte le sol en direction de Dakar pour cinq heures de vol. Nous survolons l'Espagne, le Detroit de Gibraltar, la ville d'Essaouira, nous longeons le desert Mauritanien avant d'entamer la descente sur Dakar. 45 minutes d'escale, c'est le temps nécessaire pour changer d'équipage, de débarquer quelques voyageurs, et mettre un peu de carburant. Nous repartons cette fois-ci en direction du Cap Skirring, un petit saut de puce de 50 minutes qui sera notre destination finale, pour aujourd'hui... Un atterrissage très viril sur une piste extra courte. Ouf, on a eu chaud...!

- "Carnet de Voyage au Sénégal" à lire sur une nouvelle page d'Ewanews

 



Cette page "Carnets de Voyage au Népal" a recueilli 1972 visiteurs au 30 novembre 2016 à 20h. Devant le succès de l'opération, nous continuons début décembre avec, cette fois-ci, un voyage au Sénégal de nos deux "reporters" terrassonnais Alain et Anne-Marie Fressange, amateurs de voyages mais aussi de belles images, photo et vidéo.

Au Népal, le dépaysement était total et les conditions de séjour n'étaient pas idéales, entre l'état des routes et les simples paillasses en guise de lit. Ils retiendront l'accueil exceptionnel et la gentillesse des habitants malgré la pauvreté.

Alain Fressange a tourné plus de 50 heures de film en un mois et il lui faudra peut-être trois à quatre ans pour le montage final avant de pouvoir le présenter en salle. Ses images nous feront découvrir les cases en terre des habitants dans les villages, les mules qui s'arrêtent et repartent, les douches avec les buffles, la ville de Katmandou et celle de Lumbini avec des singes dans les rues, la traversée du parc national animalier, la signification des drapeaux et des moulins à prière, la préparation des offrandes, et une randonnée de six jours avec des dénivelés de 1000 m en une journée !...

- Page facebook d'Alain Fressange

"Carnets de voyage au Sénégal" (à lire bientôt)


Photos :

- Bahktapur : une maison en cours de travaux après le séisme

- Près de Lumbini (photo 1)

- L'Annapurna-sud vu du chemin... Himalaya - Népal (Photo 2)

 


 

Le voyage raconté en direct jour par jour :

7 novembre, à 10:39. Lumbini est un village situé dans le district de Rupandehi (région du Teraï), à peu de distance de la frontière avec l'Inde. Il est considéré comme le lieu de naissance de Siddhartha Gautama, devenu par la suite le Bouddha dans l'Inde ancienne. Elle est de ce fait l'un des quatre lieux saints du bouddhisme.
Amitiés

8 novembre. Aujourd'hui, nouvelle journée de transfert vers Bhaktapur. 8 heures de route pour faire 300 km ! Nous avons vécu une aventure routière mémorable (voir photo à venir) : 33 km d'une route en construction où un tracteur agricole aurait du mal à rouler ! Ce soir, nous avons tous le dos en miettes... Nous sommes arrivés à la nuit à Bhaktapur une ville musée. Demain, visite de la ville, donc de belles photos en perspertive...
Amitiés

9 novembre. Aujourd'hui nous avons consacré notre journée à la visite de cette ville extraordinaire, qui est un musée à ciel ouvert. Elle est située à 13 kilomètres à l'est de Kathmandou et à 1.401 mètres d'altitude. Cette ville étonnante dispose d'un art fabuleux et centenaire, d'un patrimoine culturel et architectural exeptionnel. Bahktapur est un patrimoine vivant affichant la profondeur vibrante de la culture Newari. Nul par ailleurs nous avons entrevue les dégats du dernier séisme comme ici (photo) Dans la vieille ville, on ne voit que des amas de briques des maisons à moitié détruites. Mais bonne nouvelle, des travaux importants de restauration sont en cours. Nous sommes à la fin du voyage, demain nous regagnons la capitale pour une journée repos avant de reprendre l'avion.


Les Terrassonnais du bout du Monde peuvent désormais nous raconter, dans cette rubrique : "Carnets de Voyage", leur excursion et leurs péripéties. Tout d'abord, c'est du Népal qu'Alain Fressange et son épouse, passionnés de randonnées, de traversées et de belles choses à voir, vont nous informer de leurs impressions et de leurs rencontres. Nous suivrons donc sur cette page leurs aventures.

- Dimanche 9 octobre à 6h36. Nous sommes bien arrivés à Katmandou...

Nous avons 4 heures de décalage, après une escale à Istambul. Le temps est très lourd. Bises à tous, à plus. Alain et Anne-Marie.

- Lundi 10 octobre à 20h. Comme vous pouvez voir sur certaines photos (FB), il reste encore quelques traces du séisme dernier. Mais, nous sommes surpris du travail qu'ont effectué les Népalais ! Demain, nous sortons de Katmandou pour monter dans la montagne visiter un grand monastère. Peut être les choses seront différentes ? A voir... Amitiés à tous.

- Vendredi 14 octobre. Aujourd'hui nous avons fait la route de Katmandou / Gorkha. 5h de surprises et de bonheur ! Tout d'abord, une grande route "nationale" avec beaucoup de circulation et quelques nids-de-poule, que je qualifierai de "nids d'éléphants". Ensuite, une route secondaire jusqu'à Gorkha où deux véhicules ne se croisent pas ! Il faut se jeter dans le fossé ou presque ! Gorkha est une petite ville de montagne. Samedi, départ vers Pokhara située à environ 200 km pour préparer le départ du grand treck ! 6 jours de marche en haute montagne ... Amitiés

- Le dimanche 16 octobre, 3h du matin. De Katmandou/Pokhara... (Retour sur cette première semaine)

Après 9h de vol, nous arrivons à Katmandou pour prendre possession de notre hôtel dans le quartier de Thamel très animé et haut en couleurs. Pendant les 3 jours de visite de la capitale, nous avons constaté qu'il reste peu de traces des destructions du dernier seisme. Quelques temples ont été détruits mais par chance, beaucoup sont encore intacts ou du moins en grande partie. Enfin, nous avons pu voir dans le centre de Katmandou plusieurs camps de tente de personnes victimes du séisme encore non relogées.

A Bodanath, et à Swanbhunath, nous avons découvert les fameux stupas, symbole du Tibet. Pashupatinath, temple Hindou lieu de crémation, très fréquenté, nous a beaucoup impressionné !

Le 11 octobre, nous avons eu la chance d'être invités dans une famille népalaise, amie de notre guide, à l'occasion de la fête de Dashain ( fête traditionnelle Hindou très importante au Népal). Une fois de plus, nous avons pu apprécier l'accueil chaleureux des Népalais.

Le lendemain, départ pous Nagarkot, non loin de Katmandou, d'où nous avons pu admirer les premières vues sur la chaîne himalayienne.

Aujourd'hui, escale à Pokara, au bord d'un lac, afin de préparer notre treck de 6 jours au pied des Annapurnas.

- Vendredi 21 octobre à 12h puis samedi 22 octobre à 8h45 : "Retour à la civilisation" pour nos deux randonneurs ! Retour sur ce "Treck de 6 jours sur les flancs des Annapurnas" : 

"Pas de mise en jambe le matin du 16 octobre, nous sommes au pied d'un escalier très raide qui va durer 4 heures, au beau milieu d'une végétation luxuriante, où coulent des cascades d'eau limpide. En chemin, je prends la décision d'acheter un bâton, la camera commence à peser ! Nous rencontrons aussi un groupe de Réunionnais à la pose. Puis, nous prendrons le repas de midi dans un petit resto local. Nous y mangerons notre premier "Dalbhat" composé de riz et de lentilles d'ici. En fin d'après-midi, nous arrivons à notre hébergement pour la nuit. Surprise ! Nous assistons à un mariage Népalais.

Lundi 17 Octobre, départ très tôt le matin. Nous avons une rude journée devant nous : 6 heures de marche, 370 m de dénivelé négatif, et 600m de dénivelé positif l'après-midi ! Autant dire que le soir, le lit est le bienvenu... Au cours de notre marche, les rencontres se succèdent, par exemple ce vannier qui tresse du bambou pour faire une hotte de portage, et un autre en montant auquel nous donnons des soins pour un mal de tête !

Mardi 18 octobre, notre guide tape à la porte à 5 h, nous nous rendons au bout du village sur une terrasse. Un magnifique panorama s'ouvre devant nos yeux... Les montagnes sont là, presque à toucher ! Tous les plus hauts sommets Himalayiens de 5000 à plus de 8000 m sont baignés par le soleil levant. Aujourd'hui étape de 5h...  

Mercredi 19 Octobre, 6 h de marche. Petit changement de décors, le chemin serpente au beau milieu de gigantesques rhododendrons à l'écorce rouge. Sur les pentes abruptes paissent des buffles noirs avec ici le tracteur du riche. Nous mangerons à midi dans le petit village de Banthati au bord du torrent. Une grosse averse nous pousse vers le poêle de la "salle à manger", un bidon de 200 l. recouvert de glaise ! Mais il fait bon. Nous arrivons à Ghorepani, le plus grand village rencontré jusqu'à présent. Le soir, nous dînerons dans une ambiance musicale haute en couleurs !

Jeudi 20 Octobre, départ à 5h pour Poon Hill, un point de vue situé à 3200m d'altitude. Bien entendu, à cette heure-ci, il faut la lampe électrique. La montée est rude, il fait froid, mais le jeu en vaut la chandelle. Une nouvelle fois le panorama, là-haut, est époustouflant. Retour à Ghorepani pour prendre le petit déjeuner, et entamer la descente vers Ulleri qui se situe à 1960 m. Donc 1200 m de dénivelé négatif. Pauvres jambes !!

Vendredi 21 Octobre, dernier jour de treck et pas le moindre puisqu'il faut rejoindre la vallée où nous attend la voiture pour rejoindre notre hôtel à Pokara. Samedi 22 Octobre, journée repos à Pokara, avant notre départ vers Tansen. Amitiés.

Lundi 24 octobre. "Aujourd'hui, nous partons pour le Bardia National Park, une réserve animalière fabuleuse où je compte faire de belle photos et de belles prises de vue. Au programme : un trek de trois jours dans la jungle, sous tentes !"

Le 25 octobre.
Biens arrivés à Bardia National Park, après 9h de route pour 370 km. Nous nous sommes installés, la nuit a été réparatrice pour le dos. Ce matin, je suis allé dans les rizières pour voir les travaux du riz, en ce moment c'est la récolte, le battage, et la ventilation. Tout est fait à la main bien entendu ! C'est très riche en images pour moi, je me régale... Cet après-midi, nous allons visiter un centre de reproduction pour éléphants, et demain nous repartons en trek pour cette fois-ci deux jours sous tente avec toutes les bestioles ! Cet après midi, visite du centre des éléphants à deux pas de notre lodge. Ces animaux sont là en semi retraite. Demain, départ pour le deuxième trek de quatre jours cette fois çi en jungle. Nous coucherons sous tente. Pas d'internet pendant ces quelques jours !

27 octobre.
Oui, je sais je vous avais dit que je ne serais pas là pendant quatre jours durée du second trek. Mais ?!  Je vous explique : hier, départ à 9h55 dans un bus local haut en couleurs aprés de très longs préparatifs. Nous étions 19 donc 10 porteurs plus le cuisinier. Aprés 5 heures d'ascension et 900 m de dénivelé,  nous touchons au but. Le village de Gainekada : trois maisons, trois vaches, trois buffles (Photo). Après un très bon repas cuisiné à même le sol au feu de bois, direction les tentes pour une nuit blanche (fatigue et sol très dur ) ! Le matin du deuxième jour, nous prenons la décision d'annuler le trek trop difficile et trop dangeureux. Il faut passer une corniche avec un précipice vertigineux. Certains d'entre nous ont le vertige. Nous entamons donc la descente vers le bus qui nous attend,  et en route nous rencontrons une troupe de singe Langure (photo).

28 octobre.
Aujourd'hui, journée de repos que nous avons consacrée à une ballade dans les rizières en approchant de très prés les agriculteurs. Nous avons vécu des scènes du quotidien de la campagne Népalaise. Le marché local de Bardia, avec ses étals particuliers, des maçons en action, des pécheurs au filet, et bien d'autres encore . Nous sommes revenus enchantés de cette promenade sous un soleil de plomb, l'accueil est toujours aussi chaleureux.

29 octobre. Aujourd'hui, trek dans la brousse. Au programme : rhinocéros, éléphants, singes, gazelles, et si nous avons de la chance un tigre ? Nous avons arpenté les pistes au beau milieu d'herbes géantes (3m50), traversé les rivières avant d'arriver au mirador de guet. Nous avons attendu une grande partie de la journée sans rien voir ou presque. C'était long. Et puis au retour, à la tombée de la nuit, grande frayeur ! Nous sommes tombés face à face avec deux hardes d'éléphants, nous n'en menions pas large ! Surtout que, plusieurs mères étaient accompagnées de leurs bébés !

30 octobre. Cet aprés-midi, nous avons effectué une promenade le long des berges du fleuve. Quelques scènes de vie en photo. Et puis le soir, c'était la fête de la lumière... Lles préparatifs sont très intéressants.

31 octobre. Superbe journée, premier grand safari en brousse en 4x4. Nous sommes partis ce matin de bonne heure, la savane était encore humide. Les premiers animaux rencontrés sont des antilopes, au beau milieu du chemin. Ensuite, ce fut au tour des éléphants. Pour finir, nous nous sommes régalés de voir la baignade de plusieurs rhinocéros ! Un grand moment...


6 novembre 17h. Aujourd'hui, journée consacrée à notre déplacement vers Lumbini. Nous avons empreinté la grande route qui traverse tout le Népal. Un vrai poème ! Camions, voitures, vélos, motos, vaches, buffles, et j'en passe des meilleures ! Et tout ceci pendant 9 heures, dans un mini-bus sans amortisseur conventionnel ! Tard dans la soirée, nous sommes arrivés à Lumbini (80.000 h.), la ville où l'on prend une douche avec un seau... Good ! Demain, visite de la ville de Boudha.

 

- Photos Alain et Anne-Marie Fressange

Comme vous pouvez voir sur certaines photos, il reste encore quelques traces du séisme dernier . Mais, nous sommes surpris du travail qu'ont effectué les Népalais !!! Demain, nous sortons de Katmandou pour monter dans la montagne visiter un grand monastère . Peut être les choses seront différentes !! A voir !!!
Amitié à tous

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne