Terrasson - Tourisme: Le Vidéo Mapping 2018 de Terrasson dès le 25 juillet - Dimanche, 22 Juillet 2018 16:12
Terrasson - Tourisme: Les Jardins de Feu, le mardi à l'Imaginaire - Vendredi, 20 Juillet 2018 08:23
Terrasson - Infos municipales: Jumelage : le club de tennis de Theux en visite - Jeudi, 19 Juillet 2018 17:13
Montignac - Loisirs/Culture: Les Fabulesques donnent la parole aux Femmes de 14-18 - Samedi, 21 Juillet 2018 00:00
Terrasson - Infos municipales: Terrasson : un 14 Juillet très rétro - Samedi, 14 Juillet 2018 13:17

04
Dec
2016

Terrasson : les élèves du lycée perdent en finale des plaidoiries

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Education/Jeunesse

(5 votes, moyenne 5.00 sur 5)

Les trois élèves de seconde du lycée Saint-Exupéry de Terrasson n'ont pas réussi à s'imposer en finale régionale du concours des plaidoiries ce mercredi à Bordeaux. "Ils n'ont vraiment pas démérité et ont été très professionnels, sans accrocher un mot" dit leur professeur Nicolas Batteau qui ajoute : "Léa a fait une superbe plaidoirie, c'était vraiment très bien et je regrette qu'elle n'est pas été sélectionnée. C'était la plus émouvante des plaidoiries. Et les deux garçons ont fait des progrès étonnants, ils étaient bien entraînés, ils se sont dépassés vraiment. Les autres concurrents étaient plus adultes, en première ou terminale, et avaient des contenus un peu plus poussé. Le premier était même de haute voltige avec une grande aisance. C'était une très belle expérience pour eux..." Un petit montage vidéo pourrait nous être bientôt confié pour partager ce moment...

Parmi les 10 équipes de lycéens qui s'affrontaient devant le jury régional composé de personnalités du monde juridique, enseignant, médias et d’associations pour la Défense des Droits de l’Homme ainsi que d’un représentant du Mémorial de Caen, "toutes les équipes ont défendu avec conviction des causes d’atteinte aux Droits de l’Homme qui leur tenaient à cœur" souligne un communiqué du concours de plaidoiries. Le 1er prix a été décerné à Jonas Limam de La Rochelle pour « Les nations désunies : de la déclaration d’un monde solidaire à une oligarchie nouvelle », le 2e prix à Clémence Augeard de Mont-de-Marsan pour « Une fille sans cahier : une femme sans avenir » et le 3e prix à Ilona Crosde de Bordeaux avec « Un, deux, trois soleil » à « Un, deux, trois kalach … ».  Jonas Limam rejoindra les 13 autres finalistes des jurys régionaux, le vendredi 27 janvier prochain au Mémorial de Caen, pour la finale nationale du 20e concours de plaidoiries des lycéens. En savoir plus.

>>> Article avant le concours>>> Trois élèves du lycée Saint-Exupéry de Terrasson participent à la finale régionale du concours des plaidoiries à Bordeaux ce mercredi 30 novembre. Le duo Théo Puybareau et Elias Kholkhal (photo 1) ont choisi un sujet d'actualités, celui des migrants de l'Australie : "Nauru, du paradis à l'enfer", tandis que Léa Mitaux d'Alinval (photo 2) aborde la situation des femmes en Israël-Palestine dans "Une femme comme vous". Des textes poignants avec des passages difficiles... Par exemple dans le premier texte :  "Les habitants hostiles envers les personnes qui viennent les envahir... Viols, violences, harcèlement... Certains s'immolent par le feu..." Dans le second texte, il est question des "femmes même majeures qui n'ont pas le droit de se marier sans l'avis du père et c'est interdit avec une personne d'une autre religion... Epouse et mère de famille, il leur est impossible de divorcer, alors que le mari peut avoir une autre épouse. Près de 70% des femmes sont victimes de violences conjugales dans ce pays... Une femme punie par sa famille a pu s'enfuir et ainsi témoigner."

Les trois élèves de seconde générale ont présenté, mardi, à leurs camarades de terminale leurs plaidoiries. Ils ont été très applaudis et ont pu recevoir quelques conseils ainsi que de nombreux encouragements par écrit.

Les élèves ont travaillé dans le cadre de l'enseignement d'exploration Littérature et Société. Selon leur professeur, Nicolas Batteau, "le défi n'est pas simple à relever pour eux. Ils ont été sélectionnés sur leur sujet et non sur leurs compétences. Cela permet à tous les élèves de se sentir impliqués. C'est un exercice très formateur que celui de prendre la parole devant un public. Ces élèves vont ressortir de cette épreuve riches d'une compétence très utile pour la suite de leur parcours scolaire et professionnel.  Chacun apprend à surmonter ses faiblesses et à valoriser sa parole. Ils doivent réciter leur texte par coeur, s'entraîner à le dire avec clarté et intelligence, et tenir 8 minutes".

Les élèves de Terminale littéraire dont certains avaient déjà participé à ce concours ont donné quelques précieux conseils, comme regarder dans les yeux les membres du jury qui est attentionné, afin de sentir que vous êtes vraiment écoutés, prendre son temps et respirer, bien articuler, insister sur certains mots, trouver un passage sur lequel ont peut ralentir pour que ce moment ressorte, etc.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne