Terrasson - Infos municipales: Terrasson : beaucoup d'émotion aux voeux de P. Delmon - Jeudi, 16 Janvier 2020 10:57
Terrasson - Société: La Bachellerie : deux centenaires en un an - Lundi, 13 Janvier 2020 00:00
Terrasson - Loisirs/Culture: Agenda Terrasson Loisirs & Culture - Mercredi, 15 Janvier 2020 11:35
Terrasson - Société: Une charte entre citoyens et agriculteurs - Mercredi, 15 Janvier 2020 08:30
Terrasson - Loisirs/Culture: Lions Club Terrasson : une galette pour débuter l'année - Mercredi, 01 Janvier 2020 00:00

09
Jun
2017

Marc Jutier : candidat DVG (vidéo)

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Société

(0 votes, moyenne 0 sur 5)

Marc Jutier (DVG) se présente sur la 4e circonscription de la Dordogne (17 candidats) et a comme suppléant Alexis Hortobagyi. Il se déclare proche de France Insoumise.

- Page Facebook

- le Blog de Marc Jutier

La vidéo :

Madame, monsieur, mes chères et chers concitoyens, (lettre incluse dans la circulaire envoyé aux 88016 électeurs de la 4e circonscription du 24)

Je suis pour un rassemblement des forces de gauche : communistes, écologistes et véritablement socialistes ; malheureusement les négociations entre le PCF et la FI n’ont pas abouti. J’ai fait campagne et voté pour Jean-Luc Mélenchon.

Dès novembre, j’ai travaillé à cette candidature d’union, mais pour des raisons de parité et de diversité sociologique des candidats, ma candidature n’a pas été retenue par le comité électoral national de La France insoumise. Ils m’ont préféré une jeune candidate qui n’a certainement pas mon expertise économique pour faire face à un possible gouvernement de centre-droit.
Je pense que c’est une erreur et d’autant plus avec E. Macron comme Président. Quoi qu’il en soit, il me semble que la maturité, l’expérience de la vie et une profonde culture sont primordiales pour assumer pleinement le mandat de député.

C’est donc en homme libre, insoumis et écologiste de conviction que je me présente pour être votre représentant à l’Assemblée Nationale.

Le programme développé en intelligence collective par La France insoumise est celui qui se rapproche le plus de celui que nous avons élaboré. Par ailleurs, la proposition de N. Dupont-Aignan d’imposer à la Banque de France de racheter tous les titres de dette arrivant à échéance ceci afin d’éviter de payer les intérêts futurs est en accord avec la réforme monétaire que nous proposons dans notre Plaidoyer*.

En tant que citoyen, mon souhait le plus cher est de partager avec l’ensemble des Français un projet pour la France – voir le Plaidoyer* – développé et affiné depuis de nombreuses années par l’association Fraternité Citoyenne. En tant que député, et avec plus de force qu’un simple citoyen, j’aurai à cœur de faire valoir vos idées et de défendre ce programme.
Par votre vote, c’est un «parrainage» citoyen que vous m’accorderez.

Votre soutien est d’autant plus indispensable que je ne bénéficierai pas, bien sûr, de celui de l’oligarchie financière et de leurs médias aux ordres comme a obtenu Emmanuel Macron par exemple ! En accord avec Jean-Luc Mélenchon, je pense qu’il faut qu’ « ils dégagent ! ». À l’écoute de vos propositions, durant cette XVe législature, je ferai les propositions de loi ainsi que les amendements nécessaires allant dans le sens du bien commun pour la France et notre belle circonscription.

Je ne crois pas à la « sacro-sainte économie de marché » ni à sa «science » : la science économique. Tout cela est une vaste escroquerie intellectuelle car au cœur des problèmes économiques, sociaux, et même environnementaux, il y a la monnaie. Trois questions ne sont jamais abordées :Comment fonctionne le système monétaire à réserves fractionnaires?Qui contrôle la création monétaire?Quelle est la philosophie politique de ceux qui en contrôlent l’émission?
Je considère qu’il n’est pas utile de parler et de faire de la politique au niveau d’un pays sans aborder ces questions. Ce sont elles et surtout les réponses qui y seront données qui organisent le programme développé dans ce Plaidoyer*. Le système monétaire actuel est une privatisation de la création monétaire au bénéfice de la sphère financière.

Je vous invite à consulter les ouvrages, les documents en lignes et les dizaines d’articles que j’ai publiés – dont un a été lu par plus de 100 000 personnes – pour mieux appréhender les implications de cette colossale mystification. La monnaie, comme l’air ou l’eau, ne peut être qu’un « bien » public.

Une solution alternative existe : la « monnaie pleine » ou le « 100% monnaie »Je vous suggère de googler ces termes! (en cliquant ci-dessus!)

Ma culture politique est radicalement écologiste. La culture écologiste peut se marier avec la culture communiste ou vraiment socialiste, alors qu’à contrario, il est impossible de concilier l’écologie politique et le néolibéralisme. Le problème c’est de mieux produire et de mieux répartir les richesses, mal réparties, non pas de produire toujours plus de biens inutiles ou de provoquer l’obsolescence programmée !

Je n’assume actuellement aucun mandat électif. Si je suis élu, je me consacrerai pleinement à ce mandat législatif.

Les députés sont investis d’un mandat national. Bien qu’élu dans une circonscription, chacun représente la Nation toute entière. C’est bien dans ce cadre défini par la Constitution que j’envisage ce mandat. Je ferai mon travail de contrôle et je serai particulièrement impertinent par mes questions au futur gouvernement. Mais rien n’est perdu pour la véritable gauche, et même si nous sommes en Ve République, ces élections législatives sont un véritable troisième tour et c’est bien pour cela qu’il faut des candidats déterminés et avec des convictions fortes.

Parmi les huit commissions permanentes de l’Assemblée, je choisirai la Commission des Affaires étrangères si cela est possible, sinon, la Commission des Finances.

Cela dit, pour notre circonscription, je souhaite m’investir au côté des élus locaux et des porteurs de projets, afin de faire avancer l’agriculture biologique, les circuits courts et, évidemment, la défense de l’environnement.

Bien entendu, en tant que député, je m’efforcerai de trouver les solutions aux problèmes que rencontreront nos concitoyens en intervenant auprès des administrations d’État, du Conseil régional, du Conseil départemental, des communes et de leurs groupements.

J’animerai le débat politique dans notre circonscription avec tous les habitants et je compte sur vos suggestions pour les futures questions que je poserai au gouvernement. Le 11 juin prochain, pour notre Pays et pour le Périgord, je vous invite à voter Marc JUTIER et Alexis HORTOBAGYI, de m’élire député de notre circonscription et de me confier cette responsabilité. Je l’assumerai pleinement.*Plaidoyer pour un nouveau projet socialiste. Adresses URL de téléchargement. Pour ordinateur -> bit.ly/H1eUB6 Pour tablette -> bit.ly/17DibUkCirculaire lue par un ordinateur avec une voix féminine : docreader.readspeaker.com/profession-de-foi.pdf

Venez nous retrouver sur les marchés de la 4e circonscription de la Dordogne :→ le lundi : LES EYZIES DE TAYAC SIREUIL→ le mardi : LE BUGUE SUR VEZERE ou THENON et Boulazac de 14h30-19h sur le parking de carrefour ;→ le mercredi : HAUTEFORT ou SIORAC-EN-PERIGORD ou MONTIGNAC ;→ le jeudi : TERRASSON ou DOMME ;→ le vendredi : LE LARDIN SAINT LAZARE ou VERGT et Boulazac de 14h30-19h sur le parking de carrefour ;→ le samedi : SARLAT ou BELVES ou VILLEFRANCHE DU PERIGORD ou LE BUGUE SUR VEZERE ;→ le dimanche : CARSAC AILLAC ou SAINT CYPRIEN ou SAINT GENIES.

Vous pouvez soutenir financièrement notre campagne. Les chèques sont à faire à l'ordre d'Alain Puisais, mandataire financier, et à envoyer à l'adresse suivante : Alain Puisais – 4 rue de la Pégerie – 24290 Montignac sur Vézère. 66% du montant de votre chèque sera déductible de vos impôts (Un chèque pour un don de 30 € par exemple, ne vous coûtera, après déduction fiscale, que 10 €).
Très cordialement. Marc Jutier

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne