Terrasson - Education/Jeunesse: Une formation environnement pour les professionnels du bâtiment - Lundi, 22 Octobre 2018 17:29
Terrasson - Loisirs/Culture: La Fleur au Fusil le samedi 3 novembre à Terrasson - Lundi, 22 Octobre 2018 17:06
Terrasson - Education/Jeunesse: Terrasson. La remise du Brevet des collèges - Vendredi, 19 Octobre 2018 21:24
Terrasson - Société: L'avenir des Papeteries de Condat est en jeu - Vendredi, 19 Octobre 2018 20:23
Terrasson - Société: L'Europe au coeur d'un débat - Mercredi, 17 Octobre 2018 00:00

Dominique Bousquet a présenté ses voeux à Thenon

PDFImprimerEnvoyer

Hautefort Thenon - Infos municipales

(0 votes, moyenne 0 sur 5)

Dominique Bousquet, maire de Thenon et président de la communauté de communes, a présenté ses voeux, mardi 9 janvier 2018, en présence de Jacqueline Dubois, députée, Francine Bourra, conseillère départementale, la plupart des maires des communes composant l'intercommunalité Terrasson-Thenon-Hautefort, et l'ensemble du conseil municipal de Thenon. Installé sur un tabouret en raison d'un mal de dos, M. Bousquet a placé ses voeux sous les trois "R" : rassemblement, remerciements (à tous les acteurs du territoire), rassurer... Le président a rappelé le rôle de l'économie : "soit on installe des entreprises pour augmenter les recettes, soit on augmente les impôts". Parmi les gros dossiers cette année, le lancement du PLUI (urbanisme) "qui ne donnera pas satisfaction à tout le monde, en raison de règles écrites, pour densifier l'habitat et protéger l'environnement et l'agriculture".

- La cérémonie de voeux en vidéo sur Facebook Live

Il faut aussi harmoniser les services sur l'ensemble du territoire notamment sur la collecte des déchets ménagers. La mutualisation concerne aussi l'assainisssement, nouvelle compétence cette année, avec deux projets lourds, deux stations à faire (Fossemagne et Terrasson). Le passage en FPU (fiscalité professionnelle unique) a été voté à l'unanimité sur le principe : les communes gardent tous les fruits de l'économie qu'elles avaient jusqu'en début 2016, "pas une commune a perdu un centime par rapport à ce qu'elles avaient en 2016" dit-il. Après, les installations nouvelles vont à la communauté de communes, par exemple Mlle Desserts à Thenon : "la solidarité est à ce prix-là" ajoute l'élu qui souligne que "l'on n'a pas augmenté cette année les taux de la fiscalité".

Dominique Bousquet a rappelé également le coût des services à la population comme le Cias du Lardin, Hautefort et Thenon pour un budget de 4M€. Ce service est déficitaire de 400.000 euros. "Nous avons gardé toutes les aides à domicile mais trois départs à la retraite n'ont pas été remplacés". Le coût des centres d'accueil et de loisirs est de 250.000 euros par an. "Celui d'Hautefort et celui de Lestrade ont été réouverts cette année le mercredi matin en raison du passage à la semaine de quatre jours et cela nous a coûté 9.000 euros en plus". L'élu ajoute : "nous sommmes plus présents que ce que l'on croit dans la vie de tous les jours des administrés".

Dominique Bousquet affirme un état d'esprit : "la mairie doit rester l'échelon de base indispensable à notre société. La communauté de communes est là pour que, à plusieurs, on essaie de mieux faire que tout seul. Mais il y a des choses que l'on doit garder, comme la cohésion sociale, la vie locale... Un certain nombre de choses doit rester aux communes.

A Thenon, la Dotation de l'Etat a baissé de 230.000 euros, il y a trois ans, à 90.000 euros cette année. "Les communes risquent de devenir à terme des collectivités de gestion et c'est l'interco qui fera les investissements". Les fauteuils de la salle du marché couvert et le dossier d'investissements autour de l'étang sont en attente.

L'élu a conclu son intervention par cette phrase : "la crise c'est quand les régimes passés ont montré leurs insuffisances et que les régimes nouveaux n'ont pas encore montrés leurs activités".

De son côté, la conseillère départementale Francine Bourra a résumé la situation actuelle du transfert des compétences de la loi NOTRe:  le Département a de moins en moins de compétences qui sont transférées à la région, et les communes également dont les compétences sont transférées à l'intercommunalité. Le Département a 3 compétences obligatoires : l'aide sociale, les programmes routiers et les collèges. Le Département a perdu l'économie et les transports scolaires. Le débat sur les orientations budgétaires aura lieu la semaine prochaine à Périgueux et le budget du Département pour 2018 devrait être de 498 M€ dont l'aide sociale de 234 M€, soit près de la moitié (avec le RSA autour de 58M€). L'encours de la dette est de 443 M€.

L'augmentation de l'APA a été notée par l'élue : "la Dordogne est le 5e département le plus vieux de France. De plus en plus de personnes âgées viennent s'installer en Périgord". L'aide sociale à l'enfance est aussi en augmentation. "Mille enfants sont pris en charge dans des familles d'accueil, c'est une augmentation de 15% par rapport à l'an passé". Les MNA (Mineurs non accompagnés) qui étaient des réfugiés politiques sont plus aujourd'hui des gens qui viennent de pays aux problèmes économiques, notamment les pays d'Afrique. "Ces mineurs, il faut les nourrir, les héberger, en assurer l'éducation et ensuite les réinsérer. Le coût d'un mineur est de 60.000 euros. Pour 2018, il en est prévu 250".

- La cérémonie de voeux en vidéo sur Facebook Live

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne