Terrasson - Loisirs/Culture: Concert réussi pour la Concorde à Beauregard - Vendredi, 23 Février 2018 23:18
Terrasson - Société: Rodolphe Gaziello, défenseur passionné du Loup - Vendredi, 23 Février 2018 16:45
Terrasson - Loisirs/Culture: Cinéma : "Le Rire de ma Mère" jeudi 1er mars à 18h - Jeudi, 22 Février 2018 00:00
Montignac - Loisirs/Culture: Lou Casa chante Barbara à Montignac le 9 mars - Vendredi, 23 Février 2018 11:21
Terrasson - Education/Jeunesse: Les enfants de Lestrade reçus au dojo de Terrasson - Mercredi, 21 Février 2018 17:22

09
Fév
2018

Cublac : la lettre de Graham M. Brown

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Tourisme

(5 votes, moyenne 4.80 sur 5)

Suite à notre article paru sur EWANews le 3 février 2018, M. Graham Brown, directeur de la société Revive, souhaite apporter quelques précisions sur des points soulevés dans notre article, tout en restant sensible au fait que l'on informe le grand public du développement de Notre-Dame-de-la-Cabane. Voici sa lettre reçue ce vendredi 9 février 2018...

"Madame, Monsieur, En tant que promoteurs et futurs exploitant de l’hôtel et du resort de Notre-Dame de la Cabane à Cublac, nous aimerions vous remercier, ainsi que Monsieur le Maire, d’avoir contribué à tenir informé tout le monde quant au développement de ce bâtiment jadis imposant. À cette occasion, nous aimerions saisir l'opportunité de clarifier quelques points soulevés dans votre article. Tout d’abord, je voudrais apporter une précision sur le point soulevé par les propriétaires actuels. C’est une propriété privée sur laquelle il y a des bâtiments en état de délabrement. Pour la sécurité et le bien-être de tous, seuls les professionnels légitimes de la construction sont permis d’entrer sur le site. Pour ceux qui aimeraient avoir plus d’informations, j’ai l’intention d'organiser des portes ouvertes, une fois les permis approuvés, afin que toute personne intéressée puisse voir le projet en toute sécurité. Pour nous, cet emplacement est un élément clé. Nous cherchions un endroit accessible, par la route, le train et l’aéroport, tout en garantissant à nos invités et résidents une intimité d’exception. Cet endroit convoie une passion pour la nourriture fraîchement préparée et le vin de qualité qui peut être savouré de façon traditionnelle, avec plaisir et en compagnie de vieux et nouveaux amis. Comme Jean-Marc Brut l’a justement mentionné, beaucoup de nos invités viendront d’autres pays ou régions françaises et il est important que nous ayons un endroit qui montre le vrai visage de la France. Un visage qui offre l’amitié, l’hospitalité et un accueil chaleureux. Cela a certainement été mon expérience et aussi celle des mes collègues et pour cela nous exprimons notre gratitude.

Le maire et ses collègues sont parfaitement conscients que cet hôtel et resort est conçu pour être l’un des développements le plus écologique et durable en Europe, avec une gamme de technologies avancées, dont beaucoup dépendent à 100 % de l’ultra haute vitesse et de transfert de données à haute capacité. Même si la technologie satellitaire peut être utilisée à court terme, les systèmes à fibres optiques sont essentiels. En ce qui concerne les emplois, nous prévoyons avec certitude d’embaucher 40 à 60 personnes avec de nombreuses compétences. Bien sûr, nous désirons que beaucoup soient locaux mais nous sommes également conscients que certains spécialistes devront venir dans la région et que nous aurions besoin de leur fournir un hébergement approprié, sur et hors site. En effet, j'ai personnellement l'intention, comme un autre directeur de la société, de déménager à Notre-Dame de la Cabane.

Nous sommes conscients des défis rencontrés par le maire et son équipe pour que les processus administratifs requis soient complétés à temps comme convenu par le contrat. Il a tout à fait raison de dire qu’un petit grain de sable pourrait mettre en péril tout ce projet, mais il est également conscient que nous sommes totalement engagés dans ce projet. Nos craintes portent beaucoup moins sur la capacité des équipes administratives à livrer à temps, mais sur le manque d’intérêt et d’engagement de certains entrepreneurs locaux. Notre message à eux est clair : nous nous attendons à un professionnalisme total et à des prix très compétitifs, sans devoir chercher ailleurs, y compris à l’étranger.

L’une des principales raisons de rendre public ce projet, était de trouver des entreprises locales voulant faire partie de ce projet. Ces entreprises bénéficieront directement et à long terme de faire partie de ce projet unique. Bien que Revive soit une société basée à Malte, nous ne sommes pas et ne serons jamais associés à aucune des pratiques corrompues ou déloyales soulevées dans les médias. De plus, Malte est loin d’être un paradis fiscal. Les taxes que nous payons en tant que société et individuellement sont très similaires à celles des françaises. Il est connu que Malte offre des allocations spéciales à certaines industries, telle que l’industrie des jeux. Il faut savoir que ces réglementations sont en cours de révisions pour violation de la réglementation financière de l’UE, une révision que de nombreux Maltais apprécieront.

Il est également important de souligner que seul un des trois directeurs est Maltais, l’autre est italien avec une épouse française et moi-même, je suis anglais. En outre, hormis les fonds investis par les administrateurs, les financements proviendront principalement de la France, de la Belgique, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de l’Italie. Comme avec d’autres projets commerciaux ou privés, notre financement sera soumis à l’examen des autorités françaises. De plus, des fonds d’investissements, nous serons également admissibles à un financement substantiel de l’UE grâce aux technologies zéro carbone.

Pour conclure, nous sommes très enthousiastes à l’idée de ce projet. Il s’agit d’une occasion de redonner vie à un bâtiment magnifique et d'apporter un soutien économique non négligeable à une communauté rurale dont les bienfaits s’étendront bien au-delà de nos frontières. C’est également l’occasion idéale de montrer aux gouvernements du monde entier que des projets innovants et durables, comme celui-ci, peuvent créer une prospérité économique pour les communautés rurales, sans nuire à l’environnement ou à l’écologie locale. Pour atteindre cet objectif, nous avons besoin du soutien des médias, des administrateur du projet, des entreprises locales et surtout du soutien des gens merveilleux de Cublac et en particulier celui de M. le Maire et de son équipe. Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions, idéalement par courriel. Bien cordialement."

Lettre intégrale de Graham Brown, directeur de la société Revive, reçue et publiée  le 9 février 2018.

Commentaires   

 
+1 #1 anne marie Hauquin 17-02-2018 15:38
Bonjour,
Née à Terrasson il ya longtemps...... je suis très heureuse de voir cette bâtisse "Notre Dame de la Cabane" reprendre vie. Emplacement exceptionnel avec vue sur la vieille ville de Terrasson le projet sera une réussite, je n'en doute pas. Les occupants pourront admirer les beaux paysages très variés et vallonnés, aux couleurs changeantes à chaque saison. Ils ne se lasseront pas. Les capitaux qui vont faire revivre cet édifice sont internationaux et seront justement employés, Bravo !
Il me tarde de visiter ce lieu magique.
Signaler à l’administrateur
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne