Terrasson - Education/Jeunesse: Kermesse aux multiples couleurs - Jeudi, 21 Juin 2018 00:00
Terrasson - Sport: Football : un tournoi réussi au stade annexe - Samedi, 23 Juin 2018 21:38
Montignac - Société: Un ciné débat sur les Monnaies locales citoyennes - Vendredi, 22 Juin 2018 00:00
Terrasson - Loisirs/Culture: La fête de la musique à Terrasson... - Jeudi, 21 Juin 2018 20:42
Terrasson - Loisirs/Culture: Yas présente son nouveau style : l'art déviant - Jeudi, 21 Juin 2018 16:43

21
Mai
2018

"Géologie d'une fable" : d'une rare intensité poétique

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Loisirs/Culture

(0 votes, moyenne 0 sur 5)

C'était mardi 15 mai à l'Imagiscène, centre culturel de Terrasson, le spectacle "Géologie d'une fable" n'a eu qu'un maigre public d'une vingtaine de personnes... Quel dommage! Car ce furent 40 minutes de pur bonheur, d'une force créative et intensité poétique inouies. Dans l'intimité d'une scène en clair-obscur, un écran de barbotine rousse éclairé par derrière, s'offrait en fond de scène à l'expression graphique des acteurs pour dessiner tour à tour les paysages de soleil ou d'orage donnant aux contes leur inscription dans le monde concret.... Au premier plan, un plateau d'argile dorée, d'une finesse et souplesse voluptueuses, se  prêtait merveilleusement aux gestes de leurs mains, faisant naître tout un carnaval d'animaux mis en scène comme les vrais acteurs de la fable...

Aurélien Zouki et Eric Deniaud, jeunes acteurs et sculpteurs franco-libanais, ont ainsi littéralement fasciné les enfants au premier rang autant que leurs accompagnateurs adultes. Comme en une danse ou plutôt une transe créatrice originelle, leur spectacle travaille en chacun de nous cette part essentielle de l'enfance, qui, de l'énigme sans raison  d'être là, s'accroche à ce qui prend forme et devient parole et sens...

La glaise pétrie au rythme des mains et aux sons de la voix, prend soudain la forme d'un être qui parle, regarde intensément et s'interroge, comme ce boeuf s'étonnant de rencontrer une grenouille... et nous voilà aptes à habiter le monde... Les poètes, diseurs de fables et de mythes,  nous enracinent et nous enseignent l'essentiel de ce qui s'appelle "vivre"... Merci à ces deux artistes si simples et "vrais" dans leur démarche. Comme le confie l'un d'eux en réponse à nos questions à la fin du spectacle, "le collectif Kahraba n'est pas spécialisé dans ce genre où la sculpture vient jouer son rôle d'interprète au-delà des mots". Mais leur réflexion sur l'enfant au monde, a suscité en eux le désir de s'engager dans le théâtre, à travers ce spectacle de "géologie" fabuleuse, en quête de ce qui est le plus précieux pour l'enfance, comme pour l'homme d'aujourd'hui : cette part de rêve, où d'une nébuleuse matrice originelle s'enfantent, à l'image du chaos, les formes et les fils d'histoires et de sens qui rendent possibles des mondes où vivre, mondes intimes et humains...

Heureusement quelques classes primaires du terrassonnais ont pu partager ce moment si dense, qui devant des enfants marqués par la guerre, comme des enfants syriens réfugiés au Liban ou ailleurs, prend toute sa dimension. C'est un creuset chaleureux d'invention où chacun peut tisser de nouveaux chemins, poser les pas de sa vie... S.D.

- Rappelons que le spectacle était écrit, mis en scène et réalisé par Eric Deniaud et Aurélien Zouki, lequel a également crée son excellent support sonore, et que Tamara Badreddine était à la technique. Merci à eux dont on peut suivre les créations en consultant le site : www.collectifkahraba.org/fr/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne