Terrasson - Société: Les Gilets jaunes répondent présent à Terrasson et La Bachellerie - Samedi, 17 Novembre 2018 10:14
Terrasson - Infos municipales: Le discours du maire de Terrasson pour le 11 novembre - Mercredi, 14 Novembre 2018 16:39
Montignac - Loisirs/Culture: Coly-Saint-Amand va voir le jour le 1er janvier - Mardi, 13 Novembre 2018 17:27
Terrasson - Education/Jeunesse: Collège : l'un des sacs pesait 10,5 kg ! - Lundi, 12 Novembre 2018 00:00
Terrasson - Société: Spécialiste de la boîte métallique, la SPEM reçoit l'AIT - Samedi, 10 Novembre 2018 00:00

22
Jun
2018

Les salariés reprennent le travail à Aquifrance

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Société

(2 votes, moyenne 5.00 sur 5)

A l'entreprise Aquifrance, une négociation entre direction et salariés s'est déroulée en fin de matinée et les grévistes ont repris aussitôt le travail mercredi 20 juin 2018. "C'est l'équipe d'après-midi qui a repris" explique le délégué du personnel. La direction n'est pas revenue sur la principale revendication, à savoir le licenciement de l'ancien directeur, et sur les inquiètudes concernant l'avenir de l'entrepise. Sur les bas salaires, des réunions sont encore prévues, ainsi que pour l'hygiène, le nettoyage des locaux, et le type de management. Les salariés attendent maintenant la mise en place des actions qui ont été promises par la direction selon le protocole de fin de conflit. "Les grévistes avaient demandé une journée de grève payée ou en échange de RTT, et la direction y a consenti. Cela a vraiment été vécu comme un signe de bonne volonté et cela a contribué à la reprise du travail dans un bon état d'esprit" souligne le délégué.


Les salariés de l'entreprise Aquifrance, située à la zone du Coutal à Terrasson, spécialisée dans la plasturgie, l'injection plastique et le thermoformage, ont entamé ce mercredi matin leur 3e jour de grève. Selon un délégué du personnel, 80% du personnel sur un effectif de 26 personnes a voté hier mardi la poursuite du mouvement qui a débuté lundi matin.

Parmi les revendications : une demande d'augmentation du salaire de base, mais c'est surtout la contestation d'un certain nombre de décisions prises depuis quatre ans par le nouveau directeur qui poussent les salariés à se mettre en grève. A commencer par le licenciement économique d'un directeur commercial du site qualifié "d'erreur stratégique qui va fragiliser davantage les finances de l’entreprise" par l'ensemble des grévistes, ce serait en fait la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. En effet, les grévistes demandent le réajustement de plein de décisions qui entâchent, selon eux, les conditions de travail. Ils demandent le retour du nettoyage de tous les sanitaires de l'entreprise, le retour total du service de maintenance des machines de l'entreprise, la reprise d'un système de performances qui permet de savoir où l'entreprise gagne ou perd de l'argent, etc.

Les grévistes étaient à nouveau réunis ce mercredi matin 20 juin 2018 devant l'entreprise et espèrent une nouvelle négociation avec la direction dans la journée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne