Terrasson - Education/Jeunesse: Un projet Erasmus se prépare au lycée de Terrasson - Mardi, 18 Décembre 2018 17:49
Terrasson - Sport: L’Union Sportive Bachelière récompensée - Mardi, 18 Décembre 2018 16:51
Terrasson - Société: 30% d'aides pour un projet d'investissement - Mardi, 18 Décembre 2018 11:09
Terrasson - Loisirs/Culture: Le Retour du Grand (Pas si ?) Méchant Loup - Lundi, 17 Décembre 2018 10:08
Terrasson - Loisirs/Culture: Chavagnac : bilan mitigé pour le marché de Noël - Dimanche, 16 Décembre 2018 17:04

04
Dec
2018

La Une de la Presse locale - Ewanews Nov. 2018

PDFImprimerEnvoyer

EWANews - Revue de presse

(26 votes, moyenne 4.35 sur 5)

Les gilets jaunes ont manifesté à Terrasson ce samedi 1er décembre et pourraient revenir ce dimanche matin. Ils ont défilé de la place de la Vergne à l'entrée Est de la ville. L'entrée de grandes surfaces alimentaires a été notamment bloquée.

Le Marché de Noël de Terrasson, le samedi 1er décembre et le dimanche 2 décembre, donnera le coup d'envoi des animations pour l'opération du Téléthon 2018 à la salle des fêtes et la Vitrine du Périgord. Le week-end spécial Téléthon aura lieu le week-end suivant, le 8 décembre. A Terrasson, Renée Bourgeade, coordinatrice des manifestations, lance un dernier appel aux associations. A noter qu'une visite nocturne aux flambeaux de la ville ancienne est proposée par l'association La Marzelle au profit du Téléthon ce dimanche 2 décembre à 17h et à 17h45, départ devant la billetterie des jardins de l'Imaginaire, place Genouillac, à Terrasson. Périgord Ressources vendra, samedi 1er décembre toute journée à leur local de l'avenue Victor Hugo, des arbres de noël fabriqués par leurs soins au profit du Téléthon.

Michel Payen-Dumont sera en concert le samedi 1er décembre à 20h au Manoir des Muses à Condat-sur-Vézère. Participation libre. 06 27 27 68 56. Une enfance bercée par Piaf, Trénet, Brel, avec Armstrong et Gillespie en toile de fond, ou encore Bob Dylan, Joni Mitchell et Leonard Cohen.

Les lycéens sont appelés à rejoindre le mouvement des gilets jaunes. A Rennes, Limoges, Poitiers, Orléans, au Pays Basque, dans le Jura, en Loire-Atlantique, à Marseille, l'Union nationale lycéenne a appelé les élèves à rejoindre le mouvement. Le lycée Darnet à Saint-Yrieix-la-Perche est également bloqué ce vendredi, d'après les informations de France Bleu Limousin.

Rugby, proD2, Brive a été battu par Mont-de-Marsan 19-14 jeudi soir 29 novembre.

Ce sera la 6ème journée de championnat et l'avant dernière de la phase 1 pour le club de tennis de table de Terrasson samedi 1er décembre... A partir de 15h, les rencontres se dérouleront à la salle de l'avenue Brossolette pour les équipes qui reçoivent. Le public est attendu nombreux pour assister à ces rencontres. L'équipe 3 en D1 poule A reçoit à 15h l'AL Coulounieix-4, l'équipe 4 en D1 poule B reçoit à 15h l'AL Coulouniex-3, et l'équipe 6 en D2 poule A reçoit le TTC Ribérac-1. L'équipe 1 en Régionale-2 se déplace à 16h à Sarlat contre le TT Sarladais-1 ; l'équipe 2 en Pré-Régionale se déplace à Sarliac contre le TT Sarliac-3 ; et l'équipe 5 en D2 poule A se déplace dimanche 2 décembre à 9h à Port Ste Foy.

L'info du jeudi 29 novembre. Les gilets jaunes appellent à un rassemblement samedi matin 1er décembre à 9h place de la Vergne à Terrasson. Une délégation de gilets jaunes sera reçue à Matignon par le Premier ministre ce vendredi. En Dordogne, le mouvement continue. Hier, l'un des fondateurs de Colère 24 a été interpellé après avoir montré son postérieur à un policier. Placé en garde à vue, il a été relâché et comparaîtra devant le tribunal pour outrage le 22 mai prochain.

Un ouvrier de 52 ans a perdu la vie, mardi, près de Ste Alvère. Cet employé de la SPIE, société spécialisée dans l'électricité, travaillait sur un chantier lorsqu'il a reçu un poteau téléphonique sur la tête. Un engin équipé d'une grue avait soulevé le poteau de 10 mètres en bois mais pour une raison inconnue, le poteau s'est décroché et a heurté la tête de l'employé situé dessous. Pris en charge par les pompiers pour des douleurs à l'abdomen et aux côtes, il a été hospitalisé à Périgueux où il ne survivra pas à ses blessures. Une enquête a été ouverte.

À Terrasson, une nouvelle résidence vient de voir le jour rue Marcel-Legendre, sur un terrain de 4 000 m² cédé gratuitement par le Conseil départemental. Dordogne Habitat a pris en charge la démolition d’une maison et d’une usine et vient de construire la résidence Le Ruisseau, composée de 25 logements. Le 20 novembre, les futurs locataires ont reçu leurs clés. 22 familles (dont 13 sont originaires de Terrasson) vont pouvoir s'installer, plutôt des personnes seules, avec ou sans enfant (personnes âgées, familles monoparentales, etc.).

A Terrasson, pour continuer à recevoir France 3 dès le 4 décembre, il faudra lancer une nouvelle recherche sur son téléviseur. En effet, des modifications de fréquences de la TNT (Télévision numérique terrestre) seront effectuées dans la nuit du 3 au 4 décembre 2018. En Limousin et en Aquitaine, une quarantaine d'émetteurs sont concernés. La procédure à suivre est détaillée, si besoin, sur le site internet de France 3.

Le journal municipal de Terrasson, Terre d'Action n°30, est diffusé ces jours-ci dans les boîtes aux lettres des Terrassonnais. Au sommaire : l’économie et la pépinière des métiers, l’aéroport de Brive Vallée de la Dordogne, retour sur les événements marquants de ces derniers mois, et les rendez-vous de cette fin d'année... (www.ville-terrasson.com)

Les Gilets jaunes continuent leur mouvement. L'un des représentants affirme : "On va monter un palier supplémentaire car les gens ne veulent pas s'arrêter là". Alors qu'une nouvelle mobilisation nationale est prévue à Paris samedi, un rassemblement aura lieu samedi à Limoges, probablement à 14 heures, où il a été décidé de ne pas perturber les rues commerçantes du centre ville, ni les zones commerciales.

La majorité des radars fixes de Dordogne sont hors service actuellement selon nos confrères de France Bleu Périgord, le plus souvent parce qu'ils ont été bâchés ou abîmés. Sur 23 radars, 19 seraient hors d'état de flasher. La préfecture rappelle que pour chaque dégradation une plainte est systématiquement déposée. Celui de Terrasson était hier recouvert d'une peinture jaune fluo. Celui de St Crépin d'Auberoche a été une nouvelle fois emballé hier. Celui de Sarlat était en service.

Selon un sondage effectué juste après le discours du président mardi, 84 % des personnes interrogées soutiennent la mobilisation des gilets jaunes et quatre personnes sur cinq estiment qu'il faut revenir sur la hausse des taxes sur le carburant. Une nouvelle manifestation se prépare samedi à Paris et les gilets jaunes périgourdins restent mobilisés. Les barrages filtrants continuent notamment à Brive, Périgeux, Bergerac, Chancelade et Sarlat...

La collecte nationale de la Banque Alimentaire aura lieu vendredi 30 novembre, samedi 1er décembre et dimanche 2 décembre.

Et puis à noter que le Secours Catholique de Terrasson organise une journée de soutien aux sinistrés de l'Aude le 5 décembre. Une interview à ce sujet de Françoise Chauvet est à écouter sur radio Cristal fm 106.7 ce jeudi à 10h15 et samedi à 9h30.

19 kg de truffes ont été vendues au marché de gros de Sarlat ce mercredi après-midi. Elles ont été cédées à partir de 500 euros le kilo.

A Brive, les services de l'état civil de la mairie ont saisi le Procureur de la République, après avoir reçu une demande insolite. Des parents souhaitent donner comme prénoms "Griezmann" et "Mbappé" à leur fils, né début novembre à la maternité de la ville. "Ce sont des noms, pas des prénoms" souligne l'officier d'état civil. La loi prévoit en effet que, si l'officier d'état civil estime que le prénom est "de nature à porter préjudice à l'enfant", il peut saisir le procureur de la République. Ce dernier peut, à son tour, saisir le juge aux affaires familiales. Cette procédure reste très rare car la précédente remonte à l'année 2015. (FBL)

C'est St Viance qui accueillera en Corrèze le nouveau défi du Téléthon. Une Tour Eiffel miniature de 6 mètres de haut sera entièrement habillée de boutons. L'an passé il fallait confectionner des écharpes. Mais composer le 3637 sera aussi un bon geste les 7 et 8 décembre. A Terrasson, un stand du Téléthon sera installé dans le hall d'accueil du marché de Noël samedi et dimanche à la salle des fêtes. Une visite nocturne aux flambeaux aura lieu dans la ville ancienne avec l'association La Marzelle au profit du Téléthon ce dimanche 2 décembre à 17h et à 17h45, départ devant la billetterie des jardins de l'Imaginaire, place Genouillac, à Terrasson, participation 2€. Et Périgord Ressources va vendre des sapins en bois fabriqués par eux-mêmes dans leur magasin de l'avenue Victor Hugo le samedi 1er décembre.

Chez nos voisins du bassin d'Arcachon,  l'apparition du drone pour lutter contre les vols d'huîtres avant les fêtes, période cruciale pour la filière ostréicole. L'an passé, un jeune ostréiculteur avait perdu 7 tonnes en une seule nuit ! Un vol qui avait ému toute la profession. Le drone relève en plein jour les immatriculations des embarcations sur les parcs ostréicoles. Ce qui pourrait être dissuasif.

L'info de ce mercredi 28 novembre 2018. Hubert Félix Thiefaine sera en concert au prochain Festival Ecaussysteme à Gignac (46) le dimanche 28 juillet 2019, Ska-P sera là le vendredi, et Boulevard des Airs le samedi. (Site internet)

Soprano, Maitre Gims, M, les Négresses Vertes, Kassav, Jenifer et Patrick Bruel seront à l'affiche du prochain Brive Festival. Les organisateurs ont dévoilé hier mardi les premiers noms des artistes qui se produiront dans la cité gaillarde pour l'édition 2019, du 19 au 22 juillet. Les places sont en vente. L'été dernier le festival avait battu un record avec 33.000 spectateurs en quatre jours.

A Brive, un homme de 51 ans a été condamné ce mardi à trois ans de prison, dont deux ans et demi ferme, par le tribunal correctionnel. Le mis en cause a été reconnu coupable de violence sur une fillette de 10 ans. Le 8 août dernier à Brive, il avait essayé de l'embrasser de force, alors qu'elle se trouvait avec une copine près du parking de la place Thiers, dans le centre-ville. Sa copine de douze ans et une passante s'étaient interposées avant de prévenir la police.

L'inauguration du premier NRO (Noeud de raccordement optique) Périgord Numérique a eu lieu mardi matin à Terrasson. C'est la première phase visible de création du réseau fibré qui se poursuivra au mois de décembre avec l’installation des NRO de Boulazac et de Sarlat. Situé près du stade annexe, en face de l'école primaire, avenue Louis Pasteur à Terrasson, le ruban a été coupé par le président du conseil départemental de la Dordogne, Germinal Peiro, en compagnie du maire de Terrasson, Pierre Delmon, du conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine Benjamin Delrieux, du sous-préfet de Sarlat, Sébastien Lepetit, et du conseiller départemental, Michel Lajugie, et de Dominique Bousquet président de la communauté de communes. Il faudra cependant encore attendre un an pour que la fibre optique arrive vraiment en limite de propriétés chez les particuliers intéressés, auprès des écoles et des entreprises. Des communes seront entièrement couvertes par la fibre optique comme Terrasson, Le Lardin, Condat et Beauregard. D'autres communes ne le seront qu'en partie comme Chavagnac, Grèzes et La Bachellerie... Ce premier NRO de la Dordogne pourrait desservir très vite également Montignac, la vallée Vézère, Sarlat et Thenon.

Le président du conseil départemental a aussi participé mardi soir à Thenon à la 8e étape des Rencontres citoyennes après avoir visité dans l'après-midi l'atelier Ferignac, artisan d'art, à et l'atelier d'oeuvres de Forge à Hautefort. Devant près de 70 personnes, Germinal Peiro a "expliqué ce qui a été mis en place sur trois thèmes : solidarité, progrès et excellence environnementale" avant de répondre aux questions de la salle. Une sorte de bilan à mi-mandat. Il a par ailleurs fait un clin d'oeil aux gilets jaunes... "On peut faire un très bel exposé sur la transition énergétique mais je ne suis pas sûr que ce soit ça qui était attendu, surtout quand on dit que l'on ne renoncera pas à l'augmentation des carburants au 1er janvier".

Les Gilets jaunes lancent un nouvel à la manifestation à Paris samedi. De nombreux ronds-points étaient encore occupés, à Brive, Trélissac et à Périgueux, devant la préfecture, mais aussi à Mussidan, Montpon, Ribérac, Bergerac, Creysse, Eymet, Port de Couze, Le Bugue, Thiviers... Deux gilets jaunes de Nouvelle-Aquitaine ont été nommés dans une délégation nationale chargée de la communication auprès du gouvernement des revendications du mouvement. Il s'agît de Marine Charrette-Labadie en Corrèze et de Jason Herbert en Charente. Les porte-parole sont sortis déçus de leur rendez-vous hier soir avec le ministre de la transition écologique. (Dans un communiqué, il est précisé que "ces personnes ne sont pas des leaders, ni des décisionnaires, seulement des messagers.") Après la déclaration mardi matin d'Emmanuel Macron, les gilets jaunes n'ont pas été convaincus  de ses propositions : une grande concertation pendant trois mois alors qu'ils demandent des changements maintenant, les taxes sur les carburants qui baisseraient lorsque le prix du pétrole flambera, et surtout aucune proposition concrète sur le pouvoir d'achat. A Brive, certains passent jours et nuits dans des baraques de fortune construites avec des palettes. Une marche dans Périgueux est prévue ce mercredi après-midi dès 14 h devant le palais de justice. Mardi la préfecture et l'imprimerie du timbre à Boulazac ont été bloquées pendant quelques heures.

Le département de la Corrèze présente ce mercredi en assemblée plénière la création d'un centre de santé départemental qui comptera dix médecins généralistes et un orthophoniste. Le centre principal sera implanté à Egletons, et il y aura deux antennes :  une avec trois médecins en Haute-Dordogne et une avec un médecin pour le plateau de Millevaches, les lieux précis sont encore en discussion. Le centre départemental de santé emploiera ces médecins en tant qu'agents contractuels. Le département de la Dordogne a le même projet.

27 kg de truffes ont été présentées au marché de Sainte-Alvère (sur la commune de Val-de-Louyre-et-Caudeau) ce lundi 26 novembre. "Premier marché prometteur" titre Sud-Ouest qui ajoute : "pas encore assez mûres, mais déjà bien parfumées, les truffes sont parties entre 400 et 600 euros le kilo". Pour FR3, "Ste Alvère a entamé (modestement) la saison de la Truffe" en précisant que ce n'est pas le premier marché aux truffes du département, mais le premier marché "contrôlé" aux prix et qualités de truffes fiables, véritable baromètre de la saison". A Terrasson, le marché au gras et aux truffes va débuter le 6 décembre, chaque jeudi matin à la Vitrine du Périgord, de décembre à février.

L'association des commerçants de Terrasson organisent une loterie pour fêter Noël 2018. Jusqu'au 28 décembre et pendant les fêtes de fin d'année, les participants pourront gagner un week-end à Eurodisney pour deux adultes et deux enfants, hôtel compris, et des entrées au parc Astérix, à Walibi, au Futuroscope, au parc du Conquil... Pour participer, il faut faire tamponner le flyer de l'association des commerçants et après quatre achats le déposer dans l'un des magasins membres. Le tirage au sort aura lieu le 28 décembre à 19 heures à la salle des fêtes. Côté animations, un manège gratuit sera ouvert l'après-midi place des Martyrs. Les enfants pourront rencontrer le Père Noël et se faire prendre en photo avec lui.

L'info du lundi 26 novembre.

Les Gilets jaunes sont toujours mobilisés. Afin de ne plus perturber les commerces et les trajets des gens qui travaillent, en Dordogne, la plupart des "gilets jaunes" appellent à paralyser les administrations publiques dès ce lundi. A Périgueux, le centre des impôts a fermé ses portes. Les Gilets jaunes étaient présents ce lundi matin à Trélissac, Montpon, Eymet, Port de Couze, Thiviers, Les Lèches, Montpon, Mussidan, Sarlat, Bergerac et Périgueux. A Brive, le rond-point de Cana est toujours occupé.

Une demi-journée de l'Intérim se déroule ce lundi 26 novembre de 9h à 13h à la Mission Locale du Périgord Noir (face à la gare à Terrasson). Trois tables rondes interactives ont lieu avec une dizaine d'agences présentes : qu’est-ce que l’intérim ? Comment fonctionne l’indemnisation par Pôle emploi des périodes non travaillées ? Existe-t-il des aides spécifiques aux intérimaires ? Les participants peuvent se positionner sur leurs offres d’emploi lors d’un job dating. L'inscription était obligatoire au 05.53.50.82.44.

Les résultats sportifs du week-end, en rugby Honneur, Le Lardin s’impose 23 à 10 sur Chameyrat grâce à un doublé d’Aurélien Lagarde. L'équipe réserve également 18 à 6. Montignac l'emporte à Villeréal 12-41, ainsi que la Réserve 13-27. En promotion, Terrasson s'incline à St Astier 42-0. Rugby Causse Vézère s'impose face à Varetz 46-0.

En football, en régional 3, Montignac s'incline 0-1 devant Limoges Lafarge et Thenon-Limeyrat-Fossemagne s'impose à St Pantaléon-B 1-4 ; en coupe Dordogne, Salignac s'incline 1-4 devant Bassimilhac. En coupe seripub24, La Bachellerie l'emporte 5-2 devant St Saud ; Montignac-2 s'incline à Meyrals 2-1. En départementale 4 Corrèze, Larche-La Feuillade 3 l'emporte 3-5 à Cornil ; Cublac s'impose à Objat-2 0-4. Féminines à 8, St Pantaléon l'emporte 0-8 à Ussel-2.

Handball. Les moins de 15 filles du HBCVV s'inclinent face à Périgord Sud Ouest-2 38-28 ; les moins de 15 garçons l'emportent face à Le Bugue 32-5 ; les moins de 18 garçons s'inclinent 32-17 face à Sarlat ; les moins de 18 filles s'imposent face au Bugue 33-8 ; les cro-keuses (seniors filles 2) s'inclinent 23-12 devant Coulounieix/Chamiers pour le compte de la 8e journée de championnat ; l'équipe féminine Périgord noir handball s'impose 36 à 27 face à Ter Charente et pointe à la 3e place sur 10.

En basket, nationale 3 féminine poule C, Le Lardin s'impose chez Monts 73-79 et pointe à la 11e place sur 12. En régionale 3 masculine poule B, Le Lardin s'impose 58-47 face à Gardonne-B et s'affiche à la 5e place sur 11. Le BBD en Elite s'incline à Lyon-Villeurbanne 77-61.

L'info du samedi 24 novembre. Les gilets jaunes sont à nouveau mobilisés pour une nouvelle grande journée de manifestations partout en France ce samedi, avec une grande mobilisation à Paris. En Dordogne, les points de blocages sont nombreux. Notamment à Trélissac, Sarlat et au Bugue... A Brive au rond-point de Cana. La cellule de crise de la préfecture est active depuis 8h. Et à Terrasson, les gilets jaunes sont également présents et défilent dans la Traverse, de l'entrée Est de la ville jusqu'au stade de rugby.

Les six communautés de communes du Périgord Noir dont celles du Terrassonnais et de la vallée de l'Homme se mobilisent financièrement pour aider les artisans et commerçants à maintenir leur activité et à moderniser leur outil productif. Des réunions publiques de présentation de l'OCMR (opération collective en milieu rural) pour artisans et commerçants qui ont un projet d'investissement, auront lieu en décembre et janvier... La première aura lieu à Hautefort le lundi 3 décembre à 20h en mairie, avant Terrasson au centre de ressources face à la gare le jeudi 6 décembre à 20h, Thenon le 11 décembre à 20h salle du marché couvert, Salignac, Sarlat, Les Eyzies... Tél. 06.20.61.13.32.

Les pastels Girault à Montignac organisent un stage de pastel sec les 14, 15 et 16 décembre 2018 avec Michel Bordas et Béatrice de Marque, pastellistes. Tél. 05.53.51.88.18 ou pastelsgirault.com.

L'info du vendredi 23 novembre. La mobilisation des gilets jaunes continue, c'est le 7e jour ce vendredi. La préfecture recense une dizaine de barrages filtrants en Dordogne. A La Bachellerie, les jeunes agriculteurs rejoignent le mouvement. Le but est d'être vu et surtout de soutenir l'action des gilets jaunes contre les taxes et notamment celle des carburants. Le président du Medef en Nouvelle-Aquitaine et président de la chambre de commerce et d'industrie de la Dordogne, Christophe Fauvel, s'inquiète des conséquences de la mobilisation sur les commerces quasiment vides depuis une semaine. "Certaines entreprises vont y passer si cela continue" dit-il au micro de France Bleu Périgord. Des entreprises ont déjà contacté la préfecture pour une demande d'activité partielle, c'est un dispositif exceptionnel pour indemniser les entreprises qui ont du fermer ou réduire leur activité à cause de la mobilisation des gilets jaunes (voir communiqué de la préfecture en Pdf).

Les deux zadistes de Beynac ont été interpellés jeudi car ils bloquaient le chantier de la déviation. L'un des deux a passé sept jours perché en haut d'une grue pour demander l'arrêt des travaux. Une cinquantaine d'opposants au projet se sont réunis également devant la préfecture de Sarlat.

L'huile de noix du Périgord vient d'obtenir officiellement son AOC (appellation d'origine contrôlée). L'arrêté du ministère de l'économie et de celui de l'agriculture en date du 16 octobre a été publié ce vendredi au journal officiel. Cela concerne plus de mille producteurs essentiellement installés en Dordogne et dans 645 communes dont Nailhac, Granges d'Ans, Hautefort, Montignac, Terrasson, St Geniès, Paulin, Chavagnac, Saint-Amand de Coly et Pazayac... Certaines communes de l'Aveyron, de Charente, Corrèze, Lot et Lot-et-Garonne en font partie. L'AOC apporte une garantie au consommateur de produits issus de ce terroir. C'est le couronnement de quatorze années de travail...

A Montignac, le réveillon de la Saint Sylvestre sera organisé par le club de loisirs le lundi 31 décembre à partir de 20 h 30 à la salle des fêtes de Montignac. Au menu : cocktail à la griotte et petits fours, crème d'asperges, foie gras mi-cuit maison, chutney de figues et pain d'épices, cocotte de soufflé de noix de st Jacques sauce homardine, trou du nouvel an ciron vert vodka, suprême de pintade fermière sauce aux cèpes, gratin de pommes de terre façon sarladaise et fagot de haricots verts, salade et duo de St nectaire et tomme de Savoie, scintillant au chocolat et coulis de framboises, café et son petit chocolat. Vins et eau inclus. Prix : 70 € par personne - 30 € pour les enfants de moins de 12 ans. Animation Eric Pomarel. Réservations obligatoires avant le 24 décembre. Renseignements et réservations au 05 53 50 26 14 ou 07 60 55 34 82 ou 06 81 88 97 42.

L'info du jeudi 22 novembre 2018. Affaire Séréna : le parquet fait appel. La mère du bébé, retrouvé dans un coffre de voiture à Terrasson en 2013, a été condamnée le 16 novembre dernier à cinq ans d’emprisonnement dont trois avec sursis par la cour d'assises de la Corrèze. Les jurés n’avaient pas suivi les réquisitions de l’avocat général qui proposait une peine de huit ans d’emprisonnement. Il y aura donc un second procès qui pourrait se tenir à Limoges.

A Champcevinel, un homme de 32 ans avait caché 1,6 kg d'ecstasy dans un bois. Il a été condamné mercredi à un an de prison ferme. Dissimulé sous des feuilles d'arbres et dans un trou d'arbre tombé à terre, le butin était enfoui dans un sac poubelle, des boîtes en plastiques et dans des sachets. Pas de chance, c'est le propriétaire du bois qui a trouvé la drogue et prévenu la police. Sur les 21 traces, 12 ont conduit les enquêteurs jusqu'au jeune homme déjà connu paer la police avec 14 mentions à son casier judiciaire.

Un joueur du CA Brive-Corrèze est sélectionné pour le match France-Fidji samedi. Demba Bamba, 20 ans, a été retenu par le sélectionneur du XV de France sur le banc des remplaçants.

Le nouveau temps fort de la mobilisation des gilets jaunes aura lieu à Paris (et ailleurs) le samedi 24 novembre de 8h à 14h. Jeudi 22 novembre à Sarlat, à 20 h 30 salle Pierre Denoix, une conférence débat est prévue sur l’actualité autour de la ZAD de Fayrac avec Ensemble 24.

L'un des initiateurs du mouvement des "gilets jaunes" apporte des explications et fait le point sur les revendications sur leur page Facebook. (Lire ici)

Les jeunes agriculteurs de Dordogne appellent à rejoindre le mouvement des "gilets jaunes". Le président Pierre-Henri Chanquoi invite les agriculteurs à se rassembler avec leurs tracteurs dès vendredi matin à 9 heures sur quatre barrages "au rond-point Jardiland à Marsac-sur-l'Isle, au rond-point de Creysse [près de Bergerac], à Thiviers sur la nationale 21 et à La Bachellerie près du péage". Des consignes ont été données : "ne rien dégrader, ne pas jeter de détritus"...

Art floral, marche, lecture, écriture, gymnastique, taï-chi, danse... Le Club de loisirs de Montignac se porte bien. L'association compte près de 170 adhérents. L’adhésion annuelle passera en septembre prochain à 35 euros. Parmi ses prochaines manifestations en décembre, une vente de crêpes et de certains travaux aura lieu devant la maison Duchêne le 12, et le réveillon du 31. Tél. 09 75 33 34 09, ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. et sur le site http://www.loisirs-montignac.com.

Le 15e Salon du Livre Gourmand ce week-end à Périgueux... Durant trois jours, la ville conjugue bonne chère et littérature, avec une centaine d'auteurs et de chefs.

Frédéric Perissat, un énarque de 58 ans, actuel préfet des Landes, sera le nouveau préfet de la Dordogne. Il succède à Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc qui a été nommée préfète du Puy-de-Dôme à compter de la mi-décembre.

L'info du mercredi 21 novembre 2018. Les taxis ont soutenu l'action des Gilets jaunes ce mercredi. Depuis samedi, les manifestants protestent contre la hausse des taxes lors de rassemblements et la mise en place parfois de barrages filtrants. Cerains taxis étaient présents sur le rond-point de La Feuilleraie à Trélissac à leurs moments d'attente. Après les agriculteurs lundi et mardi, c'est au tour du syndicat des taxis de participer aux blocages.

Mercredi, au 5e jour de mobilisation, 10 000 manifestants auraient été recensés en Dordogne selon une source policière, contre près de 300 000 samedi dernier 17 novembre. Une dizaine de rassemblements était encore en place. Pourquoi une si forte mobilisation en Dordogne ? Selon nos confrères de FR3 "La réponse tient en deux mots : pauvreté et transports. Le département arrive sur la troisième marche du podium des taux de pauvreté avec 16,3%, derrière la Creuse et le Lot-et-Garonne, et possède le taux de chômage le plus élevé de Nouvelle-Aquitaine avec 9,4%. Et selon Michel Delpon, député LREM de la circonscription de Bergerac, "l'éloignement de la Dordogne par rapport aux grandes villes joue aussi un rôle crucial dans la mobilisation. Ici, pas de tramway ou de métro, on est obligés de prendre la voiture" dit-il. Et donc beaucoup d'habitants doivent passer à la pompe régulièrement, avec un budget déjà serré. De quoi donner le feu aux poudres. Michel Delpon avance aussi les "dégâts économiques" que vont engendrer les blocages. "Moi j'ai des chefs d'entreprise qui me disent qu'ils vont être obligés de mettre leur personnel au chômage technique." S'il comprend le ras-le-bol des manifestants, il appelle à un retour au calme.

La rue de l’église à Beauregard-de-Terrasson est à nouveau en service. Les travaux de réfection se sont terminés vendredi dernier 16 novembre avec l’enfouissement des lignes électriques et téléphoniques, et de nouveaux candélabres équipés de lanternes LED. Les compteurs d’eau de la rue ont été remplacés avec des regards mieux intégrés aux revêtements de sol. L’entreprise Lagarde et Laronze a réalisé les modifications du réseau de collecte des eaux pluviales et les caniveaux. Puis c'est l’entreprise Jean qui a assuré la pose des pavés et à la mise en oeuvre des bétons désactivés. Une plantation de végétaux dans les différents massifs est prévue également. Deux dos-d'âne ont été installés, l'un près de l'église et l'autre juste à la sortie du bourg en direction de La Geoffrenie.

A Terrasson, les gilets jaunes continuent leur mouvement depuis 9h au carrefour des quatre feux. D'autres rassemblements ont lieu à Thiviers, Montpon, St Médard de Mussidan, Sarlat (rond-point du Casino et de Madrazès), Eymet, Port de Couze, Trelissac (rond-point du Leclerc de la Feuilleraie), Chancelade et Bergerac. A Brive, les Gilets jaunes occupent le rond-point de Cana et ont installé un véritable camp avec une cabane en bois équipée d'un poil à bois afin de pouvoir tenir le temps. Au nord de Limoges, le rond-point Family Village a été évacué ce mercredi matin par les forces de l'ordre pour mettre fin aux barrages filtrants depuis samedi. Au sud de Limoges, le rond-point de la Valoine reste occupé. Un barrage filtrant provoque de forts ralentissements. En Charente, les blocages de la RN 10 ont été levés ce mercredi matin. Mardi, près de 4.000 poids-lourds étaient immobilisés.

Douze bénévoles référents sont recherchés afin de pouvoir réouvrir au public la Cabane à dons du Lardin, place de la Halle. Le but est de garder le lieu en bon état de fonctionnement en enlevant les objets non pris depuis trois semaines, et de retirer les choses en mauvais état. On peut s'inscrire en mairie ou sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

L'info du mardi 20 novembre 2018. Ni eau ni nourriture pour l'enchaîné de la grue à Beynac. La préfecture veut ainsi le forcer à descendre. Ce zadiste s'est enchaîné à une quinzaine de mètres de haut sur une grue de chantier depuis vendredi dernier pour empêcher les travaux du contournement en cours. Ce mardi, une cinquantaine de personnes sont venues soutenir leur camarade perché.  Et la préfecture a précisé qu'' "A tout moment, l’intéressé peut boire, manger, être pris en charge médicalement, à condition de descendre de la grue." (FR3)

La bibliothèque de Peyrignac est inscrite pour le prix des lecteurs d'Etranges lectures 2018-2019. Cette opération est organisée par la bibliothèque départementale de prêt de la Dordogne, l'agence culturelle départementale Dordogne-Périgord et les médiathèques et bibliothèques de la Communauté d'agglomération bergeracoise. Après avoir lu les 5 romans étrangers qui sont en compétition, les lecteurs devront élire leur préféré avant le 30 avril 2019. Le titre choisi par tous les lecteurs du département sera lu en public lors de la saison 2019-2020. Les 5 ouvrages en compétition cette année sont, pour la Corée du Nord "La dénonciation" de Bandi, pour le Ghana "Notre quelque part" de Nii Ayikwei Parkes, pour l'Islande "Or" de AuDur Ava Olafsdottir, pour l'Italie "Moi Jean Gabin" de Goliarda Sapienza et pour le Vietnam "une bien modeste famille" de Da Ngân. Les 5 ouvrages sont à la disposition des lecteurs aux heures d'ouverture de la bibliothèque.

Gilets jaunes et dialogue de sourds... Les barrages plus ou moins filtrants continuent ce mardi 20 novembre, 4e jour de mobilisation, à Terrasson, Sarlat, Brive et Périgueux, au rond-point de La Feuilleraie à Trélissac notamment. La situation se durcit dans le Bergeracois avec un blocage total, mais aussi à Creysse. Il y a aussi des actions à Montpon, St Médard de Mussidan, Neuvic, Thiviers, Ribérac et Eymet. A Brive au niveau de la zone de Cana. Au niveau régional, plusieurs dépôts pétroliers ont été débloqués par les CRS ce matin. Certains gilets jaunes préfèreraient mener des actions contre les services de l'Etat plutôt que de pénaliser les usagers de la route.

Les blouses blanches manifestent aussi. Les syndicats infirmiers sont notamment remontés contre la création du métier d'assistant médical prévu dans le plan santé 2022.

Le mouvement des salariés de Pôle emploi semble peu suivi en Dordogne. Ils sont inquiets en raison du projet de loi de finances qui prévoit la suppression de 800 postes au niveau national. A Brive une trentaine de salariés ont manifesté devant le bâtiment de pôle Emploi qui était fermé au public.

Un nouveau directeur pour France Bleu Périgord... Henri Stassinet qui a débuté en 1984 à Toulouse, et qui est passé ensuite par le Béarn, la Gascogne, et la Creuse, et par le service des sports de France Info et de Radio France (avant 2002), succédera à Jean-Dominique Warlop le 10 décembre. Ce dernier a pris sa retraite en septembre après dix ans à la tête de la station périgourdine.

Retour sur la Foire du livre de Brive 2018 qui recevait Carole Epinette, une photographe passionnée de rock qui vient de publier "Rock Fictions" chez Cherche Midi Éditeur. Dans cet ouvrage, 21 auteurs se sont pris au jeu. Ils ont chacun choisi l'un des portraits noir et blanc d'une personnalité rock et ont raconté une histoire mettant en scène le personnage sur la photo. Depuis plus de vingt ans, Carole Epinette a capturé sur scène des images de David Bowie, Coldplay, Amy Winehouse, Iggy Pop, Metallica, Alain Bashung, Louis Bertignac, Motörhead, James Brown, The Cure, et bien d'autres. Elle a invité des auteurs à raconter une histoire autour d'une photo qui les touche, les inspire. Page Facebook.

L'info du lundi 19 novembre 2018. Les inscriptions pour la nouvelle campagne d'hiver des Restos du Coeur ont lieu à Montignac, espace Nelson Mandela, ce lundi 19 novembre de 10h à 12h, le mardi 20 novembre de 10h à 12h et le jeudi 21 novembre de 10h à 12h. Les justificatifs demandés sont la quittance de loyer, la Caf, les ressources, les impôts... La 1ère distribution aura lieu mardi prochain, le 27 novembre. A Terrasson, la dernière ligne droite pour les inscriptions a lieu ce mardi 20 novembre de 13h30 à 16h au local de l'avenue Brossolette. Il y a déjà environ 12% de plus d'inscrits par rapport à l'an passé.

Une demi-journée de l'Intérim est proposée le lundi 26 novembre de 9h à 13h à Terrasson par la Mission Locale du Périgord Noir dans le cadre de ses actions Espace Métiers Aquitaine. Trois tables rondes interactives se dérouleront autour des questions : qu’est-ce que l’intérim ? (Organisation, fonctionnement, attentes des agences en matière de compétences et comportement…) ; Comment fonctionne l’indemnisation par Pôle emploi des périodes non travaillées ? (Toucher un complément Pôle emploi, éviter les trop perçu…) ; Existe-t-il des aides spécifiques aux intérimaires ? (Mobilité, logement, garde d’enfant…). Dix agences d’intérim seront présentes pour aider les participants à se positionner sur leurs offres d’emploi lors d’un job dating. L'inscription est obligatoire. l'opération aura lieu à la Mission locale, en face de la gare à Terrasson.

L'Amap de consommateurs et de producteurs d'Excideuil propose des paniers bio et locaux : fruits et légumes, fromage de chèvre, poulet et oeufs. La nouvelle association pour le maintien d'une agriculture paysanne a été créée autour d'un collectif de consommateurs qui s'engagent pour six mois minimum à payer un approvisionnement hebdomadaire de produits alimentaires livrés sous forme de panier, le vendredi de 18h à 19h sous la halle. Tél. 06.10.37.15.01.

Gilets jaunes, ce lundi à 9 h, des points de rassemblement sont en cours à Sarlat, Trélissac (La Feuilleraie), Chancelade, Bergerac, Montpon, Thiviers et St Médard de Mussidan, selon la préfecture de Dordogne.

Rugby. Honneur, l'USV Le Lardin s'incline à Ribérac 21-14 (la réserve aussi 29-3) avec une bonne défense et un point de bonus défensif décroché au pied par Bétréma ; Montignac s'impose largement 56-15 face à Naves SL lors d'un match plein face à un adversaire limité et où les locaux en ont profité pour faire tourner l'effectif ; et Causse-Vézère domine Chameyrat 26-60 (la réserve aussi 7-97 !). En promotion, Terrasson s'incline à domicile face à Objat 7-41. En 2e Série, Mansac s'impose à Cherveix-Cubas 25-27. Le CA Brive s'est imposé 21 à 20 face à Oyonnax et se déplacera jeudi à Mont-de-Marsan à 20h45.

Football. Mauvais week-end pour le Condat FC avec l'équipe A qui s'incline à La Force 7-3, l'équipe C qui perd à domicile face à Montignac 1-7, et l'équipe B qui fait un match nul à St Geniès 2 partout.

Handball. Victoire des belettes du HBCVV, seniors filles 1, 21-28 à Aigre (16) pour la 5e journée de championnat ; mais défaite des Crokeuses, seniors filles 2 de l'entente HBCVV-Sarlat, qui s'inclinent 18-11 à Tocane. A noter une belle victoire des moins 15 filles qui s'imposent 37-9 en déplacement à Brax (47).

Karaté. Le Samouraît karaté club de Terrasson a décroché un carton plein dimanche au niveau départemental. Sur 17 participants : 17 podiums ! Dont 11 premières places et 6 deuxièmes places, au championnat combats minimes, cadets, juniors, seniors, vétérans et en coupe poussins, pupilles, benjamins, Départemental de la Dordogne du 18 novembre 2018. A noter par ailleurs que le karaté club d'Aubas a obtenu trois médailles d'or sur trois engagés.

Les Gilets jaunes étaient présents en nombre samedi à Terrasson et La Bachellerie. Une centaine d'entre-eux ont continué le mouvement dimanche au carrefour central de Terrasson. Samedi au plus fort de la journée, vers midi, 400 à 500 personnes ont défilé du feu central à l'entrée Est de la ville. "Les automobilistes ont soutenu à 90% le mouvement", selon les organisateurs. L'ambiance était conviviale et détendue sur tous les points de rassemblement mais le danger pouvait provenir parfois de certains conducteurs bloqués par les barrages filtrants. Les manifestations en terrassonnais étaient bien déclarées en préfecture. Dans les deux rassemblements : aucun élu, et aucun syndicat présent. Des personnes de tout âge, mais majoritairement des salariés qui ont "des difficultés à boucler leur fin de mois" et qui en ont "ras-le-bol de l'augmentation des taxes en tout genre". Par exemple, Christine 54 ans, qui travaille à Sarlat et qui a "une heure de route le matin et une heure le soir". Son salaire est de 1300 euros par mois et elle a 350 euros de dépenses mensuelles en carburant. "Quand je fait mon dernier plein du mois, j'en ai mal aux tripes" dit-elle, faisant "le choix de rouler pour aller travailler plutôt que de manger tout simplement". Elle a regardé la possibilité de louer un pied-à-terre à Sarlat mais "n'en a pas les moyens". Et en plus, elle "aide sa fille à Bordeaux, salariée au SMIC, qui est submergée par son loyer". C'est aussi l'exemple de Michel, 54 ans, ancien agriculteur qui touche une retraite d'environ 400 euros par mois et qui est aussi chef d'entreprise avec 5 camions à alimenter en carburant. "Mon fils m'incite à tout vendre et à partir ailleurs" dit-il. Le journal L'Echo Dordogne bien les revendications dans ce titre à la Une de lundi : "La vie chère au centre de la colère.

Et puis à La Bachellerie, samedi vers 15h, une conductrice qui avait tenté de forcer un barrage, en manquant de renverser deux manifestants, a eu deux pneus crevés. La voiture a été escortée jusque chez le garagiste à proximité.

L'info du vendredi 16 novembre 2018. Aux assises de la Corrèze, la mère de Séréna a été condamnée vendredi 16 novembre à cinq ans de prison dont deux ans ferme. Rosa Da Cruz a été incarcérée à l'issue de l'audience. La Cour condamne aussi la mère au versement de 19.000 euros au conseil départemental de Corrèze à qui est confiée Séréna. La cour a prononcé aussi 5 ans de suivi socio-judiciaire et le retrait total de son autorité parentale sur Serena. L'avocat général avait réclamé vendredi matin une peine plus forte de 8 ans de prison. L'affaire Séréna était suivie cette semaine dans la presse nationale (France Inter, Le Monde...) et a bouleversé la France entière. La mère avait caché son bébé pendant près de deux ans. Ce sont des garagistes de Terrasson qui avaient donné l'alerte, après avoir retrouvé le bébé dans le coffre de la voiture de la mère, en 2013. L'avocate qui représentait le conseil départemental de la Corrèze (qui s'occupe de Séréna par le biais de l'aide sociale à l'enfance) avait déclaré à la presse : "Il n'y a qu'une seule victime (Séréna) et elle est condamnée jusqu'à la fin de ses jours. C'est une fracassée de la vie, il faut le savoir..."

Un cuisinier de 48 ans de Terrasson a été condamné jeudi à 8 ans de prison par la cour d'assises de la Dordogne et devra verser 30.000 euros à sa victime au titre du préjudice moral. Il a été reconnu coupable d'un viol sur une fille de 15 ans pendant son sommeil lors d'une soirée alcoolisée, chez un cousin de la victime à Terrasson, le 5 août 2010. La victime était mineure au moment des faits. Le cuisinier avait d'abord nié un quelconque rapport sexuel et c'est à sa 6e audition, confronté aux analyses ADN du sperme recueilli sur les sous-vêtements de la jeune fille, qu'il a dû s'expliquer. Les 34 mentions à son casier judiciaire n'ont pas plaidé en sa faveur. Son nom sera inscrit au fichier des délinquants sexuels. Sous le choc à l'annonce du verdict, l'accusé ne savait pas encore s'il va faire appel.

Un ancien rugbyman de Nontron a été condamné par le tribunal correctionnel de Périgueux à un an de prison ferme, assorti de l'interdiction de pénétrer dans l'enceinte d'une manifestation sportive pendant cinq ans. Le 3 décembre 2017, lors d'un match entre Nontron et Monflanquin, il avait frappé violemment à la tête un joueur de l'équipe adverse lors d'une rixe. Ce dernier avait perdu l'usage d'un oeil. L'auteur du coup de poing fatal avait été suspendu dix semaines par la fédération française de rugby, une sanction bien mince par rapport à celle prononcée mercredi.

Dominique Bousquet, président de la communauté de communes, affirme ce vendredi à propos des papeteries de Condat que "les négociations continuent difficilement. S'il n'y a rien la semaine prochaine, je crains le pire"... Pour la manifestation des Gilets Jaunes, "je reste en retrait mais je comprends ceux qui y vont. Les élus ne doivent pas envenimer la contestation. L'économie nous inquiète beaucoup actuellement" dit-il.

Rugby, Honneur, Le Lardin se déplace à Ribérac, contrairement à la saison passée l'USV doit composer avec de nombreux blessés. Montignac reçoit Naves dimanche à 15h30, en promotion Terrasson reçoit Objat dimanche à 15h30, en 2e série Cherveix-Cubas reçoit Mansac samedi à 15h

"Avec Sem & Vol, les voyages forment vraiment la jeunesse" titrait la DL jeudi. Une vingtaine de jeunes périgourdins partent chaque année et en échange, l'association accueille de jeunes étrangers pour un chantier international d'environ trois semaines. Contact Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 06.77.95.77.46.

Les retraités agricoles se joignent au mouvement des Gilets jaunes dans le Lot-et-Garonne, à Sainte-Livrade ce samedi, pour demander une hausse du pouvoir d'achat face à toutes les augmentations. Parmi les blocages annoncés (voir plus bas), s'ajoutent le Teinchurier à Brive et le péage de l'A20 à Noailles, où le siège pourrait être maintenu durant le week-end.

L'info du jeudi 15 novembre. "Mieux vaut éviter les déplacements, samedi" conseillent les préfets de Gironde et du Lot-et-Garonne, face aux actions des Gilets jaunes. Dans l'impossibilité d'envisager l'impact du mouvement, le préfet de la Gironde invite la population à éviter tout déplacement inutile durant cette journée de mobilisation. Les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et autoroutes risquent d’être perturbés. Les préfets appellent les manifestants à ne pas bloquer les services de secours et d’assistance aux personnes, des vies pouvant être en danger si ces derniers ne peuvent accéder aux lieux d’intervention...

Deux accidents en Dordogne dans la nuit de mercredi à jeudi dus à l'alcool font deux blessés. Une femme a d'abord perdu le contrôle de sa voiture à Negrondes, au nord de Sorges, vers 22 heures, mercredi soir, la dame de 64 ans a fini sa course dans le garage d'un particulier. Il n'y a pas eu de blessé. Puis vers deux heures du matin, une conductrice de 46 ans a fini dans le fossé sur la nationale 21 à Grun-Bordas, au sud de Périgueux. Légèrement blessée, elle a été transportée à Bergerac. Son passager, âgé de 55 ans, est grièvement blessé à la jambe et a été transporté à l’hôpital de Périgueux.

Les avocats limousins se sont mobilisés jeudi contre le "risque d'une justice morte". Une quarantaine d'entre eux se sont rassemblés à Tulle et Limoges devant la cour d'Appel pour protester contre la réforme de la justice qui va bientôt être examiné à l'Assemblée Nationale. Les avocats dénoncent un texte visant juste à faire des économies, au détriment de la justice de proximité et de l'intérêt des justiciables, notamment "avec des procédures de plus en plus dématérialisées", et "le transfert de compétences au directeur des caisses d'allocations familiales en terme de révision de pension alimentaire qui aura la même valeur qu'un jugement".

L'info du mercredi 14 novembre. Alors que plusieurs actions de blocage en Dordogne sont annoncées pour le samedi 17 novembre depuis plusieurs jours via les réseaux sociaux dans le cadre de la mobilisation des "gilets jaunes" contre la flambée des prix des carburants, la préfecture de la Dordogne rappelle que "les manifestations sur la voie publique doivent être obligatoirement déclarées auprès des autorités publiques trois jours francs avant." Autrement dit, c'est trop tard pour les personnes appelant à ces actions de blocage qui ne l'ont pas fait à ce jour. "Le préfet peut également demander la dispersion de la manifestation si le trouble à l’ordre public le nécessite. Notamment, pour faire passer les pompiers et les ambulances..." 650 rassemblement sont annoncés en France. Parmi les lieux de rendez-vous, à noter : au rond-point de La Bachellerie à l'entrée de l'A89 samedi à 8h ; à Boulazac à 7h30 devant Décathlon ; à Sarlat devant le Carrefour Market et le Casino de la route de Bergerac à partir de 8h30 ; à Trélissac, La Feuilleraie, à 10h ; à Brive, au rond-point de Carrefour au Teinchurier à 8h ou à 14h ? ; à Terrasson devant le stade de rugby samedi à 8h45 ; à Bordeaux pont d'Aquitaine heure non précisée...

Un chauffeur routier de 54 ans originaire du Lardin a été condamné mardi à 12 ans de réclusion pour viol et violences. Pendant plus de 4 ans, il a fait subir de nombreux sévices à sa compagne handicapée de 59 ans qui a fini par déposer plainte en juillet 2014 après avoir eu le ventre tailladé avec un cutter. "Il ne m'a pas regardée une seule fois. Et ça je lui en veux, il aurait pu faire l'effort de me demander pardon" dit-elle. Le verdict est accompagné d'un suivi socio judiciaire de six ans, d'une obligation de se faire soigner, de l'interdiction d'entrer en contact avec sa victime...

Faute de participation, le dîner dansant de la Sainte Cécile, organisé par la Concorde terrassonaise le samedi 17 novembre à Cublac, est annulé (info du mercredi matin 14 novembre).

Lundi 26 novembre de 9h à 13h à Terrasson, la Mission Locale située avenue Jean Jaurès (face à la gare) propose une Journée de l'Intérim, avec infos pratiques en présence des agences, et job dating, apporter son CV, inscription gratuite mais obligatoire au 05.53.50.82.44.

L'info du mardi 13 novembre. Une opération exceptionnelle de gendarmerie a eu lieu ce mardi matin en Nouvelle-Aquitaine : 860 gendarmes sur 152 points de contrôle. Depuis 8h ce mardi matin, ils sont mobilisés aux quatre coins de la région pour contrer la délinquance en fouillant dans les coffres et en vérifiant les identités. Une opération surprise qui peut aussi être dissuasive. L'année dernière plus de 3.000 véhicules avaient été contrôlés sur toute la région.

Une conférence que le thème « Lawrence d’Arabie sur La Route des Canons » par J.F Gareyte qui présentera le voyage de Lawrence d’Arabie en Périgord en 1908 aura lieu dimanche 18 novembre à 15h à la salle des fêtes de Limeyrat.

Une belle performance pour l'école de foot de l'USA Terrasson le week-end du 10 novembre... Avec 2 victoires et un match nul, les U11 se qualifient pour les phases finales de la coupe de la Dordogne regroupant les 16 meilleures équipes du département. La semaine passée, l'équipe A U13 avait montré la voie en se qualifiant également pour les phases finales parmi les 16 meilleures du département. Pour les U13, la cerise sur le gâteau, 3 joueurs de l'équipe ont été repérés par les sélectionneurs et sont convoqués pour le rassemblement "Evaluation U13 Espoir du Foot 2ème tour" : Mendes Yanis, Tahif Nour et Alabay Sezaican... Un grand bravo également à tous les éducateurs qui permettent d'avoir de très bons résultats sportifs et à tous nos bénévoles présents sans compter à tous les entraînements de l' école de foot. Côté seniors, après le match nul à domicile de l' équipe A de l' USAT face à Montignac 2 (Score de 1 à 1), un but de Florent, l'équipe A a déjà rempli la première partie du travail et jouera dans les poules d'élite pour la seconde partie avec l'objectif de monter en D3 la saison prochaine. Invaincue avec 3 victoires et 2 nuls, elle jouera dimanche le dernier match des brassages en déplacement à Villac. L 'équipe B par contre s'est inclinée face à l' équipe C de Montignac sur le score de 6 à 1 (but de Djelloul pour l' USAT).

La Commune de Cublac a obtenu une étoile au concours des Villes et Villages Étoilés. Les efforts ont payé, Cublac fait partie des 374 communes de France récompensées en 2017 et rejoint ainsi les 7 autres communes de la Communauté d’Agglomération du Bassin de Brive déjà labélisées. Le département de la Corrèze compte aujourd'hui 25 communes labellisées. La remise de la récompense et du panneau de signalisation correspondant aura lieu le lundi 19 novembre 2018 à 11h à la mairie. La remise de ce prix se fera en présence de Mme Lacroix, conseillère déléguée au développement durable à l’Agglo de Brive et de M. Deromme de l’ANPCEN "Association Nationale pour la Protection de Ciel et de l’Environnement Nocturne".

L'info du lundi 12 novembre 2018. La Ligue de football de Nouvelle-Aquitaine reporte les matches du week-end du 17 novembre en raison des perturbations prévues sur les routes à l'occasion des manifestations contre la hausse des taxes sur les carburants. Cette décision a été prise après un sondage effectué auprès des clubs qui a recueilli 60% des suffrages pour le report. Les compétitions régionales seniors et jeunes auront lieu à une date ultérieure. Seules les rencontres du championnat de Nationale 3 ainsi que celles des coupes nationales (coupe de France...) sont maintenues. Par contre, le District de foot de la Corrèze décide de maintenir le programme de ses rencontres départementales, considérant que "chaque territoire n'est pas impacté de la même manière par ces blocages éventuels". Le District invite néanmoins les clubs "à prendre leurs dispositions pour arriver à l'heure aux matchs prévus le samedi 17 novembre, notamment pour les compétitions Jeunes de l'après-midi".

Les retraités agricoles de Dordogne réclament toujours 85% du SMIC. Près d'un millier d'entre-eux étaient réunis ce lundi au Palio à Boulazac. Déçus par le gouvernement, ils veulent le soutien des parlementaires pour obtenir la hausse des pensions annulée au printemps dernier. Depuis la dernière revalorisation des retraites en 2017, un exploitant retraité touche en moyenne 855 euros par mois pour une carrière complète, une veuve seulement 550 euros. La France compte environ 1,4 millions de retraités agricoles, dont 25.000 en Dordogne. (FBP)

Bébé dans le coffre : la mère de Séréna, Rosa Maria Da Cruz, âgée aujourd'hui de 50 ans, est jugée à Tulle du 12 au 21 novembre devant la cour d'assises de la Corrèze. L’enfant, alors âgée de 23 mois, avait été retrouvée dans un coffre de voiture chez un garagiste de Terrasson, il y a cinq ans. Dans un premier temps mis en examen, le père a fait l’objet d’une ordonnance de non-lieu. L'existence de l'enfant avait été cachée pendant deux ans à toute la famille dans une pièce du rez-de-chaussée de la maison située à Brignac-la-Plaine. La mère avait confirmé un déni de grossesse. Selon la mère : l'enfant ne pleurait pas et ne faisait pas de bruit ! La fillette âgée aujourd'hui de 7 ans vit en famille d'accueil, souffre d'un autisme sans doute irréversible dû à l'isolement et aux privations subies, notamment le fait qu'elle avait été enfermée dans l'obscurité et sans contact avec d'autres personnes. La mère encourt une peine de vingt ans de réclusion. (article au niveau national : France Inter) (L'audience en direct sur France bleu : la 1ère journée)

Un homme de 54 ans comparaît depuis ce lundi et jusqu'à ce mardi devant la cour d'assises de la Dordogne pour des viols très sadiques sur sa compagne handicapée. Cette dernière, examinée par un médecin de Terrasson en juillet 2014, présentait des entailles causées par des coups de cutter dans le ventre. Entendue par les gendarmes, elle révèle que deux jours plus tôt, son compagnon avec lequel elle vit au Lardin avait réclamé un rapport sexuel. Malgré son refus, ce chauffeur routier l'avait forcée à des actes terriblement pervers tout en lui tailladant le ventre. Elle subissait des sévices, des humiliations et des viols à répétition calqués sur les films sado-maso qu'il regardait. Tous deux alcooliques, le couple s'était rencontré lors d'une cure de désintoxication.

Samedi prochain, ce sera le 17 novembre, plusieurs rassemblements seront organisés ici et là pour s'opposer à la hausse des carburants. Alors que la majorité des actions sont prévues à 14h, une opération escargots est aussi organisée à 8h45 samedi matin, départ du stade de rugby vers 9h, avenue Victor Hugo.

La Foire du lIvre de Brive a refermé ses portes ce dimanche soir avec un bilan positif : la fréquentation est restée à un niveau élevé. Brive conforte sa position de leader au niveau des manifestations littéraires en France. Les nouveaux partenariats ont été fructueux comme l’opération de l’avion du livre. La présidente Delphine de Vigan a été félicitée "pour son implication et la belle programmation qu’elle nous a offert" selon le maire Frédéric Soulier sur sa page Facebook.

Le conseil municipal d'Hautefort se réunira lundi 19 novembre à 20h30 à l'Hôtel de ville. A l'ordre du jour : le point sur les travaux en cours, l'adhésion au CDAS Comité Départemental d’Actions Sociales, l'ouverture du budget principal Commune 2018 et budgets annexes 2018 (Régie Transport scolaire, Activités économiques), le changement d’assiette d’une portion de chemin rural, des heures supplémentaires pour les agents et questions diverses.

Une Soirée choucroute est organisée par le Lions Club avec super-animation musicale, le samedi 17 novembre à la salle des fêtes d'Hautefort-St Agnan, à partir de 19h30. La soirée aura lieu au profit de "Vacances Plein Air Dordogne", une opération qui permet à des jeunes de familles défavorisées de partir en vacances en été durant 15 jours. Prix de la soirée : 20 € par personne repas compris (apéro, choucroute, dessert et café, vin et bière). Réservations au 06 37 86 54 73 ou 06 61 81 64 86.

Théâtre et cidre à Cherveix-Cubas... La soirée cidre organisée par l’Amicale Laïque de Cherveix Cubas aura lieu, samedi 17 novembre à 20 h 30, salle des Fêtes de Cherveix-Cubas. Au programme : Molière ou l'itinéraire d'un illustre immortel, pièce interprétée par l'atelier théâtre de Thenon et dirigée par Alain Delanis. Le traditionnel verre de cidre accompagné de ses gâteaux (offert) clôturera la soirée. Prix de l’entrée, 8 €. Venez nombreux et n’hésitez pas à venir accompagnés.

Les résultats sportifs du week-end du 11 novembre.

Handball HBCVV. Les -11 filles jouaient à Coursac. Parties avec un effectif réduit, les filles ont du mal à se mettre dans le match et oublient la défense. Défaite 17-4. Les -11 garçons se déplaçaient à Chamiers. Défaite 16 à 9 mais les progrès sont là. Belle prestation des moins de 13 filles qui gagnent 24 à 14 contre Bergerac, 1ères du championnat, une victoire méritée. Les moins de 13 garçons de l'entente vallée Vézère/Cepe Vert recevaient leurs homologues de la Force. Nos jeunes s’inclinent 19-12. Les moins de 15 garçons gagnent sur le score de 30 à 11. À noter la bonne prestation du gardien : il comptabilise 24 arrêts. Les moins de 15 filles recevaient l'entente Cepe Vert/Brantôme. Belle victoire, 27-14, réalisée grâce à une défense active. Les Moins de 18G1 se déplaçaient à Montpon pour rencontrer l'entente PSO2. Victoire de l'entente Vallée Vezere/ Cepe vert 27-28. Bon match où les joueurs n'ont rien lâché et ont su faire preuve d'initiative avec de jolis mouvements en attaque placée. Les craquinettes (-18F) se sont déplacées à Périgueux. Défaite 43/17 malgré une meilleure cohésion entre les Vézèriennes. Les Cro-keuses recevaient les premières de la poule, l'équipe de la Force. Belle prestation des filles où le groupe montre beaucoup de progrès et d'envie. Défaite 23-17. Les Belettes rencontraient Palais-sur-Vienne pour le 4ème match du championnat régional excellence. Les filles assurent et gagnent 34/26 à la maison. Elles continuent sur leur lancée et grappille une place dans le championnat. Le 2ème match des Loisirs a eu lieu mardi dernier à Allassac. Match intéressant avec l'intégration de petits nouveaux et bien sûr sans oublier le casse croûte d'après match.

Football départemental 1 : Tenon-Limeyrat-2 s'incline à COC Chamiers 2-0 ; départemental 2 : Condat l'emporte sur Terrasson-Portugais 2-1 ; en départemental 3 : La Bachellerie fait match nul à Atur 1 partout, Rouffignac-2 bat Salignac 3-0, et Hautefort s'incline 2-4 devant Marsaneix ; en départemental 4 brassage : Hautefort-2 est battu 2-5 face à St Jean-Corgnac-Sarrazac-2 ; Coly s'incline 2-4 devant Condat-3, Terrasson Usat fait match nul 1 partout à domicile devant Montignac-2, Ladornac a déclaré forfait devant Villac, Thenon-Limeyrat-3 l'emporte 4-1 devant Plazac ; Condat-2 l'emporte devant Sarlat-Portugais 2-1, Terrasson-Usa-2 s'incline 1-6 devant Montignac-3 ; Féminines à 8 brassage : Condat l'emporte à La Bachellerie 0-3 et Terrasson-Portugais était exempt. En régional-2, Brive l'emporte 2-0 face à Bergerac-la-Catte, St Pantaléon l'emporte à Aixe-sur-Vienne 2-3, en régional-3 Sarlat-Marcillac l'emporte à St Sulpice Cameyrac 0-2, Montignac fait match nul 0 partout devant Brive-2 (sur un terrain bien détrempé, les Montignacois n'ont pas réussi à marquer, même sur pénalty à la fin), Larche-La Feuillade domine Varetz 0-4, Rouffignac-Plazac fait match nul à Limoges Landouge 2 partout, et Thenon-Limeyrat s'impose 4-1 face à Limoges Alouette, les Thenonais ont pu déroulé leur jeu en 2e période afin de renverser la lanterne rouge.

Rugby, honneur, l'USV Le Lardin s’impose 22 à 15 face à Pompadour, grâce à un essai d’Alex Collin et un essai d'Alexis Bétréma. L'équipe B continue sur sa lancée et s’impose 27 à 19 grâce à des essais de Mathieu Thomas et Lilian Fanthou. En promotion d'honneur, Terrasson s'incline à Treignac 44-5.

Basket, les féminines nationale 3 du LBC s'inclinent de peu 63-69 face à l'ASPTT Limoges... On notera une excellente prestation de Violaine Delmas qui a inscrit 25 points dont sept paniers à trois points, de Zingorova qui a marqué 16 points, et l'absence pour raison professionnelle de Marie Larguier. En régionale masculine, victoire du LBC  à La Souterraine 63-71.

L'info du vendredi 9 novembre 2018. Un nouvel accident dramatique a fait deux morts et un blessé grave ce vendredi soir, à Saint-Pierre-de-Chignac. Peu avant 20 heures, un seul véhicule a fait une sortie de route sur la RD 6089, en direction de Saint-Crépin-d’Auberoche. Le choc a été très violent. Une personne, incarcérée dans le véhicule, était décédée à l'arrivée des secours. Parmi les deux autres personnes sérieusement blessées, l’une d’elle est morte également lors de l'intervention des pompiers.

Le Premier ministre a annulé sa visite à la Foire du Livre de Brive. Édouard Philippe était attendu ce samedi à la 37e édition. Franck Riester, ministre de la Culture ne sera pas là non plus.

La messe dominicale à Saint-Sour est avancée d'une heure à 10h... A Terrasson, la paroisse a décidé d'avancer exclusivement la messe de 11h à 10h ce dimanche matin en raison de la cérémonie du 11 novembre qui aura lieu à 11h30 devant le monument aux morts. A noter que les cloches de l'église Saint-Sour sonneront à toute volée dimanche à 11h pendant 11 minutes, comme partout en France... comme elles l'ont fait le 11 novembre 1918 pour annoncer le retour de la paix. Une Terrassonnaise, Paulette Dousseau, disparue il y a deux ans, en novembre 2016 alors qu'elle avait 102 ans, nous avait raconté ce moment-là qu'elle avait vécu et qu'elle gardait en souvenir... (https://www.youtube.com/watch?v=cwWwP2dZ330 se caler à 5')

Rugby pro D2, le CA Brive s'incline hier soir jeudi à Carcassonne 19-14 mais décroche le point de bonus défensif.

Aucun train en circulation ce week-end sur la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, en raison de travaux au nord d'Orléans, dans le Loiret. Le trafic sera interrompu du samedi 10 novembre, 10h, au dimanche 11 novembre 16h10. Pour joindre Paris ce week-end, la SNCF propose des trajets vers Paris-Montparnasse, via Saint-Pierre-des-Corps, en Indre-et-Loire.

Téléphone portable : les dernières zones blanches devraient disparaître d'ici trois ans en Dordogne. Selon le syndicat mixte Périgord numérique, il resterait encore une vingtaine de villages sans réseau et avec de grandes difficultés internet. Des travaux seront notamment engagés à Saint-Amand-de-Coly, Borrèze, Jayac, Nadaillac et Paulin.

A Sarlat, un homme de 57 ans déjà condamné pour agression sexuelle tente d'enlever, jeudi matin vers 7h, une collégienne de 14 ans devant le collège La Boétie. L'adolescente a réussi à s'échapper. Une information judiciaire pour tentative d'enlèvement sur mineur de moins de 15 ans est ouverte. La voiture de l'agresseur a été retrouvée à deux kilomètres et l'homme a été interpellé deux heures après les faits avant d'être placé en garde à vue.

Une autre salariée de La Poste en Dordogne vient de mettre fin à ses jours, mercredi à St Astier. Cette femme de 52 ans, mère de trois enfants, avait dénoncé des "pressions" de la part de son management. Ce suicide intervient après celui d'une factrice de Sarlat le 24 octobre. Elle avait rencontré, quelques heures avant son passage à l'acte, un délégué syndical FO à qui elle s'était confiée. Une cellule psychologique a été mise en place dans l'entreprise.

Les habitants de la vallée Dordogne au niveau de Beynac s'inquiètent de la montée au créneau de zadistes pour appuyer ceux qui s'opposent au projet de contournement alors que les travaux sont en cours. Une page Facebook "Dites non à la ZAD" a été créée.

Le 10e festival du film Documen'Terre s'ouvre ce soir vendredi à 20h30 au cinéma vox de Montignac sur le thème Terre de vie, la biodiversité.  Le film "L'ère de l'Homme" sera projeté en présence de la « marraine » du Festival, Virginie Maris, philosophe de l’environnement au CNRS, et de Jérôme Frignet, directeur des programmes de Greenpeace, et sera suivi par une séance de dédicaces et un cocktail d'ouverture. Le festival dure jusqu'à dimanche soir.

La 37e Foire du Livre de Brive s'ouvre également ce vendredi. Delphine de Vigan préside l'événément sur trois jours à la halle Brassens, place de la Guierle. Parmi les invités : Mary Dorsan soignante en psychiatrie et auteure d’Une passion pour le Y (P.O.L.), Marion Leboyer, responsable du pôle de psychiatrie et d’addictologie du centre hospitalier Henri-Mondor de Créteil qui publie Psychiatrie : l’état d’urgence (Fayard). Amélie Nothomb qui publie Les Prénoms épicènes (Albin Michel), Olivier Adam avec La Tête sous l’eau (Robert Laffont) dans la littérature jeunesse. Sophie Divry, Adeline Dieudonné et Sylvia Rozelier seront à l’honneur, ainsi qu'Arthur H qui publie La Musique des mots (Points), un recueil rassemblant les textes de 160 chansons écrites entre 1998 et 2018… Jérémy Fel et Karim Friha seront aussi les invités de la présidente.

Les People à la Foire du Livre de Brive ce week-end...

Côté People, sont annoncés des personnages politiques comme François Hollande, Aurélie Filipetti, Jean-Louis Debré et Alain Juppé dimanche après-midi pour ce dernier. Des visages de la télévision comme Claude Sérillon, Catherine Laborde, Thierry Beccaro, Michel Drucker, Jérôme Bonaldi, Mireille Dumas, Fabien Lecoeuvre, Jean-Luc Petitrenaud et Patrick Sébastien dimanche après-midi aussi pour ce dernier. Des chanteurs comme Cali, Dave, Gilbert Montagné, Régine et Line Renaud... Arthur H, on l'a dit plus haut, qui participe ce vendredi à 20h30 à une soirée au théâtre, et Geneviève Delpech, épouse du chanteur Michel Delpech. Des journalistes comme Laurent Joffrin, Christine Ockrent et Jean-François Kahn. Des philosophes comme Frédéric Lenoir, Bérénice Levet ou Alexandre Lacroix. Des acteurs comme Laurànt Deutsch, Samuel Le Bihan, Annie Duperey, Charlotte Valendrey et Laëtitia Milot. Des romanciers comme Janine Boissard, Yann Quefellec, Virginie Grimaldi et Bernard Werber. Des Périgourdins comme Régis Delpeuch et Françoise Dudognon. Et des Corréziens comme Denis Tillinac, Jean-Paul Malaval, Michel Peyramaure, Christian Signol  et Claude Michelet.

- Cristal Fm Terrasson ce samedi : Ambiance Foire du livre de Brive 2018 avec Thomas B. Reverdy, Gilbert Montagné, Jérôme Bonaldi, Pascal Manoukian et tout d'abord Axel Kahn...

Le 27e Festival du film de Sarlat s'ouvrira le mardi 13 novembre...

Un nouveau véhicule pour le portage des repas au CIAS du Terrassonnais... Le véhicule assurant la livraison des repas au domicile des usagers du Centre intercommunal d'Action Sociale vient d'être renouvellé. Ce véhicule est équipé d'un groupe froid. Il sillonne les routes de l'ancien canton d'Hautefort. Pour boucler le financement de cette opération, des emplacements publicitaires peuvent être réservés par les entreprises commerciales et artisanales du secteur qui souhaitent s'associer à la démarche. Un conseiller commercial de la société Info-Com est chargé de réunir les annonces publicitaires.

L'info du mercredi 7 novembre 2018. Deux morts et une personne grièvement blessée dans une collision frontale entre deux véhicules, mercredi 7 novembre vers 15h, à Calviac-en-Périgord (24), entre Souillac et Sarlat. Dans un virage, un véhicule aurait quitté sa voie en doublant à grande vitesse et en franchissant la ligne continue, avant d'aller percuter la voiture qui arrivait en face. Un homme de 32 ans d'Orliaguet est décédé ainsi qu'un conducteur de 63 ans de Corrèze. La passagère de ce dernier âgée de 64 ans, a été héliportée mais son pronostic vital ne serait pas engagé.

Et puis un automobiliste de 35 ans est grièvement blessé. Sa voiture a percuté un arbre à Trélissac ce mercredi vers 18h30. Un garçon de trois ans est légèrement blessé. Les secours ont eu du mal à accéder au véhicule, tombé en contrebas d'une petite route, sinueuse et en pente.

Ivre au volant, un homme de 38 ans a été arrêté à Brive lundi soir avec un pistolet 22 Long Rifle sur le siège passager. Il s'est alors rebellé face aux policiers en les menaçant de mort. Jugé en comparution immédiate ce mercredi après-midi par le tribunal de Brive, il écope d'une contrainte pénale de trois ans. L'homme, dont le permis de conduire a été retiré sur le champ, a aussi été condamné à des obligations de soins, de travail et d'indemnisation des victimes. S'il ne respecte pas la condamnation, il est sous le coup d'une peine de huit mois de prison ferme.

Trois cueilleurs de champignons ont été hospitalisés à Périgueux après avoir mangé des amanites tue-mouches. Deux personnes sont tombées dans le coma. Ces champignons fraîchement cueillis en Dordogne ont été confondus à des oronges. Les médecins recommandent de ne pas manger les champignons si vous avez le moindre doute.

Un départ de feu a eu lieu sur une encolleuse lundi soir vers 20h à la Socat à Terrasson. Le feu a été rapidement maîtrisé par les pompiers. Tous les employés ont été évacués.

Les supporters de Brive commencent à s'agacer en raison des matches de Pro D2 qui ont lieu le jeudi soir. Le CA Brive, leader du championnat depuis vendredi dernier en s'imposant face à Nevers, se déplace pour la 11e journée ce jeudi soir à Carcassonne. "On ne peut pas se déplacer, car les gens travaillent" dit l'un d'eux sur FBL. De plus, en raison d'une retransmission télévisée, le match débute à 20h45. Et ce sera à nouveau le cas pour le déplacement à Mont-de-Marsan le jeudi 29 novembre et à Aix-en-Provence le jeudi 6 décembre.

Le Conseil régional de Nouvelle Aquitaine augmente sa subvention pour les jeunes qui passent leur permis de conduire. L'aide peut atteindre maintenant 1 125 euros contre 600 euros maximum auparavant. Les critères d'attribution sont allégés et les versements sont possible avant l'examen. Le coût moyen du permis de conduire se situe entre 1500 et 1800 euros. Les candidats doivent en faire la demande sur le site internet du Conseil régional. (FBP)

Le directeur général de la SPEM (société périgourdine d'emballages métalliques) à Terrasson, Eric Jacquet, a reçu mardi une vingtaine de membres de l'AIT pour une visite de l'usine qui emploie 35 personnes sur deux sites : à la zone du Coutal sur 4.500 m2, mais aussi à Montignac sur 11.000 m2 couverts, pour le stockage et la logistique. La société existe depuis 1965 et réalise aujourd'hui un CA de 11M€ avec une production moyenne de 23 millions de boîtes fabriquées par an. Les boîtes de conserve, au départ spécialisées dans les pâtés et les confits, se sont adaptées aux conditionnements plus petits...

Les derniers préparatifs de la cérémonie du 11 novembre dimanche à Terrasson ont été bouclés mardi soir également, 174 jeunes se sont portés volontaire pour participer au lâcher de ballons bleu-blanc-rouge (58 de chaque couleur) en hommage aux poilus terrassonnais, ils ont tous rendez-vous à 10h45 dimanche à la vitrine du Périgord... Les organisateurs soulignent : "Nous, on aura gonflé les ballons en amont. On prend les enfants en charge et on leur fixe un ballon au poignet. Bref, il y a toute une procédure qui va se mettre en place". La cérémonie pour le public débutera à 11h30. Est-ce que tout est prêt pour dimanche, la réponse d'Arnaud Chargé... "Tout sera calé ce mercredi avec les élus. Sur chaque ballon, il sera marqué je suis un jeune passeur de mémoire avec le prénom et le nom de l'enfant. Je me souviens que le poilu, prénom et nom, est tombé en 1914 ou 1915... Avec l'accord des parents, des photos seront prises dimanche dans l'espoir de pouvoir faire une exposition prochainement". Tous les gens sont appelés à venir soutenir, par leur simple présence, ce moment de partage intergénérationnel et de mémoire dimanche à 11h30 à Terrasson.

Enfin une trentaine de personnes ont assisté à Peyrignac à la conférence du généalogiste professionnel Fabien Larue qui a parlé d'abord de son arrière arrière grand-père qui a particpé à la guerre 14-18 pour démontrer la démarche à suivre pour effectuer des recherches sur sa propre famille, avant de conclure par le fruit des recherches effectuées sur deux poilus de Peyrignac inscrits sur le monument aux morts.

L'info du mardi 6 novembre. Les postiers ont repris le travail ce mardi à Sarlat, après douze jours d'arrêt. Ils ont exercé leur droit de retrait, suite au suicide d'une de leurs collègues, et ils demandaient la mutation de trois de leurs directeurs locaux. La direction vient d'acter leur départ.

Deux affaires de viol en Terrassonnais sont débattues lors de la session, du 5 au 16 novembre, de la cour d'assises de la Dordogne. Selon une étude statistique rapportée par le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, 83 % des femmes victimes de viols ou de tentatives de viol connaissent leur agresseur.

Un jeune homme de 23 ans de Bergerac vendait des consoles et jeux vidéos qu'il n'avait pas. L'arnaque a duré deux mois et a touché plus d'une centaine d'acheteurs sur "Le bon coin". Il recevait les chèques d'une soixantaine d'euros en moyenne mais n'envoyait jamais les achats. Il a déjà été condamné à cinq reprises pour pour ce genre d'escroquerie aux petites annonce. Le procureur a requis deux ans ferme et un an avec sursis pour ses complices. Le jugement sera rendu le 4 décembre.

Des cortèges le 17 novembre à 14h "pour qu'on arrête de nous prendre pour des vaches à lait !" Le collectif à l'origine de l'appel sur les réseaux sociaux à manifester et à bloquer les routes le samedi 17 novembre annonce une énorme mobilisation contre la hausse des prix et des taxes sur les carburants. Des opérations escargots sont prévues un peu partout en France. Des blocages pourraient même être annoncés à un rond point à l'entrée de la ville de Terrasson et un autre au péage de l'autoroute à La Bachellerie.

Le Premier Ministre est attendu samedi à la Foire du livre de Brive. Edouard Philippe devrait poser, le matin, la première pierre de la halle alimentaire place de Lattre de Tassigny, avant de se rendre sur la foire du livre dans l'après-midi.

L'info du lundi 5 novembre 2018. 12e journée de grève consécutive pour les postiers de Sarlat et de Siorac-en-Périgord qui maintiennent leur droit de retrait. Il n'y aura pas de courrier encore ce mardi. La nouvelle réunion entre direction et salariés n'a rien donné ce lundi. Un rassemblement de soutien a au lieu ce lundi à 17h devant la sous-préfecture de Sarlat.

A Périgueux, une cinquantaine de soignants ont manifesté lundi de 14h à 16h sur le rond-point de l'hôpital pour dénoncer le manque de personnel. Les équipes de nuit de l'hôpital de Périgueux ont voté une grève illimitée le 29 octobre. Ils dénoncent le manque d'effectif, et demandent le recrutement de plusieurs aides-soignants et infirmières, bref une gestion des équipes basée sur les chiffres et non sur l'humain. Une nouvelle occupation du rond-point est prévue vendredi 9 novembre.

Des mobilisations contre la hausse des prix du carburant sont prévues un peu partout en France le samedi 17 novembre à 14h. Ce sont de "simples citoyens" qui appellent à s'exprimer : "nous ne sommes pas des moutons et l’automobiliste n’est pas une vache à lait", et rejettent toute récupération politique ou syndicale. Sur certaines pages Facebook (Périgueux-Brive) des horaires et des lieux d'actions ont été précisés. Mais les préfectures de nos départements indiquent n'avoir reçu, pour l'instant, aucune déclaration de manifestations.

Les résultats du week-end au HBCVV Handball : l'équipe 1 des seniors filles se déplaçait à Isle pour le 2ème tour de coupe de France. Après un début de match très compliqué où les joueuses sont menées 9 à 3 au bout d’un quart d'heure de jeu. Puis, à la fin de la 1ère mi-temps, les Périgourdines sont menées 14 à 9. Le début de la deuxième mi-temps suit le même chemin que la 1ère mi-temps. Il a fallu attendre la 40ème minute pour que les joueuses se réveillent et prennent l'ascendant. "La fin du match fut palpitante et nous finissons sur un match nul, 28 partout, avant de s'incliner finalement aux tirs au but 32 à 30". Les moins de 18 garçons de l'entente Cepe Vert/Vallée Vézère s'inclinent 21-33 face à l'équipe d'Agen.

Basket, nationale 3 féminine, Le Lardin s'incline à Tours 87-57 et pointe à l'avant-dernière place.

Football, Régionale 3, Montignac s'impose face à Jugeals 1 à 0 et Thenon-Limeyrat l'emporte 0-6 à Varetz en match en retard le 1er novembre tandis que Larche s'incline 0-3 devant Panazol. Larche-La Feuillade s'incline égéalement dimanche 4 novembre face à Limoges-Roussillon 0-4 ; Montignac s'incline dimanche devant St Pantaléon-2 1-3 ; Thenon-Limeyrat fait match nul à Panazol dimanche : 0 partout. Rouffignac était exempt.

Football, départemental 1, Thenon-Limeyrat-2 fait match nul 1 partout devant Tour Merle Blanc. En départemental 2, Condat-2 s'impose 1-2 à Bergerac-La Catte-2 ; Terrasson-Portugais s'impose 3-2 face à Marquay-Tamniès. En départemental 3, le match a été arrêté entre Hautefort et Belvès ; La Bachellerie s'incline 1-4 devant Rouffignac-Plazac-2. En départemental 4 brassage, Terrasson USAT fait match nul 1 partout chez Condat-3 ; Ladornac a déclaré forfait devant Montignac-2 ; Coly s'incline 6-0 à Plazac et Villac fait match nul 2 partout devant Thenon-Limeyrat-3. En poule D, Montignac-3 s'impose 4-1 devant Salignac-2 ; Terrasson USAT-2 a été battu à l'extérieur par Sarlat-Portugais 3-0 ; Condat-2 l'emporte par forfait de St Léon. En coupe Challenge féminin à 8, Condat s'incline 2-1 à La Force (Terrasson-Portugais ? à Coursac et La Bachellerie ? à St Aulaye). Pas de rugby ce week-end...

La Guerre 14-18 était racontée, vue de l'intérieur au départ dans un village français, puis sur le front. La vingtaine de personnes sur scène reprennent les refrains de l'époque, accompagnés par deux musiciens et une chanteuse lyrique, tout en jouant un rôle. Le public terrassonnais a été conquis et, lors du final (à voir en vidéo à venir), la salle s'est levée pendant la Marseillaise avant un tonnerre d'applaudissements... (Ewanews)

Le pastoralisme concerne la prévention contre les incendies, l'entretien des paysages, l'ouverture des milieux embroussaillés, la préservation de la biodiversité... Un groupe de pilotage a été constitué lors de la réunion publique d'information avec l’AFPL (Association Foncière Pastorale Libre) Le Randal, mardi 30 octobre 2018, à la salle des fêtes de Condat-sur-Vézère, en présence de plus d'une quarantaine de personnes dont de nombreux maires : Condat, Ladornac, Coly, Les Coteaux Périgourdins, Le Lardin...  Le bilan de l’action de l'AFPL, qui existe depuis trois ans, a été évoqué sur les communes d’Aubas, Coly, Saint-Amand de Coly, Les Farges et Condat sur Vézère. Dans le comité de pilotage, des représentants de tout bord ont été rassemblés : propriétaires, chasseur, association sportive pleine nature, etc. Parmi les personnes présentes, Bernadette Boisvert de la Chambre d'agriculture de la Dordogne. Selon elle : "Interpellés par la fermeture des milieux, du risque d'incendie, et par la perte de qualité paysagère dans une zone où le tourisme fait vivre beaucoup de monde", l'ouverture au pastoralisme s'est faite ressentir après deux événements...

Nathalie Marcillac propose, samedi 3 novembre à 20h30, au centre culturel de Terrasson, « La Fleur au fusil », une comédie musicale qu’elle a créée et qu’elle interprète en hommage aux soldats de la Grande Guerre. Il est d’ailleurs labellisé Mission du Centenaire. Cette Briviste, artiste lyrique et comédienne, est diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Elle sera accompagnée de Claude Gélébart (metteur en scène, chanteur et comédien), Frédéric Valy (accordéoniste), du Chœur Diapas’Hom de Vignols-Saint-Solve (19), dirigé par Annie Jarrige et des membres de l’Atelier d’art lyrique de Brive. L’histoire : en 1914, sur la place d’un village, c’est la fête, on chante, on danse. L’annonce de l’assassinat de l’archiduc François-Joseph va bouleverser la vie quotidienne de tous les habitants. 1er août 1914, ordre de mobilisation. C’est la guerre ! À travers sept tableaux, le spectateur est plongé dans différentes atmosphères, passant du rire aux larmes avec l’entrain de cette troupe dans laquelle le public pourra reconnaître des Terrassonnais. Durée : 1 h 20, tout public. Tarifs : plein 10 euros, adhérents centre culturel 8 euros , réduit 6 euros. Réservations conseillées au 05 53 50 13 80.

Cristal Fm Terrasson consacrait une émission spéciale à l'Arménie ce dimanche 4 novembre de 13h à 15h (106.7), la rediffusion est prévue samedi 10 novembre à 20h. L'interview d'Hayarpi Saint-Jal sera diffusée ce mardi 6 novembre à 10h15.

Pour une raison de salubrité publique du fait de la proximité des habitations et des commerces, une campagne de régulation de chats errants débutera le lundi 12 novembre dans la ville ancienne à Terrasson, et ce pour deux semaines. La reproduction non contrôlée des chats est à l'origine de nuisances olfactives et sonores et représente un risque sanitaire. A noter que l'arrêté municipal PM 120/18 du 16 mai 2018 précise par ailleurs qu'il est strictement interdit de mettre de la nourriture à disposition des chats errants. La Commune de Terrasson-Lavilledieu a engagé, en partenariat avec l'association de ramassage des chats errants "CIRCAS" de La-Tour-Blanche-Cercles (24), une campagne de ramassage des chats errants. L'identification des chats est obligatoire pour tous les animaux nés après le 1er janvier 2012 et âgés de plus de 7 mois. Le fait de détenir ou de céder un animal non identifié est sanctionné par une amende de 4ème classe (jusqu'à 750 euros). Les chats trouvés en état de divagation et non identifiés seront pris en charge par l'association pendant un délai de huit jours ouvrés. Au cours de cette période, les chats auront été identifiés, vaccinés et stérélisés. Les personnes se revendiquant être les propriétaires de ces chats pourront se faire connaître afin de récupérer leur animal de compagnie après s'être acquittés des frais de vétérinaire et de gardiennage. Ces frais s'élevent à une somme forfaitaire de 100 euros au bénéfice de l'association. Au terme de ce délai, les chats seront placés dans des familles d'accueil recensées préalablement par l'association chargée de la gestion des chats. Les administrés souhaitant adopter un chat pourront en faire la demande à l'association CIRCAS" en échange de bons soins et d'une éventuelle contribution financière. Aucun animal ne sera maltraité, les moyens mis en oeuvre pour le ramassage des chats garantissent le maintien en bonne santé de l'animal jusqu'à sa prise en charge par l'association. Plus de renseignement au Services techniques de la Ville de Terrasson-Lavilledieu, tél. 05 53 50 23 86.

"A la Une de la Presse" d'Ewanews présente les titres de l'information locale et régionale chaque jour de la semaine dans un triangle Périgueux-Brive-Sarlat où Terrasson et Montignac sont les capitales... Cette petite revue de presse est rédigée par Alain Rassat

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne