Terrasson - Loisirs/Culture: "Pebbleboy" le 4 février à Terrasson - Samedi, 22 Janvier 2022 00:00
Terrasson - Société: Les voeux en vidéo de Dominique Bousquet - Mardi, 25 Janvier 2022 06:18
Terrasson - Société: Cublac : les voeux 2022 de Jean-Marc Brut - Lundi, 24 Janvier 2022 05:59
Terrasson - Infos municipales: Nuit de la lecture : édition réussie à la médiathèque - Lundi, 24 Janvier 2022 00:00
Terrasson - Société: Conseil communautaire du 21 janvier (vidéo) - Samedi, 22 Janvier 2022 01:09

Perec, « souvenir d'enfance » à Tourtoirac

PDFImprimerEnvoyer

Hautefort Thenon - Loisirs/Culture

(0 votes, moyenne 0 sur 5)

C'était samedi 20 novembre 2021, dans la grande salle du château de Tourtoirac, Le Livre en Tête présentait Pérec à la recherche de son enfance. 

W ou le souvenir d’enfance, mis en scène, en mots et en musique par Olivier Balazuc, Isabelle Gazonnois et Fred Roumagne, avec aux manettes de l’image et de la technique, Fab Laroche, a profondément  touché les spectateurs par la force des évocations, la mise à nu des émotions d'un texte aussi labyrinthique que l'histoire, petite et grande, qui l'a porté à l'expression.

Une performance d’acteurs assurément, jouant sur les fils ténus et mêlés d’indices que la mémoire a déposés dans trois récits, en suspension, comme « ennuagés ».  Les voix d’Isabelle Gazonnois et Olivier Balazuc, passant d’un récit à l’autre, d’une écriture à  l’autre, donnent à ce texte gravité, force,  et nous rendent dans le même temps universelle cette quête des souvenirs d’enfant quels qu’en soient les fondements de l’Histoire qui la soutiennent ; il s’agit d’une recomposition à partir de quelques souvenirs, d’archives, de photos, d’articles de journaux tellement bien dits, lus, criés ou chuchotés, à travers aussi les feuillets d’une fiction, sur une île lointaine, écrits à l’âge de 13 ans et retrouvés à l’âge adulte, mettant en scène un monde olympique qui devient le symbole des camps où la mère de l’auteur fut déportée et mourut.

La mise en scène, précise, surprenante, avec par exemple l’écriture qui semble monter de la machine à écrire sur la page blanche de l’écran, et toutes les ombres qui y passent, qu’elles soient dessinées ou illustratives d’un navire à la dérive, ainsi que la musique grave et évocatrice tout au long, découpent ce récit de Pérec en tableaux allant crescendo vers l’indicible horreur des camps, jusqu’à l’évocation d’un Chili de dictature. Magnifique  aussi ce générique de fin,-inhabituel au théâtre-, défilant  sur l’espace blanc à  la manière saccadée et surannée de vieux films passés et repassés, clin d’œil à Gaspar Noé …

Cette représentation donne au public la possibilité de (re)découvrir ce texte bien au-delà de la lecture qu’on peut en faire, par la magie du théâtre et de tous ses acteurs dans le sens du partage de valeurs esthétiques, émotionnelles et humaines fondamentales. Quelle belle idée d’avoir voulu adapter ce récit ! On ne peut que balbutier de sincères remerciements qu’on voudrait aussi poétiques que ce qui nous a été donné à voir .

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne