Terrasson - Société: Téléthon : un appel aux associations et tricoteuses - Lundi, 13 Novembre 2017 10:21
Terrasson - Société: 11 Novembre : La Bachellerie rend hommage à Jacques Lafon - Dimanche, 12 Novembre 2017 18:58
Terrasson - Tourisme: De belles photos en terrassonnais : Peyrignac - Mercredi, 08 Novembre 2017 17:24
Montignac - Société: Saint Amand de Coly : une nouvelle carte communale à l'étude - Mercredi, 08 Novembre 2017 09:28
Terrasson - Loisirs/Culture: Jean Guionie expose à Terrasson - Jeudi, 02 Novembre 2017 00:00

04
Jun
2017

Les Treize Arches, scène nationale

PDFImprimerEnvoyer

Montignac - Loisirs/Culture

(2 votes, moyenne 4.50 sur 5)

Jeudi 1er juin 2017, au théâtre de Brive, une conférence de presse des maires de Brive et de Tulle était destinée à présenter Nicolas Blanc, futur directeur de l'EPCC Brive-Tulle qui est un nom provisoire. Pourquoi en parler ici ? C'est que cet EPCC, ou Établissement public de coopération culturelle, est une évolution de l'EPCC des Treize Arches et que Jean-Paul Dumas, son directeur jusqu'à maintenant, a souhaité que Montignac et Terrasson, ainsi que quelques autres communes corréziennes, y adhérent, avec une toute petite participation qui est équivalente pour les deux communes périgourdines.

Les Sept collines de Tulle s'associent donc aux Treize Arches, dont le nom sera défini ultérieurement, et qui devient "scène nationale", la 72e en France et la 6e de la région. Qu'est-ce donc une scène nationale ? Ce label est accordé par le ministère de la Culture à des théâtres publics français. Son objectif est d'être un lieu de production et de diffusion de la création contemporaine dans le domaine du spectacle vivant. Il ne s'agit pas de la scène nationale de Corrèze (comme l'annonce le Ministère de la Culture), mais d'une structure dépendant directement des communes de Brive et de Tulle. Ce statut est plus durable qu'une convention et bénéficie de subventions qui vont doubler, passant pour les deux établissements d'origine de 250.000 € à 500.000 € pour le nouvel EPCC. Le budget global est de trois millions d'euros.

Nicolas Blanc, directeur des Scènes croisées de Lozère depuis 2010, a été choisi à l'issue d'un appel à candidatures auquel 19 personnes ont répondues, dont 12 ayant les capacités pour ce poste. Son choix a été évident. Le programme de 2017-2018 est déjà bouclé, en coopération entre les deux villes. Nicolas Blanc, qui gérera l'existant, interviendra plus réellement lors de la saison suivante. Il a déjà précisé qu' "il n'y aura pas que de la programmation élitiste, et qu'il poursuivra les événements majeurs existants". Ce label permet d'inviter, d'échanger avec les autres scènes nationales.

Quelles retombées ce changement aura-t-il pour Montignac et Terrasson ? Natalia Rodriguez, adjointe au maire de Montignac, attache beaucoup d'importance au Laboratoire de territoire, une proposition de Jean-Paul Dumas afin de créer une dynamique culturelle et économique sur la vallée de la Vézère, projet qui doit être finalisé cette année. Déjà, la coopération avec les Treize Arches a donné l'exposition aborigène cet hiver, ainsi que l'exposition d'un bus peint, et récemment le spectacle "Jean solo pour un monument aux morts" dans le cadre de Danse en mai.

Photo  : Frédéric Soulier, maire de Brive, Nicolas Blanc, directeur du futur EPCC Brive-Tulle, et Bernard Combes, maire de Tulle.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne