Terrasson - Loisirs/Culture: Un cours de danse indienne Bollywood à Terrasson - Mardi, 24 Octobre 2017 09:49
Terrasson - Loisirs/Culture: Une tarte aux pommes géante dégustée à Terrasson - Mardi, 24 Octobre 2017 08:12
Montignac - Loisirs/Culture: La rentrée s'est bien passée au conservatoire de musique - Lundi, 23 Octobre 2017 08:09
Terrasson - Loisirs/Culture: Villac fête l'automne - Samedi, 21 Octobre 2017 20:42
Terrasson - Loisirs/Culture: La Feuillade : soirée Kevin Castagna mercredi - Samedi, 21 Octobre 2017 20:10

15
Aou
2017

De longues vacances bien méritées pour Denise Gauthier

PDFImprimerEnvoyer

EWANews - Portraits

(2 votes, moyenne 4.50 sur 5)

Denise Gauthier, qui a effectué 38 ans d'enseignement au collège de Thenon, est partie à la retraite en juillet 2016. Ewanews lui a consacré un article...

Cette Terrassonnaise était professeur de français et de latin. Son poste avait été créé à son arrivée, mais il vient de disparaître avec son départ ! L'enseignante va pouvoir profiter pleinement de sa nouvelle vie, notamment du marché hebdomadaire du jeudi à Terrasson, qu'elle affectionne tant. Interview...

Quel est votre parcours ?

Denise Gauthier : "Ma première année d'enseignante, je l'ai passée à Bordeaux, dans une école nationale pour handicapés moteurs. A dix huit ans ça vous apprend la vie !  Comme premier poste, cela a été très formateur. Puis je suis arrivée à Thenon où un poste de Français-Latin était créé, à croire qu'il m'attendait ! J'avais demandé la Dordogne et j'avais les références qu'il fallait. J'y suis resté avec grand bonheur toute ma carrière, et  après moi, on tire l'échelle, on ferme le poste ! Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de cas semblables. Cela représente tellement de générations qu'il m'est arrivé d'avoir les enfants de mes anciens élèves. Il y en a un qui regrette que je n'attende pas quelques années pour avoir les petits enfants !"

Gardez-vous quelques anecdotes dans ce collège et avec vos élèves ?

D.G. : "Il faudrait une encyclopédie pour tout raconter. Avec des élèves de 4ème, je garde un excellent souvenir d'une classe verte où l'on faisait le tour de la Dordogne à vélo. C'était camping le soir, popotte et tout. C'était fort plaisant et cela suscitait des liens que l'on n'avait pas en classe. Et une autre fois, j'avais des 3èmes. Je préparais une explication de textes et je les avais envoyés au CDI pour chercher quelques éléments pour une biographie sur Victor Hugo. Ma collègue du CDI a vu alors un élève tourner qui grognait. Elle lui demande ce qui se passe. Oui... la prof de français elle exagère, elle nous demande de chercher des renseignements sur un auteur et elle ne nous donne même pas le nom de famille. Elle nous donne que les prénoms ! J'ai connu les deux collèges. Celui en préfas au fond de la vallée, c'était héroïque avec les poêles à mazout et l'herbe qui poussait entre les lattes du plancher. Et puis après, on a eu le nouveau collège. Ce que j'ai aimé surtout, c'était l'ambiance entre collègues. C'était une super bonne équipe, entre 25 et 30 enseignants".

L'enseignement du latin devrait disparaître à la rentrée, qu'en pensez-vous ?

D.G. : "Je crains une chose, et ce sera probablement avéré, que les petites sections rarissimes : langues régionales, langues mortes, sections européennes, ne disparaissent, parce que là aussi il faut faire du chiffre. Je suis désolée, mais l'éducation et les économies, ça ne va pas forcément de pair. Le latin, c'est la base du français. J'ai adoré l'enseigner mais je ne suis pas sûre que tous mes élèves aient adoré mon enseignement (sourire). J'ai eu quand même l'insigne honneur d'avoir, parmi mes anciens élèves, une agrégée de lettres classiques. Et beaucoup ont poursuivi des études supérieures, ce qui ne veut pas dire que les autres n'aient pas réussi non plus. A partir du moment où un gamin réussit à faire ce qu'il souhaite et qu'il trouve son bonheur là dedans, c'est une réussite."

Quels seront vos passe-temps à la retraite ?

D.G. : "C'est l'un de mes plaisirs : faire le marché de Terrasson quand je peux, et là je pourrais. J'ai sur le marché deux ex-parents d'élèves à qui je fais coucou de temps en temps... Pour la retraire, mon seul souci sera d'arriver à faire tout ce que j'ai prévu ! Notamment la lecture, le cinéma, les voyages (j'ai la chance d'avoir de la famille aux Caraïbes) et l'oenologie, car on ne passe pas par Bordeaux sans que ça laisse quelques traces...!"

Photo 1 : Denise Gauthier au marché hebdomadaire de Terrasson

Photo 2  : La cérémonie de départ à la retraite au collège de Thenon en présence du maire Dominique Bousquet

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne