Le Lardin : petit coup de chaud au conseil municipal

Le conseil municipal du Lardin-Saint-Lazare a débuté ce lundi 10 juin 2024 en revenant sur deux points chauds du dernier conseil (du 28 mars dernier) où les élus de l’opposition s’étaient dressés envers l’attribution de subventions à l’amicale des sapeurs pompiers, en raison notamment de l’absence de budget prévisionnel qui serait une irrégularité. Un élu de l’opposition aurait même ajouté que « certains pompiers n’étaient là que pour se rinçer et qu’il a des preuves ». Mme le maire, Francine Bourra, avait invité les représentants du Sdis 24 afin qu’ils puissent se défendre. Jean-Claude Varlay de la sous-direction territoriale a expliqué aux élus : « le sapeur pompier volontaire a une convention qui ne lui donne pas du temps sur son temps de travail pour règler l’administratif à la caserne, alors il le fait sur son temps personnel ». L’élu de l’opposition insiste encore en visant un pompier qui, « pour une heure d’intervention, était payé trois heures ». Mme le maire s’enerve en précisant que « cette affaire date de 2014 losque l’élu de l’opposition était lui-même maire ». Les pompiers ont été applaudis lorsqu’ils sont sortis de la salle.

La première élue avait invité aussi l’association Coup de pouce Entraide pour se défendre face aux attaques de l’opposition lors du dernier conseil municipal pour semble-t-il « une mauvaise gestion ». On apprend que le budget prévisionnel de toute association ne doit pas être déficitaire. Le conseil a enfin débuté après ces 47 minutes de débat.

Le premier point consistait à remplacer un élu démissionnaire parti pour des raisons professionnelles dans un autre département. Philippe Vallat est remplacé par Michel Jonathan, dernier candidat situé sur la liste immédiatement après un élu.

Les tarifs de location des salles et du mobilier ont été remis à jour. Francine Bourra annonce la location des salles du centre socioculturel par demi-journée où un espace de coworking est créé avec box internet, micro-onde, réfrigérateur et cafetière.

Les tickets de cantine seront supprimés le 1er septembre.

La place près des pompiers sera baptisée du nom d’un ancien maquisard Pierre Daunois le 19 octobre prochain à 11h. Puis Denis Adamski, adjoint au maire, a évoqué un chamboulement du côté de l’eau potable chez les particuliers en passant à la télérelève qui enregistre la consommation de chaque compteur et qui peut lancer une alerte en cas de fuite d’eau. Le règlement de la crèche a été modifié à la demande de la Pmi.

Un agent recenseur a déjà été nommé pour assurer le recensement qui aura lieu en janvier prochain sur la commune (c’est tous les 5 ans). La revalorisation de plusieurs quartiers sont annoncés : revitalisation des Abeuils, des Maleties et avenue de la Promenade. Un appel d’offres a été effetué et c’est la société ING et No qui été retenue.

Enfin, lors des questions de l’opposition, Francine Bourra a fait le point sur l’infirmier du centre de santé qui a arrêté son activité faute de financeurs. Il assurait notamment des consultations d’anesthésistes en lien avec les spécialistes des hôpitaux de Périgueux.

Francine Bourra a également fait le point sur le projet de la résidence seniors (à la place de l’hôtel Sautet) qui est en attente. Le groupe rencontre des difficultés fincancières mais la 1ère élue se veut confiante « lorsque la conjoncture sera plus favorable à tout investisseur. C’est compliqué pour tout le monde, pour les collectivités également. Là c’est un projet de 16M€ qui a pris 20% d’augmentations et on peut comprendre que ça peut créer quelques problèmes. Cela sera un projet vital pour Le Lardin avec de nombreux emplois, mais personne n’avait prévu la guerre en Ukraine, la Dissolution de l’Assemblée nationale… » La première élue en a profité pour rappeler à tous les élus municipaux, notamment un élu de l’opposition (qui est absent à cette séance), l’obligation de tenir un bureau de vote.  « Sans excuses valables liées à la santé ou des raisons familiales exceptionnelles, celui-ci s’expose à la menace d’une démission d’office par le tribunal administratif ».

Partager :

Autres actus