Terrasson - Société: Bongo s'invite au marché de Terrasson - Jeudi, 25 Novembre 2021 13:05
Terrasson - Société: Le Bus de la Vue fait escale à Terrasson - Jeudi, 25 Novembre 2021 09:39
Terrasson - Société: Lions club : un chèque pour la Ligue contre le cancer - Mercredi, 24 Novembre 2021 16:45
Montignac - Loisirs/Culture: Au Ciné Vox cette semaine... - Lundi, 22 Novembre 2021 00:00
Terrasson - Loisirs/Culture: DEI Terrasson : réunis pour la journée des droits de l'enfant - Mercredi, 24 Novembre 2021 12:49

12
Jan
2015

Samedi 10 janvier 2015 : l'info Périgueux-Brive-Sarlat

PDFImprimerEnvoyer

EWANews - Revue de presse

(2 votes, moyenne 4.00 sur 5)

Une fillette de 8 ans meurt défenestrée jeudi à l'école du Sacré-Coeur à Périgueux. Elle a été poussée par la fenêtre du premier étage par un élève de sa classe. Elle a basculé dans le vide faisant une chute de cinq mètres dans la cour. Elle a succombé à ses blessures vendredi matin à l'hôpital de Bordeaux. L'institutrice est allée chercher des feuilles dans une autre salle quelques instants. Le petit garçon de 8 ans qui a conscience de son acte souffrirait d'un handicap psychologique. Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte.

Le Club de la presse du Périgord, et les rédactions des media Périgourdins appellent tous leurs amis et soutiens à rejoindre le rassemblement organisé par la Ligue des Droits de l’Homme et la LICRA en hommage aux victimes et pour la défense de la liberté de la presse et la liberté d’expression Dimanche 11 janvier 2015 à 14 heures, devant l’arbre de la liberté, près de la poste centrale à Périgueux.


Journée de deuil national aujourd'hui jeudi et drapeau en berne durant 3 jours en hommage aux personnes décédées dans l'attentat commis à Paris au siège du journal Charlie Hebdo. Les dessinateurs de presse historiques du journal ont été assassinés : Cabu, Wolinski, Charb, Tignous. Deux policiers ont également été abattus. Charb était pourtant protégé depuis qu'il avait reçu des menaces de mort après la seconde affaire des caricatures de Mahomet en 2012. Les trois terroristes qui ont pris la fuite sont activement recherchés. Le président de la république a annoncé une journée de deuil national ce jeudi et les drapeaux en berne pendant trois jours. A 12 heures jeudi, un moment de recueillement a lieu dans tous les services publics, et toute la population est invitée à s'y associer.

 

 


l'info région de ce mercredi 7 janvier...

 

Drapeau en berne pendant trois jours en hommage à douze personnes décédées dans l'attentat commis mercredi matin à Paris près de la place de la République au siège du journal Charlie Hebdo. Trois hommes cagoulés et armés de Kalachnikovs ont ouvert le feu lors de la conférence de rédaction du journal satirique. Les dessinateurs de presse historiques du journal ont été assassinés : Cabu, Wolinski, Charb, Tignous. Deux policiers ont également été abattus dont l'un était chargé de la sécurité personnelle de Charb. Ce dernier avait reçu des menaces de mort après la seconde affaire des caricatures de Mahomet en 2012. Les trois terroristes ont pris la fuite à bord d'une voiture qu'ils ont abandonné dans le 19e arrondissement. Ils ont disparu dans la nature. Selon Antonio Fischetti qui travaille à Charlie Hebdo et qui n'était pas présent ce matin-là : "l'acte a été prémédité. Quand on rentre, il faut aller au 2e étage, il y a plusieurs couloirs. Si on ne connaît pas, on ne trouve pas. Et il y a une porte blindée. Là, c’est la volonté d’éradiquer totalement un journal. Ce n’est pas "juste" tuer le rédacteur en chef" dit-il dans Libération sur internet. Un rassemblement a eu lieu mercredi soir à Périgueux, Bergerac et Tulle pour soutenir la liberté d'expression. Le président de la république a annoncé une journée de deuil national ce jeudi et les drapeaux en berne pendant trois jours. Il y aura à 12 heures jeudi un moment de recueillement dans tous les services publics, et toute la population est invitée à s'y associer.


 

L'info région de ce mardi 6 janvier

La grève des médecins : à Brive à la clinique des Cèdres, toutes les opérations et consultations ont été annulées hier lundi. Les médecins de la clinique tiennent à marquer leur opposition au projet de loi de santé du gouvernement. Retour à la normale ce mardi à la clinique, mais les médecins généralistes, de leur côté, entame une grève administrative pour s'opposer à la généralisation du tiers-payant, à la vaccination par les pharmaciens et au pouvoir accru donné à l'agence régionale de santé. Outre la fermeture de la majorité des cabinets médicaux ce mardi, les médecins ne font pas tous la grève de la carte vitale pour ne pas pénaliser les patients, sachant que sans carte c'est un délai de deux mois et demi pour être remboursé. (FR3)

Deux trentenaires avaient emprunté de force la voiture de l'une de leur connaissance à Périgueux, fin décembre, pour une virée dans les bois. Ils avaient finalement abandonné leur victime sur le bord de la route à Chancelade. Présentés au juge hier, ils ont été condamnés à quatre et huit mois de prison ferme.

Une semaine plus tard, toujours à Périgueux, un SDF a été arrêté pour avoir menacé un collégien en pleine rue avec un pistolet. Lui aussi comparaissait en correctionnelle hier, et finalement les propos de l'adolescent n'ont pas été pris au sérieux. Le SDF a été relaxé pour les menaces mais il a pris deux mois ferme pour port d'armes prohibé.

Une femme de 35 ans a été gravement blessée lundi matin en fin de matinée à Calès près de Lalinde dans un accident de la route. Elle a percuté une voiture qui arrivait en face d'elle dans un virage. Les pompiers ont du la désincarcérer et l'hospitaliser à Périgueux.

La tonne de lait va perdre 70 à 80 euros cette année. La Fédération départementale des producteurs de lait s'inquiète.

Les services des impôts perturbés mardi prochain. Les organisations syndicales appellent à une grève contre la suppression annoncée de 19 emplois en Dordogne cette année.

Le Dakar. Le Périgourdin Yannick Commagnac se classe à la 37e place hier lors de la 2e manche.


L'info région de ce lundi 5 janvier 2015 :

 

Le TER Périgueux-Brive a percuté un homme de 37 ans samedi en fin de matinée à Cublac, au lieu-dit Pontour. Il s'agit d'un SDF qui se serait suicidé. La vingtaine de passagers du train ont du patienter une heure et demie avant d'être pris en charge. Deux autres trains n'ont pas pu circuler.

Un accident s'est produit la nuit dernière à Maurens près de Bergerac. Une jeune femme de 23 ans a perdu le contrôle de sa voiture pour des raisons indéterminées. Elle a été gravement blessée et transportée au centre hospitalier de Bordeaux.

Deux personnes ont été évacuées à Mauzac-et-Grand-Castang dans la nuit de samedi à dimanche, un incendie s'est déclaré dans une habitation. Une femme de 90 ans a été intoxiquée. Elle a été évacuée vers le centre hospitalier de Bergerac.

De plus en plus de Périgourdins ont touché le RSA l'an passé. Avec 650 personnes supplémentaires, on compte désormais 8.800 bénéficiaires dans le département. Avec une augmentation de 4 euros au premier janvier, le RSA s'élève à 513 euros pour une personne seule.

Les candidats aux élections départementales en mars... A Montignac, face au duo investit par l'UMP Nathalie Fontaliran et Jean Montoriol, maire du Bugue, tandis que le maire de Montignac Laurent Mathieu ne renonce pas et envisage de se présenter sans étiquette. Jean-Pierre Bouchard, psychologue, criminologue et expert en victimologie, photographe et auteur de livres sur le Périgord, habitué des plateaux télé, qui est le frère du maire de Castels (Henri Bouchard) est candidat (UMP) en mars aux élections départementales, dans le canton de Domme, face à Germinal Peiro (PS).

La fête de la truffe et du foie-gras débute dans cinq jours à Sarlat. Des shows culinaires et des démonstrations auront lieu ce week-end.

Les motos, quads, camions et voitures ont pris le départ du Dakar hier à Buenos Aires (Argentine). Le Périgourdin Yannick Commagnac a terminé la première étape à la 93e place sur 135.

Les résultats sportifs du week-end : en tennis, l'équipe  hommes du TCT l'emporte contre Bergerac  4/2. Défaite en simple de Sébastien Bueno et Jérôme Fonferrier. Victoire en simple de Jean-Philippe  Bignon et Pierre Mangel. Victoire décisive dans le double de la paire Sébastien Bueno et Jérôme  Fonferrier. L'équipe terrassonnaise est actuellement deuxième de sa poule. La prochaine rencontre pour l'équipe hommes aura lieu le 18 janvier à Périgueux. L'équipe dames recevra Bergerac dimanche prochain à Terrasson.

A Terrasson, des lycéens se lancent dans le financement participatif pour permettre à l’atelier théâtre du lycée Antoine-de-Saint-Exupéry de boucler son budget. Les 23 élèves présenteront en février au festival des Didascalies à Périgueux et en mai au centre culturel de Terrasson « Richard 3 n'aura pas lieu » sur un texte de Matéi Visniec. Cet auteur roumain, qui vit en France, y évoque la censure, plus particulièrement stalinienne, à travers l'histoire de « Richard III », la pièce de William Shakespeare.

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne