Terrasson - Loisirs/Culture: "Etre Vivant" : un joli bol d'air offert par Itinérance - Samedi, 02 Mars 2024 15:17
Terrasson - Société: Actualités Terrassonnais Mars 2024 - Vendredi, 01 Mars 2024 17:26
Terrasson - Loisirs/Culture: Quelle place pour le travail aujourd'hui ? - Samedi, 24 Février 2024 00:00
Terrasson - Loisirs/Culture: Travelling Terrasson : de belles affiches en mars - Dimanche, 03 Mars 2024 00:00
Terrasson - Loisirs/Culture: Joffroy Faure : un réalisateur en terrassonnais - Jeudi, 29 Février 2024 17:42

27
Jui
2023

Terrasson : la galerie éphémère rue du Malpas

PDFImprimerEnvoyer

Terrasson - Loisirs/Culture

(3 votes, moyenne 4.00 sur 5)

La galerie éphémère, Les Z artistes, sera ouverte la semaine prochaine dans la ville ancienne à Terrasson, au 4 de la rue du Malpas, tout près de l'église St Sour.

L'artiste peintre Isa K (photo) expose dans toute la France et à l'étranger. Elle réside à Terrasson discrètement depuis de nombreuses années, mais là elle ouvre une galerie éphémère en recevant à ses côtés deux autres artistes : Romann Ramshorn, photographe, et Jean-Loup Thibault, sculpteur.

L'exposition sera ouverte du lundi 3 au dimanche 9 juillet 2023, chaque jour de 15h à 20h. Entrée libre.

Isa K s'est spécialisée dans les Vespas et les Converses. Elle réalise la plupart de ses oeuvres grandeur nature et pratiquement de A à Z, sur des plaques d'aluminium qu'elle découpe et qu'elle peint. Elle expose beaucoup sur la région parisienne et pour des galeries dans le monde entier.

---->>> Interview audio de l'artiste peintre Isa K ;

Dans l'interview, Isa K explique comment elle travaille... "Sur des plaques d'aluminium découpées, je prépare les bords, je ponce le tout. Je mets une couche préparatoire pour la peinture. Après c'est à l'acrylique, je peins tout au pinceau et après je les porte chez le carrossier pour la finition. Chaque exemplaire est unique..." L'artiste s'applique avec toujours la même technique, depuis 10 ans. Elle avait commencé par faire des toiles avec des Converses. Puis, quand elle a senti avoir fait le tour du sujet, elle a eu envie de passer à autre chose et a eu l'idée du métal découpé. Elle s'est mise à chercher un métal "pour que je puisse le découper moi-même et que ça ne pèse pas trop lourd" mais aussi pour "que ce soit quelque chose de compatible avec les murs modernes". L'aluminium était donc la meilleure solution...

L'artiste se souvient : "J'ai fait des petites (converses), puis après au fur et à mesure, j'ai agrandi mes formats. J'ai étoffé ma collection et après j'ai associé les Vespas parce que je trouvais que c'était le même esprit. On est dans des objets iconiques qui sont vraiment représentatifs d'une époque. On est dans un esprit de Dolce Vita et Vintage, il n'y a pas de nouveau modèle. Les premières, c'était en 46 et je fais pas mal de modèles de 55, en format réel". 
Les Vespas ont hélas presque toutes disparues dans la rue. "Mais il y en a une que l'on voit circuler parfois dans Terrasson, qui a été customisée, et qui est très très réussie" signale Isa K. qui ajoute : "la Vespa, c'est ce côté joie de vivre. Je voulais associer un sujet qui soit compatible avec mes Converses et je trouve que la Vespa, ça s'y prêtait bien. On peut en plus enfourcher sa Vespa avec ses converses au pied !..."

Quand elle expose ses tableaux, l'artiste a bien sûr le plaisir de voir la réaction du public. "Oui, mais le plaisir aussi, c'est de vendre ! C'est la reconnaissance d'un artiste de vendre ses œuvres. Et pour le moment, je ne me plains pas, ça marche plutôt bien. C'est vrai que, dans ma partie, je commence à être quand même reconnue". Sa prochaine exposition sur Paris aura lieu porte de Versailles au parc des expos troisième semaine de septembre, puis à Chatou en Île-de-France début octobre. Elle expose cet été dans une galerie à Porto-Vecchio en Corse, en Malaisie, et en Suisse.

Isa K. se souvient aussi : "Au début, j'ai peint des tas de trucs. J'ai fait des portraits. J'ai aussi peint des chats une époque. J'ai appris beaucoup de techniques. J'ai fait plein de choses et c'est vrai que là avec les converses et les Vespas, j'ai trouvé ma voie..." L'artiste n'a pas fait d'études d'art comme elle aurait aimé. Elle a exercé un autre métier, celui d'opticien. C'est en 2008 qu'elle devient artiste peintre professionnelle. Créatrice dans l'âme, elle avait aussi fait de la couture... "J'aimais beaucoup ça et j'avais créé une petite marque de vêtements pour enfants. A 10 ans, je rêvais d'avoir une scie sauteuse et mes parents n'étaient pas d'accord. Mais moi c'était mon rêve pour construire des meubles et tout ! Maintenant, je découpe mes plaques avec une défonceuse et j'ai mon petit atelier. C'est une caverne d'Ali Baba..." Elle dévoile alors le tableau d'une Vespa noire et ajoute : "celle-là, je l'avais mise dehors, devant le tilleul, pour donner l'impression qu'elle était garée".

L'artiste présente ses nouvelles créations sur un site (www.isa-k.com) et une page Facebook, surtout sur Instagram.

- Ce même article est publié sur la page Facebook  "Flâneries à Terrasson" d'Ewanews.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS PARTENAIRES :
Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort ; Terrasson-Lavilledieu ; Montignac ; Pazayac ; Beauregard-de-Terrasson ; Badefols d'Ans ; Condat-sur-Vézère ; La Bachellerie ; Le Lardin-Saint-Lazare  ; Saint-Rabier ; Thenon ; Peyrignac ; Cublac ; La Feuillade ; Chavagnac ; La Cassagne ; Châtres ; Coly ; Grèzes ; Aubas ; Villac ; Azerat ; Ladornac ; Tourtoirac
Conseil Départemental Dordogne